Edition du 28-07-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

ARIAD soumet une demande d’autorisation de commercialisation du Ponatinib en Europe

Publié le jeudi 30 août 2012

La société américaine ARIAD Pharmaceuticals, spécialisée dans l’oncologie, a annoncé aujourd’hui la soumission d’une Demande d’autorisation de commercialisation (DAC) pour son inhibiteur BCR-ABL, le ponatinib, auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

ARIAD recherche l’approbation de la commercialisation au sein de l’Union européenne du ponatinib auprès des patients adultes diagnostiqués avec la leucémie myéloïde chronique (LMC) ou résistante et avec la leucémie aiguë lymphoblastique à chromosome de Philadelphie (LAL Ph+). Le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP) a accepté la demande de l’ARIAD pour une évaluation accélérée de la DAC.

« L’évaluation accélérée accordée à notre DAC illustre encore plus le besoin médical non satisfait parmi les patients souffrant de LMC et LAL Ph+ qui ont développé une résistance ou qui ne tolèrent plus les anciennes thérapies aux inhibiteurs tyrosine kinase, a déclaré Harvey J. Berger, M.D., président et directeur général d’ARIAD. Alors que nous établissons notre siège européen à Lausanne, en Suisse, et développons notre infrastructure commerciale dans la région, notre équipe de régulation va continuer de travailler en proche collaboration avec l’EMA pendant que celle-ci évalue nos données et notre demande, si possible, plus rapidement. »

Les résultats des essais en cours PACE du ponatinib, rapportés en juin lors de la réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology et inclus dans la DAC, ont montré que 54 pour cent des patients LMC en phase chronique qui étaient résistants ou intolérants à l’ancienne thérapie d’inhibiteurs tyrosine kinase pendant les essais, y compris les 70 pour cent de patients qui ont une mutation T315I, ont une réponse cytogénétique majeure (MCyR) – conclusions primaires des essais. Trente pour cent de ces mêmes patients ont obtenu une réponse moléculaire majeure (RMM). La RMM est la conclusion primaire des essais de phase 3 de l’EPIC d’ARIAD qui compare l’efficacité du ponatinib à celle de l’imatinib sur les patients nouvellement diagnostiqués avec la LCM en phase chronique.

Découvert en interne chez ARIAD, le ponatinib est un inhibiteur de pan-BCR-ABL expérimental qui inhibe également d’autres tyrosine kinases de façon sélective lors d’études pré-cliniques, notamment les récepteurs FLT3, RET, KIT, et les membres des familles FGF et PDGF. Un dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché pour ponatinib a été déposé auprès de l’agencé U.S. Food and Drug Administration le 30 juillet 2012.

La cible principale pour le ponatinib est la BCR-ABL, une tyrosine kinase anormale qui est exprimée dans la leucémie myéloïde chronique (LMC) et la leucémie aiguë lymphoblastique à chromosome de Philadelphie (LAL Ph+). Le ponatinib a été conçu à l’aide de la plate-forme informatique d’ARIAD de conception de médicaments basée sur la structure à chromosome de Philadelphie pour inhiber l’activité de la BCR-ABL avec une spécificité très puissante et généralisée. Le ponatinib cible non seulement la BCR-ABL native, mais aussi ses isoformes qui transportent les mutations conférant une résistance au traitement avec les inhibiteurs de tyrosine kinase existants, notamment la mutation T315I pour laquelle il n’existe aucun traitement efficace.

Source : ARIAD Pharmaceuticals, Inc.








MyPharma Editions

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents