Edition du 23-08-2019

Accueil » A la Une » Industrie

Pfizer annonce 700 licenciements en France pour 2009

Publié le vendredi 12 décembre 2008

Pfizer annonce 700 licenciements en France pour 2009La direction de la filiale française de Pfizer vient d’annoncer aujourd’hui au comité d’entreprise « une nouvelle organisation » de ses activités à partir du 1er décembre 2009. Un plan de licenciements qui concernera 700 salariés dont 500 visiteurs médicaux et 200 salariés du siège.

« Il n’y aura pas de licenciement contraint avant le 1er décembre 2009 », a annoncé le laboratoire. Jusqu’à cette date laboratoire privilégiera les mesures encourageant les départs volontaires et en préretraites. Au total, le plan de départ concernera 700 salariés en France en 2009.

Un secteur en mutation
Pfizer France précise dans un communiqué avoir « annoncé au comité d’entreprise la mise en place d’une nouvelle organisation », qui est « une conséquence et une réponse aux changements drastiques de l’environnement que connaît le secteur pharmaceutique au plan national et plus largement mondial ».
En effet, le laboratoire se confronte, comme d’autres de ses concurrents, à la perte prochaine de plusieurs brevets de ses médicaments. Pour Pfizer, il s’agit notamment d’anticiper celle du Lipitor son anticholestérol phare dont le brevet expire en 2010-2011. En 2007, ce dernier avait généré près de 10 milliards  d’euros de revenus dans le monde.

Les visiteurs médicaux en 1ère ligne
Cette annonce est loin d’être un cas isolé, depuis le début de l’année le secteur pharmaceutique subit  des vagues d’annonces de suppressions de postes touchant principalement les forces de vente des laboratoires. Parmi les facteurs expliquant  ce phénomène : le durcissement des normes, la limitation des dépenses de santé, ou encore la montée des importations parallèles et bien-sûr celle des génériques.

17 plans sociaux en 2008

Ainsi, depuis le début 2008,  17 plans sociaux ont été annoncés  touchant potentiellement 4 350 postes d’ici 2010, et pour les deux tiers des visiteurs médicaux. Selon le Leem, qui représente en France les entreprises du médicament, d’ici 2010 près de 6000 postes de visiteurs médicaux seraient touchés. En 2007, près de 22 000 visiteurs médicaux étaient recensés en France, soit un cinquième des emplois du secteur pharmaceutique.








MyPharma Editions

Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

Publié le 22 août 2019
Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

La société américaine Elanco Animal Health vient de signer un accord définitif en vue de l’acquisition de l’activité Animal Health de Bayer, a annoncé le groupe allemand mardi. La transaction est évaluée à 7,6 milliards de dollars US et comprend 5,3 milliards de dollars US en espèces, sous réserve des ajustements habituels du prix d’achat, et 2,3 milliards de dollars US en actions d’Elanco.

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents