Edition du 18-10-2018

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le mercredi 23 mai 2018

GamaMabs Pharma : des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé présentés à l'ASCO 2018GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

La société présentera les résultats de 27 patientes atteintes de cancer épithélial de l’ovaire (EOC), de tumeurs de la granulosa (GCT), de cancers du col de l’utérus et de l’endomètre, à des stades avancés et pré-traités et exprimant AMHR2. Ces patientes ont été traitées en monothérapie avec GM102 dans huit cohortes successives d’escalade de dose au sein de cinq grands centres européens de cancérologie.

Aucun problème de tolérance n’a été observé aux doses testées. Deux réponses cliniques partielles objectives ont été observées selon les critères RECIST parmi quatre patientes atteintes de tumeurs de la granulosa. Des changements pharmacodynamiques du sang périphérique observés sous traitement par GM102 suggèrent un recrutement des cellules immunitaires vers la tumeur. Dans les biopsies tumorales réalisées avant et sous traitement par GM102, on observe une amélioration de l’expression des biomarqueurs CD16 et Granzyme B dans le microenvironnement tumoral, ce qui suggère que GM102 induit une cytotoxicité cellulaire ou une phagocytose.

Des cohortes d’expansion sont en cours dans les indications d’EOC et de GCT à la dose recommandée de GM102. Les premiers résultats sont attendus début 2019.

GM102 est un anticorps monoclonal « first-in-class », issu de technologie de glyco-ingénierie (low-fucose), ciblant sélectivement les tumeurs exprimant AMHR2. AMHR2 est un récepteur embryonnaire impliqué dans la régression des canaux de Müller chez l’embryon mâle. Il est exprimé de manière constitutive dans les tumeurs de la granulosa et ré-exprimé dans environ 70% des tumeurs gynécologiques. GM102 exerce son activité anti-tumorale à travers l’engagement des cellules NK et des macrophages dans le microenvironnement tumoral, ce qui entraîne une phagocytose tumorale accrue et une cytotoxicité cellulaire dépendante des anticorps (Antibody Dependent Cell Cytotoxicity – ADCC).

« Ces premiers résultats sont très encourageants, en particulier pour les patientes atteintes de tumeurs de la granulosa qui n’ont pas d’alternatives thérapeutiques à ce stade », déclare le Pr. Alexandra Leary, de l’Institut Gustave Roussy (France), investigateur principal de l’étude. « Nous accumulons plus de données avec les patientes additionnelles des cohortes d’expansion. Si ces premiers résultats se confirment, nous pourrons lancer un essai de phase 2 plus important dans cette indication avec enthousiasme, étant donné l’ampleur du besoin médical non satisfait. »

« Nous sommes heureux de partager ces données prometteuses avec la communauté médicale. Elles confirment le mode d’action immunologique original de GM102 et montrent sa transposition en activité clinique », indique Stéphane Degove, Directeur Général de GamaMabs Pharma. « Nous élargissons à présent notre programme de développement clinique de GM102 au-delà des cancers gynécologiques vers d’autres cancers qui expriment également AMHR2 », ajoute-t-il.

Les résultats seront présentés au congrès annuel de l’ASCO à Chicago, durant la session sur les cancers gynécologiques, le 4 juin 2018, de 13h15 à 16h45 (heure locale). Abstract #5542; Poster ID 214461, « Une première étude chez l’homme de l’anticorps monoclonal GM102 chez des patientes atteintes de cancers gynécologiques positifs au récepteur 2 de l’hormone anti-müllérienne (AMHR2) » par A Leary et des co-auteurs.

Suite à la présentation, le poster sera disponible sur la page ‘Publication’ du site de GamaMabs.

Source et visuel : GamaMabs Pharma








MyPharma Editions

Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

Publié le 17 octobre 2018
Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

À l’occasion de la Journée Mondiale contre la Douleur, Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, annonce son objectif de lancer au premier semestre 2019 une étude clinique de phase 2 dans le traitement des douleurs neuropathiques avec son candidat médicament THN 101.

GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

Publié le 17 octobre 2018
GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

GeNeuro, a annoncé, suite aux données positives résultant de sa collaboration avec le NINDS, un organisme faisant partie du NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis, sur des modèles précliniques de sclérose latérale amyotrophique (SLA), que la société a signé une licence exclusive mondiale portant sur un programme de développement d’anticorps bloquant l’activité des pHERV-K Env, une protéine d’enveloppe rétrovirale codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-K, jouant potentiellement un rôle clé dans la pathogénie de la SLA.

Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Publié le 17 octobre 2018
Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Sarepta Therapeutics, une société américaine leader dans la médecine de précision génétique pour traiter des maladies rares, a annoncé la signature d’un accord de licence avec Lysogene, une société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), pour développer LYS-SAF302, une thérapie génique visant à traiter la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions