Edition du 20-08-2018

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le mercredi 23 mai 2018

GamaMabs Pharma : des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé présentés à l'ASCO 2018GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

La société présentera les résultats de 27 patientes atteintes de cancer épithélial de l’ovaire (EOC), de tumeurs de la granulosa (GCT), de cancers du col de l’utérus et de l’endomètre, à des stades avancés et pré-traités et exprimant AMHR2. Ces patientes ont été traitées en monothérapie avec GM102 dans huit cohortes successives d’escalade de dose au sein de cinq grands centres européens de cancérologie.

Aucun problème de tolérance n’a été observé aux doses testées. Deux réponses cliniques partielles objectives ont été observées selon les critères RECIST parmi quatre patientes atteintes de tumeurs de la granulosa. Des changements pharmacodynamiques du sang périphérique observés sous traitement par GM102 suggèrent un recrutement des cellules immunitaires vers la tumeur. Dans les biopsies tumorales réalisées avant et sous traitement par GM102, on observe une amélioration de l’expression des biomarqueurs CD16 et Granzyme B dans le microenvironnement tumoral, ce qui suggère que GM102 induit une cytotoxicité cellulaire ou une phagocytose.

Des cohortes d’expansion sont en cours dans les indications d’EOC et de GCT à la dose recommandée de GM102. Les premiers résultats sont attendus début 2019.

GM102 est un anticorps monoclonal « first-in-class », issu de technologie de glyco-ingénierie (low-fucose), ciblant sélectivement les tumeurs exprimant AMHR2. AMHR2 est un récepteur embryonnaire impliqué dans la régression des canaux de Müller chez l’embryon mâle. Il est exprimé de manière constitutive dans les tumeurs de la granulosa et ré-exprimé dans environ 70% des tumeurs gynécologiques. GM102 exerce son activité anti-tumorale à travers l’engagement des cellules NK et des macrophages dans le microenvironnement tumoral, ce qui entraîne une phagocytose tumorale accrue et une cytotoxicité cellulaire dépendante des anticorps (Antibody Dependent Cell Cytotoxicity – ADCC).

« Ces premiers résultats sont très encourageants, en particulier pour les patientes atteintes de tumeurs de la granulosa qui n’ont pas d’alternatives thérapeutiques à ce stade », déclare le Pr. Alexandra Leary, de l’Institut Gustave Roussy (France), investigateur principal de l’étude. « Nous accumulons plus de données avec les patientes additionnelles des cohortes d’expansion. Si ces premiers résultats se confirment, nous pourrons lancer un essai de phase 2 plus important dans cette indication avec enthousiasme, étant donné l’ampleur du besoin médical non satisfait. »

« Nous sommes heureux de partager ces données prometteuses avec la communauté médicale. Elles confirment le mode d’action immunologique original de GM102 et montrent sa transposition en activité clinique », indique Stéphane Degove, Directeur Général de GamaMabs Pharma. « Nous élargissons à présent notre programme de développement clinique de GM102 au-delà des cancers gynécologiques vers d’autres cancers qui expriment également AMHR2 », ajoute-t-il.

Les résultats seront présentés au congrès annuel de l’ASCO à Chicago, durant la session sur les cancers gynécologiques, le 4 juin 2018, de 13h15 à 16h45 (heure locale). Abstract #5542; Poster ID 214461, « Une première étude chez l’homme de l’anticorps monoclonal GM102 chez des patientes atteintes de cancers gynécologiques positifs au récepteur 2 de l’hormone anti-müllérienne (AMHR2) » par A Leary et des co-auteurs.

Suite à la présentation, le poster sera disponible sur la page ‘Publication’ du site de GamaMabs.

Source et visuel : GamaMabs Pharma








MyPharma Editions

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions