Edition du 01-12-2020

Antitrust : la Commission européenne mène des inspections-surprises dans le secteur des analyses de biologie médicale

Publié le vendredi 14 novembre 2008

Les services de la concurrence de Bruxelles ont mené mercredi 12 novembre, une opération de perquisitions dans le secteur des services d’analyses de biologie médicale. Les inspecteurs européens soupçonnent la profession d’entrave à la concurrence et se sont rendus jeudi dans les locaux de l’ordre des pharmaciens, à Paris.  En effet, pour la plupart pharmaciens, les biologistes dépendent de cet ordre.

 

« Présomption d’innocence »
De son côté, la Commission européenne confirme que des fonctionnaires de la Commission ont procédé les 12 et 13 novembre en France à des inspections dans les locaux d’une association d’entreprises et d’une entreprise actives dans le marché des services d’analyses de biologie médicale. En effet la Commission déclare avoir «  des raisons de croire que les règles du traité CE interdisant les ententes, pratiques commerciales restrictives et/ou l’abus d’une position dominante ont été enfreints (articles 81 et 82 du traité CE) ».

Par ailleurs, la commission précise que le fait qu’elle « procède à de telles inspections ne signifie pas qu’une entreprise s’est rendue coupable de comportements anticoncurrentiels ni ne préjuge de l’issue de l’enquête ».
De même elle déclare qu’il n’y a pas de délai strict pour accomplir des enquêtes de pratiques anticoncurrentielles. « Leur durée dépend de plusieurs facteurs, dont la complexité de chaque affaire, le degré de coopération des entreprises concernées avec la Commission et l’exercice des droits de défense ».

 

En question : l’ouverture du capital des laboratoires
Le président de l’ordre, Jean Parrot, lors d’une conférence de presse a déclaré : « selon la Commission, nous aurions empêché ou restreint l’accès à la profession d’un certain nombre de biologistes pharmaciens ou de sociétés », via des « refus d’inscription de ces personnes à notre tableau, les empêchant ainsi d’exercer leur activité ». Sur la forme, l’enquête de la Commission aurait été déclenchée par une plainte d’une des entreprises dont l’ordre a refusé le dossier d’inscription. « Nous n’avons fait qu’appliquer le code de santé français quant aux conditions d’installation des biologistes », s’est défendu M. Parrot.

Sur le fond, la Commission demande au gouvernement français d’autoriser une ouverture plus large du capital des laboratoires à des investisseurs. La législation actuelle oblige les biologistes en exercice à détenir au moins 75 % des actions des laboratoires. Mais les professionnels du secteur se sont émus à plusieurs reprises de ce projet, qui pourrait ouvrir la porte à une prise de contrôle des laboratoires par des groupes financiers.








MyPharma Editions

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents