Edition du 15-08-2022

Accueil » Industrie » Stratégie

Actelion obtient une option d’achat exclusive sur Trophos pour 10 millions d’euros

Publié le mardi 20 juillet 2010

Actelion et Trophos annoncent aujourd’hui la signature d’un accord par lequel Actelion, pour 10 millions d’euros, obtient une option exclusive pour acquérir la société pharmaceutique marseillaise de recherche clinique. L’olesoxime, le composé principal de Trophos, est en étude de Phase III dans la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA), une maladie orpheline également connue sous le nom de maladie de Charcot.

Le 19 juillet 2010, Actelion a signé un accord portant sur l’acquisition de Trophos, une société française pharmaceutique de recherche clinique qui développe des médicaments pour les patients atteints de maladies neurodégénératives. L’acquisition  est liée à l’exercice par Actelion d’une option d’achat. Cette option deviendra exerçable dès paiement par Actelion de la somme de 10 millions d’euros à Trophos. L’option prendra fin deux mois après la réception par Actelion des résultats de l’étude de Phase III de l’olesoxime qui est en cours, et au plus tard le 31 décembre 2012, Actelion pouvant y renoncer à tout moment. L’exercice de l’option sera payé en numéraire, et dépendra en partie de l’autorisation de mise sur le marché de l’olesoxime par la Food and Drug Administration américaine (FDA), ainsi que de la progression globale des autres composés du portefeuille. De ce fait, le prix d’exercice pourra varier entre 125 et 195 millions d’euros.

Simon Buckingham, Président en charge du développement corporate et du business development mondial chez Actelion, déclare : « Trophos a réalisé un excellent travail en recrutant plus de 500 patients atteints de SLA au sein de cette étude pivot bien conçue. Dès que les résultats de l’étude seront disponibles, Actelion sera dans une situation idéale pour tirer profit de ces avancées, grâce à notre expertise réglementaire reconnue au niveau mondial et à notre expérience en matière de marketing dans le domaine des médicaments orphelins. »

Trophos est une société de recherche clinique qui dispose d’un portefeuille de nouvelles molécules en développement dans les maladies du neurone moteur comme la SLA et l’amyotrophie musculaire spinale (AMS), ainsi qu’un nouveau composé visant les lésions cardiaques d’ischémie-reperfusion.

Damian Marron, le PDG de Trophos, ajoute : « Depuis sa création, Trophos a réalisé des progrès significatifs en transformant son expertise clé dans les désordres neurodégénératifs et les maladies orphelines en autant de réussites qui incluent l’avancement de notre composé principal olesoxime jusqu’à un stade poussé de développement clinique. Le développement de l’olesoxime a bénéficié d’importants soutiens de la part des communautés de patients, des enquêteurs cliniques, et de l’Union Européenne, avec notamment la gestion par Trophos d’un consortium financé par l’Union Européenne visant à améliorer le traitement de la SLA ».

Les deux sociétés se sont également mises d’accord sur une collaboration pour permettre à Actelion d’utiliser la technologie de tests SNC (système nerveux central) propriétaire de Trophos et sa bibliothèque de composés. La technologie reproduit dans les tubes à essai du laboratoire les processus de dégénérescence neuronale et permet de cribler les composés chimiques pour leurs capacités à bloquer ces processus.

Le Dr. Martine Clozel, Directeur Scientifique chez Actelion, commente : « Trophos possède une approche révolutionnaire et une expertise propriétaire qui ont permis le développement de nouveaux systèmes de criblage à haut débit qui utilisent des neurones primaires. La société dispose également de la capacité de profiler des composés plus avancés. Cela revêt une grande importance pour Actelion, étant donné que nous avons développé en interne une vaste bibliothèque de composés et une expertise significative dans le domaine des troubles neurologiques. » 

 Source : Actellion








MyPharma Editions

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents