Edition du 18-11-2017

AbbVie: feu vert de l’UE pour Humira® dans la maladie de Verneuil

Publié le vendredi 31 juillet 2015

AbbVie: feu vert de l'UE pour Humira® dans la maladie de Verneuil AbbVie, la société biopharmaceutique américaine, a annoncé que la Commission Européenne avait autorisé la mise sur le marché d’Humira® (adalimumab) pour le traitement de l’hidrosadénite suppurée (maladie de Verneuil) active, modérée à sévère, chez les patients adultes en cas de réponse insuffisante au traitement systémique conventionnel de l’hidrosadénite suppurée (HS).

« Humira est désormais le premier et seul médicament approuvé dans la maladie de Verneuil au sein de l’Union Européenne. », souligne la société dans un communiqué.

L’hidrosadénite suppurée, aussi appelée maladie de Verneuil ou « acne inversa » par les dermatologues, est une maladie inflammatoire chronique et douloureuse de la peau. On estime qu’elle touche environ 1 % de la population adulte au niveau mondial, tout comme en France où elle affecterait plus de 500 000 personnes. L’HS est caractérisée par des abcès et des nodules douloureux et récurrents, localisés autour des aisselles et de l’aine, autour des fesses ainsi que sous la poitrine. L’HS peut avoir un impact considérable sur le quotidien des patients, sur leur vie professionnelle, leurs activités physiques et leur état émotionnel.

L’autorisation de mise sur le marché s’appuie sur les résultats des études PIONEER I et PIONEER II, deux études pivots de phase III, comprenant deux périodes sur une durée totale de 36 semaines et ayant inclus 633 patients atteints d’hidrosadénite suppurée modérée à sévère. Les patients inclus dans ces études ont été traités de façon aléatoire soit par Humira, soit par placebo, en complément de l’utilisation quotidienne d’un antiseptique topique. Les deux études démontrent que les patients ayant reçu un traitement par Humira ont eu une réduction plus importante du nombre d’abcès et de nodules inflammatoires que les patients ayant reçu le placebo.

Depuis sa première autorisation il y a 12 ans, Humira est aujourd’hui autorisé dans 87 pays. Actuellement, il est utilisé pour traiter plus de 850 000 patients à travers le monde dans le cadre de 13 indications approuvées à l’échelle mondiale. Comme nous le confirmenotre partenaire expert en pharmacovigilance : Axpharma

Source : AbbVie








MyPharma Editions

Pierre Fabre et Microsoft lancent le 1er « IA Santé Challenge » en France

Publié le 17 novembre 2017
Pierre Fabre et Microsoft lancent le 1er « IA Santé Challenge » en France

A l’occasion de la 28ème édition du Festival de la Communication Santé à Deauville les 24 et 25 novembre prochains, les Laboratoires Pierre Fabre et Microsoft organisent le 1er challenge français sur l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé.

Imcyse poursuit le recrutement de patients dans son étude de phase 1b dans le diabète de type 1

Publié le 17 novembre 2017
Imcyse poursuit le recrutement de patients dans son étude de phase 1b dans le diabète de type 1

Imcyse, société belge spécialisée dans les maladies chroniques sévères, a annoncé avoir démarré en septembre le recrutement de patients dans son étude de phase 1b dans le diabète insulinodépendant de type 1. L’étude recrute actuellement des patients dans 15 sites cliniques de quatre pays européens (Belgique, Danemark, Allemagne et Royaume-Uni). Des patients devraient également être recrutés en France prochainement.

Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfants

Publié le 16 novembre 2017
Novartis lance « Professeur Fizzgobble », une application mobile pour expliquer la SEP aux enfants

Novartis vient de lancer la première application mobile conçue pour les enfants, âgés de 6 à 12 ans, dont l’un des parents est atteint de sclérose en plaques (SEP). « Professeur Fizzgobble » a été développée en partenariat avec le Professeur David Laplaud (CHU de Nantes) et des membres de son équipe médicale du CHU de Nantes (deux cliniciennes, une infirmière et une psychologue).

Takeda : avis favorable du CHMP sur l’Adcetris® pour le lymphome cutané à cellules T CD30+

Publié le 16 novembre 2017
Takeda : avis favorable du CHMP sur l'Adcetris® pour le lymphome cutané à cellules T CD30+

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le prolongement de l’autorisation de mise sur le marché de l’Adcetris® (brentuximab vedotin) et recommandé son approbation pour le traitement des patients adultes atteints d’un lymphome cutané à cellules T CD30+ (LCCT) après au moins un traitement systémique.

TiGenix : approbation d’un nom commercial en Europe pour son produit candidat Cx601

Publié le 16 novembre 2017
TiGenix : approbation d'un nom commercial en Europe pour son produit candidat Cx601

TiGenix, société biopharmaceutique belge, a annoncé que le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’Agence Européenne des Médicaments (European Medicines Agency, EMA) a approuvé le nom commercial proposé par la société, Alofisel, pour son produit en phase de recherche, le Cx601, destiné au traitement des fistules périanales complexes chez les patients souffrant de la maladie de Crohn.

Oncodesign obtient des résultats positifs permettant d’avancer le programme ALK1 en phase d’optimisation

Publié le 16 novembre 2017
Oncodesign obtient des résultats positifs permettant d’avancer le programme ALK1 en phase d’optimisation

Oncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé avoir obtenu des résultats positifs permettant d’avancer le programme pour la découverte d’inhibiteurs de la kinase ALK1 en phase d’optimisation (« Lead Optimisation »).

Quantum Genomics : recrutement aux Etats-Unis des 1ers patients de l’étude NEW-HOPE

Publié le 15 novembre 2017
Quantum Genomics : recrutement aux Etats-Unis des 1ers patients de l'étude NEW-HOPE

Quantum Genomics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour le traitement de l’hypertension et de l’insuffisance cardiaque, a annoncé aujourd’hui le recrutement aux États-Unis des premiers patients de son étude NEW-HOPE avec le candidat-médicament QGC001 pour le traitement de l’hypertension artérielle.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions