Edition du 07-07-2020

Lipitor: Pfizer se prépare à la perte imminente de son brevet

Publié le jeudi 24 novembre 2011

Les Echos rappellent que le géant pharmaceutique américain verra le brevet de son médicament phare Lipitor expirer à la fin du mois aux Etats-Unis Unis et en mai en Europe. Médicament le plus vendu au monde, l’anti-cholestérol de Pfizer génère plus de dix milliards de dollars de ventes par an, soit 15% du chiffre d’affaires du groupe.

Depuis sa création en 1997, Lipitor aura ainsi généré quelques 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires. « Pendant les six premiers mois qui suivent l’expiration du brevet, deux fabricants devraient lancer un générique : l’américain Watson, et l’indien Ranbaxy, filiale du japonais Daiichi Sankyo », commente le quotidien Les Echos . Puis, à partir de juin, les autorisations de mise sur le marché devraient se multiplier et de nombreuses autres versions génériques devraient voir le jour.

Si le groupe ne communique pas de prévisions de pertes de ventes sur le médicament, il s’attend néanmoins à ce que son chiffre d’affaires 2012 culmine entre 63 et 65,5 milliards de dollars, contre 67,8 milliards de dollars en 2010. Pfizer a déjà perdu l’exclusivité sur ce produit au Canada, en Espagne, au Mexique et au Brésil l’an dernier. Lipitor devrait toutefois continuer à générer des revenus dans les pays émergents.

Aux Etats-Unis, le géant pharmaceutique organise sa contre-offensive. En s’alliant à des sociétés de pharmacie et d’assurance médicale, il va « offrir le Lipitor au prix ou en-dessous du prix des génériques pendant » les six mois à venir, explique MacKay Jimeson, porte-parole de Pfizer. Alors que Lipitor coûte actuellement autour de 120 dollars par mois, il devrait baisser son prix de 30% le mois prochain, soit davantage que les 10 à 20% de baisse de prix habituellement pratiquées par les fabricants de génériques à l’expiration d’un brevet. Pfizer s’est notamment allié à Diplomat Specialty Pharmacy, une société de pharmacie du Michigan, dans le nord des Etats-Unis, pour créer le programme « Lipitorforyou », accessible par un site internet éponyme.

Par ailleurs, le groupe pharmaceutique américian compte sur des accords de licence pour continuer à générer des recettes liées au Lipitor, comme celui qu’il a signé avec le français Sanofi-Aventis, qui fabriquera et commercialisera sa version générique, l’atorvastatine-Tahor en France à partir du 7 mai 2012.

Source : Les Echos, AFP








MyPharma Editions

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents