Edition du 05-12-2022

Accueil » Industrie » Recherche

Autisme : partenariat de recherche entre Roche, la Fondation FondaMental et l’Inserm

Publié le jeudi 22 novembre 2012

La Fondation FondaMental, l’Inserm, Inserm Transfert et l’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle s’unissent afin de mieux caractériser les troubles du spectre autistique (TSA), ce qui pourrait permettre d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques. Les TSA touchent 600 000 en France et il n’existe actuellement aucun médicament efficace.

L’accord de partenariat porte sur la réalisation d’une étude observationnelle chez 180 personnes, enfants, adolescents et adultes de 6 à 40 ans, sujets contrôles et atteints de troubles du spectre autistique. Baptisée « InFoR Autism », cette étude a pour objectif d’identifier différentes formes de la maladie, en se fondant sur des critères cliniques et biologiques. La communauté scientifique est en effet convaincue qu’à l’instar du cancer, il n’existe pas une forme mais des formes de TSA.

Il n’existe actuellement aucun médicament efficace permettant de traiter les principaux symptômes des TSA. Une meilleure caractérisation clinique et biologique de différentes formes cliniques qui composent les TSA est donc indispensable, afin de mieux prendre en charge les personnes atteintes de TSA et de développer une approche de médecine personnalisée pour ces patients.

Réunis autour du programme « InFoR Autism », l’Inserm, la Fondation FondaMental et Roche vont mettre en commun leurs expertises afin d’améliorer cette caractérisation des TSA. Biologistes, biochimistes, psychiatres, généticiens, neuropsychologues et experts de l’imagerie médicale participeront à cette recherche multidisciplinaire. 120 personnes atteintes de TSA et 60 témoins seront suivis pendant 2 ans afin d’observer l’évolution de différents paramètres cliniques, neuropsychologiques, neuro-anatomiques et de mieux caractériser les facteurs génétiques et biomarqueurs sanguins associés à ces troubles.

L’Inserm, promoteur de l’étude, apportera son expertise en termes de gestion d’études cliniques et d’échantillons biologiques. Les données cliniques et neuropsychologiques seront collectées dans les trois services hospitaliers membres du réseau de la Fondation FondaMental, (groupe hospitalier H. Mondor-A. Chenevier à Créteil, l’hôpital Robert Debré à Paris et l’hôpital Charles-Perrens à Bordeaux), et analysées par la Fondation FondaMental et Roche qui réaliseront également les mesures biologiques. Roche sera plus particulièrement impliqué dans la découverte de biomarqueurs sanguins qui permettront un diagnostic plus précoce et plus fin des différentes formes de TSA.

« Créée en 2007 par le Ministère de la Recherche et par des membres fondateurs (l’INSERM, l’AP-HP, le CEA et les universités Pierre et Marie Curie, Paris Descartes et Paris-Est Créteil), la Fondation FondaMental s’appuie sur un réseau de partenaires hospitaliers, de centres d’investigations cliniques et de laboratoires de recherche », explique le Pr Marion Leboyer, Investigateur Principal de l’étude et Directrice de la Fondation FondaMental. « Le succès d’« InFoR Autism » reposera tout particulièrement, pour le diagnostic et le suivi des patients, sur les outils cliniques utilisés pour le bilan diagnostic proposé dans les Centres Experts FondaMental ».

La recherche de nouvelles solutions thérapeutiques pour les troubles du spectre autistique fait partie des priorités des chercheurs du département neurosciences de Roche. Deux molécules sont aujourd’hui en cours de développement. Comme le souligne le Dr Luca Santarelli, Head of Neuroscience and Small Molecule Research, « Le succès du développement de nouveaux médicaments repose sur une étroite coopération entre les chercheurs de Roche et les cliniciens et scientifiques universitaires, afin d’identifier les signatures moléculaires des différents troubles autistiques et de mettre au point des traitements ciblés ».

« Nous sommes très heureux de cette collaboration avec l’Inserm et la Fondation FondaMental, réalisée avec le concours d’Inserm Transfert et basée sur un modèle collaboratif très ouvert, précise le Dr Céline Bouquet, directrice de l’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT). L’ensemble des données et résultats générés par cette étude seront accessibles à tous les partenaires de l’étude ».

« Nous nous réjouissons de la signature de ce partenariat. En tant que promoteur de l’étude, l’Inserm va contribuer à faire avancer les connaissances sur cette maladie complexe en apportant son expertise et son savoir-faire. C’est aussi une collaboration inédite avec la Fondation FondaMental dans le sens où un partenaire industriel est impliqué dès le début de l’étude. De nouvelles modalités se mettent en place pour le bénéfice du patient », conclut André Syrota, Président-directeur général de l’Inserm.

Source : Roche








MyPharma Editions

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents