Edition du 20-09-2021

Assurance maladie: 70% des Français estiment que la lutte contre la fraude permettrait de résorber le déficit

Publié le mercredi 11 avril 2012

Un sondage réalisé par l’institut Viavoice pour le CISS (Collectif interassociatif sur la santé) révèle que 42% des Français  déclarent « ne pas connaître » les propositions des candidats, et 44% les juger « pas ou peu pertinentes ». 70% des Français estiment que le renforcement de la lutte contre la fraude permettrait de résorber, totalement ou en grande partie, le déficit de l’Assurance maladie.

« Les propositions des candidats sur la santé et l’accès aux soins sont mal connues ou peu comprises, dans un contexte où des idées fausses sont répandues et alors qu’1/3 des Français en âge de voter déclarent que ces thématiques pourront avoir un impact sur leur choix au moment du vote. », souligne le Collectif qui regroupe près de 40 associations intervenant dans le champ de la santé.

Concernant les dépassements d’honoraires, ils sont 52% à affirmer qu’il faut les encadrer et même 35% les interdire… contre 12% estimant qu’il faut maintenir la possibilité pour les médecins exerçant en secteur 2 de fixer eux-mêmes leurs dépassements d’honoraires.

Concernant les déserts médicaux, ils sont 58% à souhaiter l’encadrement de l’installation des médecins plutôt que l’augmentation des aides incitatives pour les amener à exercer dans les zones où ils sont absents.

Concernant le financement de l’assurance maladie, les avis sont plus partagés même si l’opinion la plus fréquente, partagée par 33% des Français, est qu’il faut cotiser davantage à la Sécurité sociale plutôt que d’être moins remboursé (22%) ou de payer plus cher sa complémentaire santé (20%)… le quart des Français ne se prononçant pas face à cet enjeu.

Enfin, près de 70% des Français estiment que le renforcement de la lutte contre la fraude permettrait de résorber, totalement ou en grande partie, le déficit de l’Assurance maladie. « Pourtant, toutes les études sont claires et concordantes : parmi les « fraudes sociales », celles en lien avec les dépenses d’assurance maladie en représentent une part très faible… et encore plus minoritaire si l’on s’intéresse aux fraudes émanant des usagers », souligne le CISS.

Le Collectif rappelle ainsi que la fraude à l’assurance maladie en 2010 représentait 156 millions d’euros, dont à peine 8 millions concernaient les usagers (2) (5,4 millions pour les arrêts-maladie, 2,5 millions pour la gestion de droits à affiliation). « Si la lutte contre la fraude s’inscrit effectivement dans la préservation de notre système de protection sociale, il est regrettable qu’elle omette d’en focaliser les principales sources identifiées : les entreprises ne s’acquittant pas de leurs cotisations sociales, les établissements et les professionnels se méprenant dans leurs déclarations d’actes. Ces chiffres connus de tous interdisent en tout cas aux responsables politiques de présenter le renforcement de la lutte contre la fraude des usagers comme un moyen pertinent et suffisant pour résorber le déficit de l’assurance maladie », estime le CISS dans un communiqué.

Source : CISS

(1) Sondage réalisé par l’institut Viavoice pour le CISS, du 29 au 30 mars 2012. Interviews réalisées par téléphone, auprès d’un échantillon de 1 010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(2) Source : Délégation nationale à la lutte contre la fraude








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents