Edition du 21-04-2018

VIH: l’industrie mobilisée pour la recherche de nouveaux traitements

Publié le jeudi 1 décembre 2011

Depuis 1981, date de l’émergence du virus, l’industrie pharmaceutique s’est mobilisée pour développer des médicaments efficaces contre le sida. 31 médicaments sont sur le marché aujourd’hui, dont 27 antirétroviraux, ce qui a permis de transformer cette maladie en une pathologie chronique. 100 candidats médicaments sont à l’étude actuellement.

Le sida est une pathologie complexe, due à un virus, le HIV. Après un délai variable, la plupart des personnes infectées déclarent le sida, maladie qui est en grande partie la conséquence de l’incapacité du système immunitaire à lutter contre le virus.

Les traitements actuels, les antirétroviraux, s’ils permettent de contrôler la maladie, n’ont pas permis de tuer le virus ni de guérir définitivement le malade. Ils ont transformé une maladie mortelle en maladie chronique.

La recherche sur le sida bute jusqu’ici sur deux éléments essentiels : la possibilité de créer un vaccin afin de prévenir la maladie et la possibilité de guérir les patients.

Des pistes d’avenir
• Après 20 d’échecs dans la recherche d’un vaccin contre le sida, les résultats d’un essai clinique mené en Thaïlande en 2009 concluant dans 31% des cas, a relancé l’espoir

• Depuis la première guérison connue d’un malade par greffe de cellules comportant un gène muté, le CCR5, ayant la propriété de rendre résistant au sida, la recherche s’oriente vers une approche de thérapie génique : on prend des cellules chez les patients, on modifie le gène CCR5 de façon à les rendre résistantes et on les réimplante.

• Un autre axe de la recherche s’intéresse aux réservoirs – lymphe, moelle osseuse ou tissus – où le virus se tapit pour attendre son heure et ressortir quand le patient arrêtera le traitement – avec la mise au point .d’un traitement qui permettrait de diminuer les réservoirs du virus à un niveau indétectable afin qu’ensuite la défense immunitaire prenne le relais pour contrôler l’infection.

Les entreprises du médicament continuent leurs recherches de traitements contre le sida
A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, le Leem fait le point sur les avancées thérapeutiques des Entreprises du Médicament. Elles ont étroitement collaboré pour mettre en commun leurs découvertes et permettre, après les résultats décevants de la monothérapie et de l’AZT, d’associer plusieurs antirétroviraux en bi puis trithérapies. Les trithérapies s’avèrent de plus extrêmement efficaces dans la prévention de la transmission du virus.

Elles développent actuellement 100 candidats médicaments dont 33 vaccins, 56 antirétroviraux, 4 immunomodulateurs et 3 médicaments de thérapie génique et facilitent l’accès aux médicaments : 6,6 millions de personnes étaient traitées fin 2010 dans les pays à faibles revenus et à revenus intermédiaires, soit 22 fois plus qu’en 2001.

Aujourd’hui, les trithérapies aident les malades atteints du virus du sida à vivre en moyenne 13 ans de plus.

Source : Leem








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions