Edition du 07-12-2019

Antibiotiques : l’ANSM publie son rapport annuel sur la consommation en France

Publié le mardi 12 décembre 2017

Antibiotiques : l’ANSM publie son rapport annuel sur la consommation en FranceSelon le dernier rapport annuel de l’ANSM, la situation de la consommation d’antibiotiques en ville reste préoccupante avec la poursuite de la tendance à la hausse observée depuis 2010. Entre 2015 et 2016, la consommation en ville est en hausse de 1,3 %, repassant au-dessus de 30 Doses Définies Journalières pour 1 000 habitants et par jour (30,3 contre 29,9 en 2015). Ce qui place la France très au-dessus de la moyenne européenne (21,9 DDJ/1000H/J). 

« Quelques évolutions positives sont néanmoins enregistrées concernant la consommation des antibiotiques critiques (générateurs de résistances bactériennes) dont la part dans la consommation totale a légèrement diminué, passant de 36,5 % en 2015 à 35 % en 2016. En particulier, l’utilisation de l’association amoxicilline-acide clavulanique et celle des céphalosporines de 3e génération semblent désormais stabilisées, tandis que l’utilisation des fluoroquinolones a significativement diminué », note l’ANSM. En ville, deux prescriptions sur 3 l’ont été pour des affections ORL et des affections des voies respiratoires basses.

La consommation d’antibiotiques à l’hôpital est pour sa part restée stable en 2016, tendance observée depuis une dizaine d’années. Dans ce secteur, la consommation d’antibiotiques en France est beaucoup plus proche de la moyenne européenne que dans le secteur ambulatoire.

Les données européennes, collectées par le réseau ESAC-NET, sont publiées par l’European Center for Disease Prevention and Control (ECDC). Un article récemment publié dans Eurosurveillance (publication de l’ECDC) par des représentants de plusieurs institutions françaises dont l’ANSM montre que l’indicateur standard, la DDJ/1000H/ jour, demeure le plus pertinent pour mesurer et comparer les consommations. Le nombre de boites, en revanche, se révèle être un indicateur moins approprié qui peut même conduire à des erreurs d’interprétation.

A consulter sur le site de l’ANSM :
. Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : soyons concernés, soyons responsables – Plaquette  (Assurance Maladie – Anses – ANSM – Santé Publique France) (16/11/2017)

. Comparing antibiotic consumption between two European countries: are packages an adequate surrogate for prescriptions?  Laurence Watier  (Inserm), Philippe Cavalié   (ANSM), Bruno Coignard   (Santé publique France), Christian Brun-Buisson  (DGS) Eurosurveillance  – Volume 22, Issue 46, 16/Nov/2017

Source et visuel : ANSM








MyPharma Editions

Ipsen : suspension clinique partielle pour les études IND120181 et IND135403 sur le palovarotène

Publié le 6 décembre 2019

Ipsen vient d’annoncer que, à la suite de discussions avec les autorités réglementaires américaines (FDA), une suspension clinique partielle, à effet immédiat, pour les enfants de moins de 14 ans avait été émise pour les études IND120181 et IND135403 évaluant le candidat médicament expérimental palovarotène dans le traitement chronique de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) et des ostéochondromes multiples (MO), respectivement.

Celyad reçoit 2,5 millions d’euros supplémentaires de financement non-dilutif

Publié le 6 décembre 2019
Celyad reçoit 2,5 millions d'euros supplémentaires de financement non-dilutif

Celyad, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé qu’elle s’est vu octroyer 2,5 millions EUR de financement non-dilutif. Ce montant comprend 2,1 millions EUR de financement non-dilutif du SPW-Recherche de la Région Wallonne, qui soutiendra le développement des candidats CAR-T de la société pour le traitement des tumeurs solides, et 0,4 millions EUR d’incitants fiscaux non remboursables de l’INAMI.

La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l’adulte

Publié le 6 décembre 2019
La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l'adulte

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils moléculaires utilisant l’intelligence artificielle pour le contrôle qualité et la sécurité des modifications du génome, a annoncé que l’Institut de génétique humaine de l’Université de Duisburg-Essen (Allemagne), a développé un nouveau test pour identifier et caractériser les patients atteints de FAME (Family Adult Myoclonic Epilepsy), grâce à sa technologie de peignage moléculaire exclusive et son support scientifique.

Evolution de la gouvernance de Deinove

Publié le 6 décembre 2019
Evolution de la gouvernance de Deinove

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé qu’Emmanuel Petiot quittera ses fonctions de directeur général à compter du 31 décembre 2019.

Nicox : signature d’un accord sur Zerviate™ en Corée du Sud

Publié le 6 décembre 2019
Nicox : signature d’un accord sur Zerviate™ en Corée du Sud

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Samil Pharmaceutical pour le développement et la commercialisation en Corée du Sud de Zerviate™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Publié le 4 décembre 2019
Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Le groupe italien Chiesi a annoncé aujourd’hui à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) son projet de mise sur le marché d’ici la fin de l’année 2025 d’un inhalateur-doseur pressurisé (pMDI) révolutionnaire, respectueux de l’environnement pour les patients souffrant d’asthme et de Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Publié le 4 décembre 2019
Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Baxter a annoncé la signature d’un accord en vue de l’acquisition de Seprafilm, barrière anti-adhérences et de ses accessoires associés auprès du groupe pharmaceutique Sanofi. La transaction s’élèverait à 350 millions de dollars, sous réserve des ajustements de clôture habituels, et devrait être conclue durant le premier trimestre 2020 au plus tard, une fois remplies les conditions prévues par l’accord.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents