Edition du 18-05-2022

Advicenne : des données supplémentaires sur l’efficacité d’ADV7103 dans le traitement de l’ATRd

Publié le mardi 29 octobre 2019

Advicenne : des données supplémentaires sur l'efficacité d'ADV7103 dans le traitement de l’ATRdAdvicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour maladies orphelines rénales, a présenté une communication orale et un poster au sujet de son candidat médicament, ADV7103, au 18e congrès de l’Association internationale de néphrologie pédiatrique (International Pediatric Nephrology Association – IPNA). Par ailleurs, Advicenne a également organisé un symposium lors de ce même congrès.

Lors d’une session orale, le Professeur Pierre Cochat, Chef du service de néphrologie pédiatrique des Hospices Civils de Lyon (CHU) et Président du Conseil Scientifique d’Advicenne, a présenté une analyse des patients répondant au traitement avec ADV7103 par rapport aux patients ayant suivi le traitement standard.

Lors d’une autre session, le Dr Aurelia Bertholet, des Hospices Civils de Lyon (CHU), membre de l’équipe du Centre de référence pour les maladies rares rénales et phosphocalciques, a présenté un poster intitulé : « Amélioration de la gestion des paramètres urinaires dans l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) avec ADV7103 par rapport aux traitements actuels (Improved management of urine parameters in distal renal tubular acidosis with ADV7103 versus current treatments) ».

L’étude clinique associée, B21CS, a été menée pour évaluer l’efficacité d’ADV7103 sur les paramètres sanguins et urinaires de l’acidose métabolique par rapport aux traitements disponibles chez des patients souffrants d’ATRd.

En particulier, les résultats sur le bicarbonate plasmatique ont montré que 82,4% (14/17) des Non-Répondeurs (c’est-à-dire l’impossibilité d’atteindre un niveau de bicarbonate plasmatique dans la normalité) deviennent Répondeurs quand ils passent du traitement standard à ADV7103.

Un total de 37 patients souffrant d’ATRd ont été recrutés au sein de l’étude clinique pivot multicentrique, incluant des adultes, des adolescents, des enfants et des nourrissons. Les patients ont suivi les traitements disponibles pendant 5 jours consécutifs suivis de 5 jours sous ADV7103 en 2 prises par jour, une combinaison innovante de granules à libération prolongée de citrate de potassium et de bicarbonate de potassium. Sur la base des paramètres sanguins et urinaires, les résultats de l’étude démontrent l’efficacité et suggèrent un bénéfice clinique notable d’ADV7103 chez les patients traités par rapport au traitement standard dans l’ATRd.

Plusieurs paramètres urinaires ont été mesurés dans cette étude. Aucune différence significative n’a été observée sur la calciurie, mesurée par le ratio calcium/créatinine dans l’urine, entre les deux traitements. L’hypocitraturie, une faible excrétion urinaire de citrate, est un facteur de risque connu pour le développement de calculs rénaux et a été observée chez 94,1% des patients recevant le traitement standard, alors que seulement 58,8% des patients traités avec ADV7103 étaient atteints. Les ratios calcium/citrate suggèrent une réduction du risque de lithogenèse avec ADV7103. Le nombre de patients ne répondant pas à une normalisation des ratios urinaires a été réduit lors du passage à ADV7103, ce qui suggère un bénéfice notable obtenu avec cette nouvelle formulation par rapport aux traitements standards actuels.

Le Professeur Cochat, commente : « La majorité des patients atteints d’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) développent une néphrocalcinose dès l’enfance ainsi qu’une néphrolithiase qui peut entraîner des conséquences délétères et potentiellement une maladie rénale chronique. Il était donc très important dans cette étude d’évaluer les effets du composé sur les paramètres sanguins et urinaires des patients et nous sommes heureux de voir que le passage d’un ‘traitement standard de soins’ à ADV7103 conduit à la réduction du nombre de non-répondeurs à la normalisation des bicarbonates plasmatiques démontrant une amélioration pour le patient, avec une meilleure qualité de vie grâce à des doses quotidiennes réduites. »

Le Dr Luc-André Granier, PDG et cofondateur d’Advicenne, a conclu : « Ces résultats supplémentaires renforcent nos premiers résultats, en particulier le taux d’apparition de calculs rénaux, et seront ajoutés au dossier d’enregistrement au cours de la procédure. »

Advicenne a également organisé un symposium sur l’ATRd lors du congrès de l’IPNA, intitulé : « Des soins pédiatriques optimaux pour éviter les complications à long terme à l’âge adulte (Optimum Care in Pediatrics to Avoid Long-Term Issues in Adulthood) » avec la présence de Pr Pierre Cochat (Fr), Pr Fernando Santos(Esp), Pr Sabrina Giglio (It) et Dr Stephen Walsh (GB).

Source et visuel : Advicenne








MyPharma Editions

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Publié le 18 mai 2022
Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Adocia, société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, a annoncé un premier sujet traité avec BioChaperone® Combo (« BC Combo ») dans l’essai clinique CT046.

Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Publié le 18 mai 2022
Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a présenté des données cliniques actualisées de l’essai clinique de phase 2/3 AAVance en cours avec la thérapie génique expérimentale LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869) lors de la 25e réunion annuelle de l’ASGCT (American Society for Gene & Cell Therapy) à Washington, DC.

Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Publié le 18 mai 2022
Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Genopole lance la 2e édition de Gene.iO, programme qui forme pendant un an les jeunes biotechs à la réussite d’une première levée de fonds ou accord commercial. Cet accompagnement Business, assuré par Genopole et des consultants experts de la bio-innovation, donne les armes stratégiques pour approcher et convaincre les investisseurs et les industriels.

Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 18 mai 2022
Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) au PXL065 et au PXL770 pour le traitement des patients atteints d’adrénomyéloneuropathie (AMN), la forme la plus courante d’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Publié le 17 mai 2022
Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Thabor Therapeutics, société développant une approche thérapeutique innovante pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques des muqueuses, vient d’annoncer la nomination de Jérémie Mariau au poste de directeur général.

Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Publié le 17 mai 2022
Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Inserm Transfert vient d’annoncer la signature d’un accord de licence avec Novartis pour les travaux issus des recherches de l’équipe du Pr. Guillaume Canaud au sein de l’Institut Necker – Enfants Malade (INEM), dont l’Inserm est l’une des tutelles. Ces résultats de recherche visent à repositionner l’Alpelisib dans des indications de syndrome de CLOVES afin de soigner et soulager les patients atteints de cette maladie, prioritairement les jeunes enfants ayant des formes sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents