Edition du 06-12-2022

OSE Immunotherapeutics présente des 1ères données précliniques d’efficacité d’OSE-127 dans la leucémie aiguë lymphoblastique

Publié le lundi 13 décembre 2021

OSE Immunotherapeutics présente des 1ères données précliniques d’efficacité d’OSE-127 dans la leucémie aiguë lymphoblastiqueOSE Immunotherapeutics  a présenté les premières données précliniques d’efficacité de l’antagoniste du récepteur à l’IL-7, OSE-127, dans des modèles PDX (Patient- Derived Xenograft) de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) à précurseurs B au congrès annuel de l’ASH (American Society of Hematology) qui se tient à Atlanta et en virtuel du 11 au 14 décembre 2021.

Les résultats du programme de recherche collaboratif mené par OSE Immunotherapeutics et le Centre Médical Universitaire Schleswig-Holstein de Kiel (Allemagne) portant sur l’efficacité anti-leucémique de l’immunothérapie OSE-127 dans des modèles PDX (Patient- Derived Xenograft) de LAL à précurseurs B, ont été présentés par le Dr. Lennart Lenk (Département de pédiatrie, groupe d’étude ALL-BFM, Université de Kiel Christian-Albrechts et Centre Médical Universitaire Schleswig-Holstein de Kiel) dans un poster intitulé : “IL7R targeting using OSE-127 Shows Robust Anti-Leukemic Activity in B-cell Precursor Acute Lymphoblastic Leukemia Xenografts”*.

Le Pr. Denis Schewe, Chef du Département de Pédiatrie de l’Université Otto-von-Guericke à Magdeburg (précédemment du Département de Pédiatrie, Groupe d’étude ALL-BFM, Université de Kiel Christian-Albrechts et Centre Médical Universitaire Schleswig-Holstein de Kiel), commente : « Notre recherche est fondée sur des données précliniques et cliniques solides et sur un rationnel qui soutient le développement d’une immunothérapie ciblant CD127 dans le traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique à cellules B mais potentiellement aussi à cellules T. Les patients en rechute ont un besoin urgent d’options innovantes en immunothérapies ciblées et nous sommes heureux de collaborer avec l’équipe de recherche et développement d’OSE pour faire face à ce défi clinique ».

OSE-127/S95011 est un anticorps monoclonal humanisé qui cible le récepteur CD127, la chaîne alpha du récepteur de l’interleukine-7 (IL-7R), permettant un effet antagoniste puissant sur les lymphocytes T effecteurs. Le ciblage de CD127/IL-7R est une stratégie innovante et prometteuse dans la LAL à précurseurs B ou à précurseurs T, la signalisation de CD127 étant importante pour le développement des cellules B et des cellules T ; des articles récents rapportent d’ailleurs le rôle majeur de CD127 dans le développement des LAL à précurseurs B et T (leucémie lymphoblastique à cellules T) **. Malgré le pronostic favorable de la LAL à précurseurs B, la rechute reste un défi clinique et le besoin en nouvelles immunothérapies ciblées est urgent. La LAL à précurseurs T est un cancer hématologique agressif dont les options de traitements sont limitées en cas de rechute.

Les équipes d’OSE Immunotherapeutics et de l’Université de Kiel ont démontré que l’utilisation d’OSE-127 pour cibler l’IL-7R est une approche efficace d’immunothérapie dans la LAL à précurseurs B et pourrait s’avérer particulièrement bénéfique pour les patients avec une expression élevée d’IL-7R et/ou en rechute/réfractaires après échappement à un traitement ciblant l’antigène CD19.

OSE-127/S95011 est développé en partenariat avec Servier dans le cadre d’un accord d’option de licence jusqu’à la finalisation de deux études cliniques de phase 2 actuellement en cours : l’une dans la rectocolite hémorragique (sous la promotion d’OSE Immunotherapeutics) et l’autre dans le syndrome de Sjögren (sous la promotion de Servier). Le produit a déjà montré des résultats positifs de phase 1 avec un bon profil de sécurité et de tolérance sans signes de lymphopénie, de libération significative de cytokines ou d’altération des compartiments de cellules T.

* Détails de la présentation :
“IL7R targeting using OSE-127 Shows Robust Anti-Leukemic Activity in B-cell Precursor Acute Lymphoblastic Leukemia Xenografts”
Programme : Abstracts sous format poster et oral
Session : 618. Acute Lymphoblastic Leukemias: Biomarkers, Molecular Markers and Minimal Residual Disease in Diagnosis and Prognosis: Poster I
Hematology Disease Topics & Pathways: Biological, Antibody Therapy, Translational Research, Clinically Relevant, Therapies

** Thomas et al. Leukemia 2021 : “Activated interleukin-7 receptor signaling drives B-cell acute lymphoblastic leukemia in mice”

Silva et al. 2021 : “Overexpression of wild-type IL-7Rα promotes T-cell acute lymphoblastic leukemia/lymphoma”

Source et visuel : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Publié le 5 décembre 2022
GSK France : le Comité de Direction se renouvelle avec 3 nominations depuis la rentrée de septembre

Avec l’intégration de 3 nouveaux membres depuis le mois de septembre – Rachida Saraka, Sara Leclerc et Jean-Marie Cotro – le Comité de Direction de GSK France compte aujourd’hui 14 membres, dont 8 femmes et 6 hommes.

Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Publié le 5 décembre 2022
Biogen : l’EMA va examiner la demande d’AMM de tofersen dans le traitement d’une forme génétique rare de SLA 

Biogen annonce que l’Agence européenne du médicament (EMA) a accepté d’examiner la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de tofersen, candidat médicament pour le traitement chez l’adulte de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) liée au gène SOD1 (superoxide dismutase 1). La SLA- SOD1 est une maladie progressive dont l’issue toujours mortelle touche moins d’un millier de personnes en Europe.2 Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement pour les personnes atteintes de SLA-SOD1.3

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents