Edition du 28-09-2021

Antibiorésistance : Pherecydes Pharma lève 8,7 millions d’euros

Publié le mardi 16 janvier 2018

Antibiorésistance : Pherecydes Pharma lève 8,7 millions d’eurosPherecydes Pharma, société de biotechnologies spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies anti-infectieuses basées sur des bactériophages, a annoncé aujourd’hui dans un communiqué avoir levé 8,7 millions d’euros lors d’un second tour de financement.

Les nouveaux investisseurs sont GO CAPITAL, qui a mené ce tour, Omnes Capital, Fa Dièse et un groupe de business angels de la région Rhône-Alpes. Les investisseurs historiques, ACE Management, Auriga Partners et Participations Besançon, ont également contribué de façon significative à ce tour.

Grâce à ce financement, la société prévoit de produire des phages destinés à des traitements compassionnels (ATU ou autorisation temporaire d’utilisation), en respectant les BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pharmaceutiques. Pherecydes va également faire entrer deux programmes en phase clinique en 2018 et 2019. Il s’agit de PHOSA pour le traitement des infections graves à Staphylococcus aureus et de PNEUMOPHAGE pour le traitement des infections respiratoires à Pseudomonas aeruginosa. Les fonds serviront également à mettre en place une unité de production pharmaceutique de près de 1 000 m² à Nantes. Enfin, de nouveaux programmes de recherche seront lancés en 2018 et 2019.

La phagothérapie est une approche thérapeutique innovante pour traiter les infections bactériennes, notamment, nosocomiales et/ou résistantes aux antibiotiques. Selon le rapport O’Neill, une augmentation continue de la résistance antibiotique causerait à partir de 2050 la mort de 10 millions de personnes par an et une réduction de 2 à 3,5% du produit intérieur brut (PIB) mondial. L’OMS estime que les coûts annuels engendrés représentent 7 milliards d’euros en Europe et 6,5 milliards de dollars aux Etats-Unis. Le développement rapide de résistances aux antibiotiques en fait un problème majeur de santé publique. L’OMS a publié en 2017 une liste de cibles prioritaires comprenant les bactéries sur lesquelles travaille Pherecydes.

Les investisseurs ont été convaincus par l’expertise unique développée par la société en matière de production de phages hautement purifiés. Pherecydes prévoit de devenir rapidement une société intégrée, avec ses propres capacités de production. La biotech a levé un total de 13,6 M€ en comptant ce second tour, dont 2,6 M€ en 2015 et 2,3 M€ depuis sa création en 2007.

Source : Pherecydes Pharma








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Publié le 28 septembre 2021
Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Implant Therapeutics, le spécialiste de la production de cellules dérivées de CSPi hypoimmunogènes et sures pour l’être humain, ont annoncé la signature d’un accord d’évaluation de recherche.

Cancer : Aglaia Therapeutics lève 4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Publié le 28 septembre 2021
Cancer : Aglaia Therapeutics lève  4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Aglaia Therapeutics, une startup de biotechnologie qui développe de nouveaux médicaments pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées contre le cancer, a annoncé avoir bouclé un tour de financement en amorçage de 4 millions d’euros. Advent France Biotechnology (AFB) a mené ce tour, avec la participation de Crédit Mutuel Innovation et Pierre Fabre.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 28 septembre 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, et Pfizer, ont annoncé aujourd’hui de nouveaux résultats positifs de Phase 2, y compris des données après une dose de rappel, pour leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Publié le 27 septembre 2021
Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables et Novo Nordisk, leader mondial dans le traitement du diabète, ont annoncé un accord pour le développement et la fourniture d’une version de Mallya pour le stylo FlexTouch utilisé par les patients diabétiques.

COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Publié le 27 septembre 2021
COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Néovacs a annoncé un premier investissement stratégique de son fonds d’amorçage pour accompagner l’émergence de solutions de prévention et de lutte contre la Covid-19 et plus généralement contre les pandémies. Dans ce cadre, la société annonce un investissement de 5 M$ (4,2 M€) dans Bio Detection K9, société canadienne spécialisée dans la détection canine de bactéries et de virus et notamment du covid-19.

Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l’acquisition d’un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

Publié le 27 septembre 2021
Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l'acquisition d'un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

T.H.A.C (The Healthy Aging Company), une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de médicaments pour le traitement précoce du diabète de type 2, a annoncé l’acquisition d’un brevet déposé par l’INSERM, l’AP-HP, l’INRA et l’Université Paris-Sud. Ce brevet protège le candidat médicament de THAC et son utilisation relative aux bactéries sensibles à l’oxygène, notamment celles du microbiote intestinal.

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents