Edition du 27-09-2020

Accueil » Et aussi

25% des couples seraient infertiles

Publié le lundi 16 septembre 2013

Près d’un quart des couples Français seraient infertiles. Si dans certains cas l’infertilité ne peut s’expliquer, il existe pourtant des facteurs de risques aggravants. Les dernières études (*) ont montré qu’au bout d’un an d’arrêt de tout contraceptif, près d’un quart des couples français ne parviendraient toujours pas à enfanter. Deux ans après, ils seraient encore 10% à ne pas réussir à avoir d’enfants.

La fertilité féminine
30% des cas d’infertilité seraient d’origine féminine. Chez les femmes, les causes d’infertilité peuvent être d’origines différentes. Certaines souffrent de ménopause précoce ou de troubles ovulatoires. D’autres présentent une muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine (endométriose), des anomalies de l’utérus ou de son col, ou encore des trompes de Fallope bouchées ou abîmées. Les scientifiques suspectent d’autres facteurs influant directement ou indirectement la fertilité féminine : le stress, le tabac, le surpoids, l’âge…

La fertilité masculine
30% des cas d’infertilité seraient d’origine masculine. Certains hommes peuvent souffrir d’une altération du milieu testiculaire ou de conduits obstrués. Certaines pathologies au niveau de la prostate peuvent aussi altérer la fertilité masculine. Bien entendu, des problèmes d’éjaculation ou d’érection peuvent directement être liés. Ces dernières années, les scientifiques étudient plus particulièrement la qualité des spermatozoïdes qui aurait baissé en France, dans certaines régions plus que d’autres. L’Organisation mondiale de la santé a d’ailleurs reconsidéré les normes : un spermogramme contenant 15% de spermatozoïdes typiques est considéré comme normal alors que précédemment il en fallait 60%.

Quand le couple est en question
20% des cas d’infertilité seraient d’origine combinée ou mixte, et 20% sont ont encore non expliqués. Les scientifiques tendent à mettre en cause une combinaison de facteurs comportementaux et environnementaux : la présence de métaux lourds dans l’environnement, le stress, la pollution atmosphérique… mais aussi l’obésité, le tabac, l’âge de plus en plus avancé des couples cherchant à procréer maximiseraient les risques d’infertilité.

* Sources : BEH du 12/02/2012 ; OMS








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents