Edition du 30-09-2022

Alzheimer : 90% des Français prêts à se faire dépister si le test existait

Publié le lundi 16 septembre 2013

Une enquête menée par TNS Sofres et l’Espace de Réflexion Ethique sur la Maladie d’Alzheimer (EREMA) révèle que 90% des Français se soumettraient à un test fiable permettant de diagnostiquer la maladie d’Alzheimer plusieurs années avant l’apparition de tout symptôme si ce test existait.

Selon l’étude, 87% et 86% des Français inciteraient respectivement leur conjoint ou leurs parents à faire ce test. En revanche, ils ont plus de difficultés à envisager ce test pour leurs enfants (même si une grande majorité – 72% – y serait favorable).

La part des Français prêts à faire ce test s’il existait, reste forte, même une fois rappelé qu’il n’existe pas de traitement permettant de guérir (80%).

Parmi les raisons pour faire le test, les Français citent : avoir du temps et les capacités nécessaires pour se préparer, notamment anticiper son avenir, en cas de test positif (63%), et être rassuré en cas de test négatif (60%),

A l’inverse, ceux n’envisageant pas de faire test citent comme raisons : la difficulté à vivre l’angoisse de la maladie (38%), l’absence de traitement capable de guérir (32%), l’impact sur ses proches (23%), et l’impact sur sa situation financière (24%).

Une maladie toujours très présente à l’esprit des Français

Selon l’enquête, un peu plus d’un quart de la population (27%) se dit concerné par la maladie d’Alzheimer, (soi-même touché, proche d’une personne touchée ou aidant une personne touchée par la maladie).

6 Français sur 10 environ estiment bien connaitre la maladie : 50% assez bien et 9% très bien. Il leur arrive d’y penser pour eux (52%) mais un peu plus pour leurs proches (60%).

En cas de trous de mémoire, 62% des Français disent penser à la maladie d’Alzheimer. Pour la majeure partie (52%), c’est une « façon de parler » mais pour 10% de la population, cette pensée traduit une réelle inquiétude, en particulier pour les aidants (25%), c’est-à-dire les personnes qui soutiennent en ce moment une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer.

* L’étude « Les Français et Alzheimer, vivre au quotidien avec la maladie » a été menée auprès de 2 001 Français âgés de 18 ans et plus interrogés online du 22 au 31 Juillet 2013.








MyPharma Editions

AstraZeneca : Auriane Cano-Chancel prend la tête de l’oncologie en France

Publié le 30 septembre 2022
AstraZeneca : Auriane Cano-Chancel prend la tête de l’oncologie en France

AstraZeneca a annoncé la nomination d’Auriane Cano-Chancel, au poste de Head of Oncology d’AstraZeneca France ; elle remplace Dana Vigier, nommée Vice-Président Commercial Global de la Franchise Lynparza & DDR (cancers séno-gynécologiques).

Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de phase I/III de son médicament biosimilaire dénosumab

Publié le 30 septembre 2022
Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de phase I/III de son médicament biosimilaire dénosumab

Sandoz, leader mondial dans le domaine des médicaments génériques et biosimilaires, vient d’annoncer de nouvelles avancées concernant ses médicaments biosimilaires en développement, avec la publication de résultats positifs pour l’essai clinique intégré de phase I/III ROSALIA portant sur son traitement dénosumab. Partager la publication « Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de […]

Nuvisan reçoit une subvention de 9,6 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour découvrir de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux

Publié le 29 septembre 2022
Nuvisan reçoit une subvention de 9,6 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour découvrir de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux

Nuvisan, société de recherche sous contrat pour la découverte et le développement de médicaments, a annoncé avoir reçu une subvention de la Fondation Bill & Melinda Gates (Seattle, Washington, USA, « la fondation ») pour un programme intégré de découverte et de développement précoce de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux.

Sanofi : Dupixent® approuvé par la FDA pour le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 29 septembre 2022
Sanofi : Dupixent® approuvé par la FDA pour le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) pour le traitement du prurigo nodulaire de l’adulte. Dupixent devient le premier et le seul médicament indiqué expressément pour le traitement du prurigo nodulaire aux États-Unis.

Cellectis : Mark Frattini nommé en tant que directeur médical

Publié le 29 septembre 2022
Cellectis : Mark Frattini nommé en tant que directeur médical

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a annoncé la nomination de Mark Frattini, M.D., Ph.D., en tant que directeur médical avec effet immédiat.

Valneva fait un point sur les activités liées à son vaccin contre la COVID-19

Publié le 28 septembre 2022
Valneva fait un point sur les activités liées à son vaccin contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, vient de faire un nouveau point sur les activités liées à son vaccin contre la COVID-19.

Leem : trois nouveaux administrateurs entrent au Conseil d’administration

Publié le 28 septembre 2022
Leem : trois nouveaux administrateurs entrent au Conseil d'administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 27 septembre 2022, trois nouveaux administrateurs : Audrey Derveloy, Présidente de Sanofi France, Reda Guiha, Président de Pfizer France et Didier Véron, Vice-Président Exécutif en charge des Affaires Corporate de LFB.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents