Edition du 28-07-2021

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Tuberculose : Sanofi collabore avec le Weill Cornell Medical College pour développer de nouveaux traitements

Publié le jeudi 30 juin 2011

Le groupe pharmaceutique français, Sanofi, a annoncé mercredi avoir conclu une collaboration de recherche avec le Weill Cornell Medical College pour identifier de nouveaux anti-infectieux dans l’objectif d’écourter le traitement de la tuberculose et de potentiellement fournir des thérapies efficaces contre les souches de la tuberculose sensibles et résistantes aux médicaments.

En vertu de cette collaboration, Sanofi fournira 80 000 composés chimiques au laboratoire du Dr Carl Nathan à Weill Cornell qui se chargera de les cribler afin d’évaluer leur capacité à inhiber la croissance de Mycobacterium tuberculosis, le bacille de la tuberculose. Weill Cornell a obtenu les fonds nécessaires à ces activités de criblage auprès de la Fondation Bill & Melinda Gates. Sanofi et Weill Cornell détermineront ensuite conjointement si les composés criblés dans le cadre de leur collaboration méritent d’être optimisés et potentiellement développés.

« Depuis la découverte de la rifampicine au début des années 1960, Sanofi n’a cessé de rechercher de nouvelles approches thérapeutiques pour lutter contre la tuberculose, qu’il s’agisse de nouveaux vaccins ou de candidats-médicaments dotés de nouveaux mécanismes d’action », a déclaré Elias Zerhouni, Président Monde, R&D de Sanofi. « Cette collaboration de recherche avec Weill Cornell nous permettra d’explorer le potentiel de notre bibliothèque de composés et de partager les immenses connaissances du Dr Nathan et de ses collègues. Grâce à l’expertise de Sanofi en matière de développement de médicaments, nous espérons que si un composé est identifié dans le cadre de cette collaboration, celui-ci répondra aux attentes des patients atteints de tuberculose dans le monde, et ceci dans la continuité de notre engagement de longue date en matière de santé publique. »

Chaque année, la tuberculose tue plus de 1,7 million de personnes dans le monde. Les médicaments antituberculeux disponibles actuellement ont plus de 40 ans et doivent être pris pendant six à neuf mois pour les formes de la maladie sensibles aux médicaments et jusqu’à 24 mois pour les formes résistantes. Longs et exigeants, ces traitements découragent de nombreux patients, ce qui occasionne des problèmes d’adhésion thérapeutique et partant, une multiplication des résistances, des échecs thérapeutiques et des décès.

« Nous sommes très heureux de cette collaboration avec Sanofi et de la possibilité qu’elle nous donne d’identifier de nouveaux traitements pour les millions de personnes dans le monde atteintes de tuberculose », a déclaré le Docteur Carl Nathan, titulaire de la chaire R. A. Rees Pritchett de microbiologie et directeur du Département de Microbiologie et Immunologie. «La mise en commun de l’expertise de Sanofi en matière de caractérisation, de développement et de commercialisation de médicaments à l’échelle mondiale et des capacités de criblage de notre laboratoire nous donne la possibilité de mettre nos recherches au service de la lutte contre cette maladie. »

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents