Edition du 17-08-2022

Antibiotiques : la consommation des Français progresse encore en 2013

Publié le jeudi 6 novembre 2014

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a publié son rapport annuel sur la consommation d’antibiotiques en France. Ces dernières données (*) placent toujours la France parmi les pays européens où la consommation des antibiotiques reste très élevée. En effet, même si la consommation d’antibiotiques a diminué à partir des années 2000, une tendance à la hausse, observée depuis 2010, s’est confirmée en 2013.

Ce nouveau rapport montre une consommation globale d’antibiotiques qui a diminué de 10,7% entre 2000 et 2013. Cependant, une augmentation de 5,9% est observée depuis 2010 .

Autre constat, la place toujours plus importante détenue par les génériques, représentant 82,5 % de la consommation antibiotique en ville. Par ailleurs très peu de nouvelles substances actives antibiotiques ont été mises sur le marché ces dernières années. La consommation d’antibiotiques est très majoritaire en ville avec une consommation en 2013 qui se situe à un niveau légèrement supérieur à celui de 2003.

Selon le rapport, les pénicillines demeurent les antibiotiques les plus consommés. Le rapport montre une progression préoccupante, car génératrice de résistances, des associations de pénicillines (notamment de l’association amoxicilline/ acide clavulanique).

La consommation d’antibiotiques est principalement féminine (59,3% des prescriptions d’antibiotiques) pouvant résulter de la fréquence des cystites dans la population féminine comprise entre 15 et 54 ans.

Ce sont majoritairement les affections des voies respiratoires qui sont à l’origine des prescriptions antibiotiques, suivies par les infections urinaires et les otites. La durée moyenne de traitement, toutes causes confondues, est de 9,2 jours en 2013.

Concernant la consommation à l’hôpital, l’exposition aux antibiotiques est importante (4 patients sur 10 ont reçu une dose d’antibiotique un jour donné en 2013). Les pénicillines restent les antibiotiques les plus utilisés notamment en association avec des inhibiteurs de béta-lactamases. Une progression notable de la consommation des carbapénèmes est observée ainsi qu’une diminution de celle des macrolides. La stabilisation de la consommation de colistine est en revanche un résultat positif qui contribue à lutter contre le développement des résistances bactériennes, note l’ANSM.

La consommation des antibiotiques en France reste supérieure à la consommation moyenne en Europe et aux Etats-Unis. Le niveau élevé de la consommation en France est très préoccupant. « Dans ce contexte, les actions entreprises pour parvenir à une juste utilisation des antibiotiques, pour prévenir le développement des résistances bactériennes et pour promouvoir le développement de nouvelles substances, sont des priorités de santé publique. », souligne l’agence.

L’ANSM rappelle enfin que la surveillance de la consommation d’antibiotiques est un des critères de jugement du Plan Antibiotiques 2011 – 2016 fixant un objectif de ­ 25 % en matière de réduction des consommations d’ici 2016. La prévention des résistances bactériennes et la promotion du développement de nouvelles substances sont également des priorités de santé publique.

Consulter le rapport de l’ANSM

* Les données publiées reposent sur les déclarations obligatoires de ventes de ces médicaments par les industriels, sur des données complémentaires de prescription et sur certaines données européennes.








MyPharma Editions

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents