Edition du 13-07-2020

Accueil » Industrie » Stratégie

Allergies alimentaires : Stallergenes Greer investit dans Adeo Health Science

Publié le mercredi 25 octobre 2017

Allergies alimentaires : Stallergenes Greer investit dans Adeo Health ScienceStallergenes Greer a annoncé un investissement stratégique dans Adeo Health Science dans le cadre d’un tour de financement de suivi d’amorçage. Adeo, société basée à Boston spécialisée dans la recherche alimentaire, développe des purées de fruits biologiques et sans OGM contenant des protéines potentiellement allergéniques afin d’accompagner les parents dans l’introduction précoce d’allergènes dans le régime alimentaire de leur enfant.

La démarche d’Adeo s’appuie sur les résultats d’études de référence publiées dans le New England Journal of Medicine. L’étude LEAP1 démontre ainsi que la consommation régulière d’arachides par les nourrissons présentant un risque élevé de développer une allergie aux cacahuètes empêche le développement ultérieur de l’allergie. L’étude EAT2 3 a montré que l’introduction précoce d’aliments potentiellement allergéniques (tels que l’arachide, le sésame, le poisson ou encore l’œuf) dans le régime alimentaire des nourrissons à partir de 3 mois peut prévenir le développement des allergies alimentaires et autres maladies allergiques (telles que l’eczéma) pendant l’enfance.

La plupart des aliments potentiellement allergéniques ne se présentent pas sous une forme facilement comestible par les nourrissons. En effet, même sous forme de beurres collants, les noix et autres graines présentent d’importants risques d’étouffement pour les nouveau-nés. Adeo change ce paradigme en développant des formules qui simplifient grandement l’introduction précoce des allergènes. Inspired Start®, récemment lancé aux Etats Unis, est ainsi le premier aliment à destination des nourrissons conçu pour faciliter l’introduction de huit des principaux allergènes (arachides, œufs, noix, soja, blé, sésame, crevettes et cabillaud) dans leur alimentation. L’allergie aux arachides, qui concernerait environ 2 % des enfants4, constitue à elle seule un vaste marché dont les besoins médicaux importants restent insatisfaits aux Etats-Unis.

« L’allergie alimentaire chez les enfants peut être mortelle et constitue un important besoin non satisfait. Notre investissement minoritaire dans Adeo Health Science nous permet d’entrer sur le marché des allergies alimentaires tout en restant concentré sur notre activité principale qu’est l’immunothérapie allergénique », déclare Fereydoun Firouz, Président Directeur Général de Stallergenes Greer. « Il y a un rationnel scientifique solide derrière cet investissement, les études LEAP et EAT ayant démontré que l’introduction précoce d’allergènes peut réduire le risque de développer des allergies alimentaires. »

« Le partenariat avec Stallergenes Greer est un excellent moyen pour nous de réunir les savoir-faire et de tenir notre promesse d’aider la prochaine génération », déclare Clarence Friedman, fondateur et PDG d’Adeo. « Stallergenes Greer a l’envergure et l’expertise nécessaires pour nous accompagner à l’échelle mondiale. Nous apprécions l’esprit pionnier et l’engagement des équipes de Stallergenes Greer à faire évoluer la prise en charge de l’allergie ».

Cette transaction n’a pas d’impact significatif sur la situation financière de l’entreprise. Le montant de l’investissement de Stallergenes Greer n’a pas été communiqué. Stallergenes Greer aura un représentant sans droit de vote au sein du conseil d’administration d’Adeo.

Références :

1 – « Primary Prevention of Allergic Disease Through Nutritional Interventions. Parent Prevention Guidelines », 2015, American Academy of Allergy, Asthma & Immunology

2 – Gupta RS, Springston EE, Warrier MR, Smith B, Kumar R, Pongracic J, et al., « The prevalence, severity, and distribution of childhood food allergy in the United States ». Pediatrics 2011;128:e9-17

3 – George Du Toit, M.B., B.Ch., Graham Roberts, D.M., Peter H. Sayre, M.D., Ph.D., Henry T. Bahnson, M.P.H., Suzana Radulovic, M.D., Alexandra F. Santos, M.D., Helen A. Brough, M.B., B.S., Deborah Phippard, Ph.D., Monica Basting, M.A., Mary Feeney, M.Sc., R.D., Victor Turcanu, M.D., Ph.D., Michelle L. Sever, M.S.P.H., Ph.D., Margarita Gomez Lorenzo, M.D., Marshall Plaut, M.D., and Gideon Lack, M.B., B.Ch., for the LEAP Study Team ; « Randomized Trial of Peanut Consumption in Infants at Risk for Peanut Allergy », New England Journal of Medicine (2015); DOI: 10.1056/NEJMoa1414850

4 – « EAT Study: early introduction of allergenic foods to induce tolerance », Food.gov.uk, 4 mars 2016. https://www.food.gov.uk/science/research/allergy-research/t07051.

Source : Stallergenes Greer








MyPharma Editions

Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Publié le 13 juillet 2020
Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Néovacs a annoncé le démarrage de son plan stratégique visant à relancer ses deux programmes de recherche, d’une part, et engager une activité d’investissement dans le des BioTech ou MedTech, d’autre part.

Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

Publié le 13 juillet 2020
Boehringer Ingelheim : SPIE participe à la réalisation de sa nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires à Jonage

SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, est actuellement mobilisée au service de la nouvelle unité de production de vaccins vétérinaires de Boehringer Ingelheim à Jonage dans le Rhône.

Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d’euros à CureVac

Publié le 10 juillet 2020
Vaccins : la BEI et la Commission européenne apportent un soutien financier de 75 millions d'euros à CureVac

La Banque européenne d’investissement (BEI) et CureVac, une société biopharmaceutique clinique qui développe une nouvelle classe de médicaments transformateurs basés sur l’ARNm optimisé, ont conclu un accord de prêt de 75 millions d’euros afin de soutenir le développement en cours dans cette société de vaccins contre les maladies infectieuses, notamment son candidat vaccin CVnCoV visant à prévenir les infections par le SARS-CoV-2.

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents