Edition du 06-12-2021

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le vendredi 5 mars 2021

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA). Au total, 36 patients seront recrutés dans deux groupes parallèles randomisés. Ils seront suivis sur une période de six mois pour mesurer et évaluer la sécurité ainsi que les premiers signes d’efficacité. Les résultats sont attendus pour le deuxième semestre 2022.

L’essai ACUITY est mené au sein du réseau de neurologie-ophtalmologie de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), piloté par le site de la Pitié-Salpétrière. L’étude est supervisée par le Dr. Céline Louapre, investigateur principal, de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM), et par le Dr. Sophie Bonnin, conseiller scientifique, du département d’ophtalmologie de la Pitié. L’ICM, installé au sein de la Pitié-Salpétrière, réunit dans un même lieu malades, médecins et chercheurs avec l’objectif de permettre la mise au point rapide de traitements pour les lésions du système nerveux afin de les appliquer aux patients dans les meilleurs délais.

« Cet essai doit confirmer la sécurité et la tolérance du candidat médicament d’Accure. Il doit également fournir de premières preuves d’efficacité de ACT-01, en clinique et par le biais d’une imagerie TCO (tomographie en cohérence optique), chez des patients atteints de maladies inflammatoires démyélinisantes comme la névrite optique aiguë », indique le Dr. Céline Louapre. « Ces premiers résultats d’efficacité chez le patient nous donneront une idée de l’effet du traitement et nous permettront de définir la taille de l’échantillon idéal pour la prochaine étude clinique. »

Au total, 36 patients éligibles seront randomisés dans les dix jours suivant le début de leur NOA (symptômes de perte de vision) pour recevoir cinq injections de ACT-01 par voie intraveineuse (N=18) ou un placebo (N=18) sur une période de cinq jours. Selon le protocole standard de prise en charge pour une NOA, tous les patients recevront en parallèle des corticostéroïdes par voie intraveineuse, sauf contre-indication. Les patients seront évalués par un neurologue et un ophtalmologue, au niveau clinique et par le biais de tests d’imagerie de routine non-invasifs.

L’efficacité préliminaire de ACT-01 sera évaluée sur six mois après la survenue des symptômes de NOA. Passé ce délai, la plupart des patients sont censés avoir achevé leur guérison naturelle. En conséquence, il sera possible de comparer à ce stade les profils de progression de la maladie, ainsi que les différences de résultats structurels et fonctionnels entre les patients des deux groupes de traitement. Pour la majorité des patients, l’amincissement des fibres rétiniennes dans l’œil touché survient dans les six mois qui suivent le début de la NOA. On mesure cette valeur avec un scanner TCO qui évalue l’épaisseur de la couche des fibres nerveuses rétiniennes (« RNFL – retinal nerve fiber layer ») et la couche plexiforme interne des cellules ganglionnaires (« GCIPL – ganglion cell-inner plexiform layer »).

« Nous sommes ravis de démarrer cet essai de phase II avec notre candidat médicament ACT-01 chez des patients atteints de pathologies démyélinisantes inflammatoires aiguës », ajoute le Dr. Rosella Medori, directrice médicale chez Accure Therapeutics. « Les résultats de cette étude de phase II serviront de fondations pour le futur développement clinique pivot de notre candidat médicament first-in-class pouvant agir sur le cours de la maladie. Il nous permettra de relever le défi de l’invalidité résiduelle et accumulée dans d’autres pathologies neurodégénératives chroniques du SNC. »

Source : Accure Therapeutics








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents