Edition du 24-03-2019

Valneva parvient à générer un candidat vaccin contre le virus Zika

Publié le vendredi 8 juillet 2016

Valneva : succès de son augmentation de capital de 45 millions d'eurosValneva a annoncé aujourd’hui avoir réussi à générer un candidat vaccin inactivé et hautement purifié contre le virus Zika (ZIKV) en utilisant comme plateforme de production son vaccin contre l’encéphalite japonaise qui a déjà été approuvé par plusieurs autorités réglementaires dont les autorités nord-américaines (FDA, Health Canada) et européennes (EMA).

Le vaccin contre l’encéphalite japonaise de Valneva est un vaccin purifié et inactivé basé sur une technologie pour laquelle Valneva a reçu une licence exclusive du Walter Reed Army Institute of Research (WRAIR) et d’autres entités. Il est aujourd’hui commercialisé aux Etats-Unis, en Europe, au Canada et dans d’autres territoires sous les marques IXIARO®/JESPECT®.

En réponse à l’urgence de santé mondiale décrétée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Valneva avait annoncé le 2 février 2016 le lancement de travaux de recherche sur le virus Zika basés sur le vaccin contre l’encéphalite japonaise du groupe qui avait été développé en interne, de la recherche à la commercialisation.

Pour répondre à la situation d’urgence actuelle, les autorités de Santé, dont l’OMS, ont émis une préférence pour la mise au point d’un vaccin purifié et inactivé par rapport à d’autres technologies comme les vaccins vivants atténués. Les personnes ciblées par la vaccination d’urgence sont les femmes en âge de procréer, ainsi que les femmes potentiellement déjà enceintes. Il existe, en effet, un risque théorique avec les vaccins vivants atténués ou viraux aptes à la réplication qui, lorsqu’ils sont inoculés aux femmes enceintes, peuvent traverser le placenta et infecter le foetus. Pour cette raison, ces vaccins ne sont pas recommandés en cas de grossesse.

En travaillant sur un type de vaccin déjà soumis aux autorités réglementaires et approuvé par elles, Valneva estime que le risque réglementaire est limité et que le Groupe est donc en capacité de développer un produit efficace pouvant arriver rapidement sur le marché.

« Conçu sur la plateforme IXIARO® (JESPECT®), le candidat vaccin de Valneva a démontré une très grande pureté et un profil biologique, chimique et physique comparable à celui du vaccin contre l’encéphalite japonaise actuellement commercialisé », indique la société dans un communiqué.

Valneva estime qu’au regard des similitudes existantes dans le procédé de fabrication des deux vaccins, son candidat vaccin contre le virus Zika « pourrait être produit rapidement à des coûts attrayants en utilisant les structures cliniques et commerciales de Valneva aujourd’hui utilisées pour son vaccin contre l’encéphalite japonaise ».

Valneva a été récemment invité à participer à la consultation mondiale sur la recherche contre l’infection au virus Zika convoquée par l’OMS à Genève et a conduit des discussions avec l’OMS, BARDA et WRAIR quant à la possibilité de travailler conjointement afin d’accélérer le développement d’un vaccin contre Zika. Sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires, Valneva pourrait être en mesure de commencer ses premiers tests cliniques dans les prochains mois.

Source : Valneva








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions