Edition du 18-01-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

ARIAD soumet une demande d’autorisation de commercialisation du Ponatinib en Europe

Publié le jeudi 30 août 2012

La société américaine ARIAD Pharmaceuticals, spécialisée dans l’oncologie, a annoncé aujourd’hui la soumission d’une Demande d’autorisation de commercialisation (DAC) pour son inhibiteur BCR-ABL, le ponatinib, auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

ARIAD recherche l’approbation de la commercialisation au sein de l’Union européenne du ponatinib auprès des patients adultes diagnostiqués avec la leucémie myéloïde chronique (LMC) ou résistante et avec la leucémie aiguë lymphoblastique à chromosome de Philadelphie (LAL Ph+). Le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP) a accepté la demande de l’ARIAD pour une évaluation accélérée de la DAC.

« L’évaluation accélérée accordée à notre DAC illustre encore plus le besoin médical non satisfait parmi les patients souffrant de LMC et LAL Ph+ qui ont développé une résistance ou qui ne tolèrent plus les anciennes thérapies aux inhibiteurs tyrosine kinase, a déclaré Harvey J. Berger, M.D., président et directeur général d’ARIAD. Alors que nous établissons notre siège européen à Lausanne, en Suisse, et développons notre infrastructure commerciale dans la région, notre équipe de régulation va continuer de travailler en proche collaboration avec l’EMA pendant que celle-ci évalue nos données et notre demande, si possible, plus rapidement. »

Les résultats des essais en cours PACE du ponatinib, rapportés en juin lors de la réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology et inclus dans la DAC, ont montré que 54 pour cent des patients LMC en phase chronique qui étaient résistants ou intolérants à l’ancienne thérapie d’inhibiteurs tyrosine kinase pendant les essais, y compris les 70 pour cent de patients qui ont une mutation T315I, ont une réponse cytogénétique majeure (MCyR) – conclusions primaires des essais. Trente pour cent de ces mêmes patients ont obtenu une réponse moléculaire majeure (RMM). La RMM est la conclusion primaire des essais de phase 3 de l’EPIC d’ARIAD qui compare l’efficacité du ponatinib à celle de l’imatinib sur les patients nouvellement diagnostiqués avec la LCM en phase chronique.

Découvert en interne chez ARIAD, le ponatinib est un inhibiteur de pan-BCR-ABL expérimental qui inhibe également d’autres tyrosine kinases de façon sélective lors d’études pré-cliniques, notamment les récepteurs FLT3, RET, KIT, et les membres des familles FGF et PDGF. Un dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché pour ponatinib a été déposé auprès de l’agencé U.S. Food and Drug Administration le 30 juillet 2012.

La cible principale pour le ponatinib est la BCR-ABL, une tyrosine kinase anormale qui est exprimée dans la leucémie myéloïde chronique (LMC) et la leucémie aiguë lymphoblastique à chromosome de Philadelphie (LAL Ph+). Le ponatinib a été conçu à l’aide de la plate-forme informatique d’ARIAD de conception de médicaments basée sur la structure à chromosome de Philadelphie pour inhiber l’activité de la BCR-ABL avec une spécificité très puissante et généralisée. Le ponatinib cible non seulement la BCR-ABL native, mais aussi ses isoformes qui transportent les mutations conférant une résistance au traitement avec les inhibiteurs de tyrosine kinase existants, notamment la mutation T315I pour laquelle il n’existe aucun traitement efficace.

Source : ARIAD Pharmaceuticals, Inc.








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents