Edition du 10-04-2020

Accueil » Industrie » Recherche

Autisme : partenariat de recherche entre Roche, la Fondation FondaMental et l’Inserm

Publié le jeudi 22 novembre 2012

La Fondation FondaMental, l’Inserm, Inserm Transfert et l’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle s’unissent afin de mieux caractériser les troubles du spectre autistique (TSA), ce qui pourrait permettre d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques. Les TSA touchent 600 000 en France et il n’existe actuellement aucun médicament efficace.

L’accord de partenariat porte sur la réalisation d’une étude observationnelle chez 180 personnes, enfants, adolescents et adultes de 6 à 40 ans, sujets contrôles et atteints de troubles du spectre autistique. Baptisée « InFoR Autism », cette étude a pour objectif d’identifier différentes formes de la maladie, en se fondant sur des critères cliniques et biologiques. La communauté scientifique est en effet convaincue qu’à l’instar du cancer, il n’existe pas une forme mais des formes de TSA.

Il n’existe actuellement aucun médicament efficace permettant de traiter les principaux symptômes des TSA. Une meilleure caractérisation clinique et biologique de différentes formes cliniques qui composent les TSA est donc indispensable, afin de mieux prendre en charge les personnes atteintes de TSA et de développer une approche de médecine personnalisée pour ces patients.

Réunis autour du programme « InFoR Autism », l’Inserm, la Fondation FondaMental et Roche vont mettre en commun leurs expertises afin d’améliorer cette caractérisation des TSA. Biologistes, biochimistes, psychiatres, généticiens, neuropsychologues et experts de l’imagerie médicale participeront à cette recherche multidisciplinaire. 120 personnes atteintes de TSA et 60 témoins seront suivis pendant 2 ans afin d’observer l’évolution de différents paramètres cliniques, neuropsychologiques, neuro-anatomiques et de mieux caractériser les facteurs génétiques et biomarqueurs sanguins associés à ces troubles.

L’Inserm, promoteur de l’étude, apportera son expertise en termes de gestion d’études cliniques et d’échantillons biologiques. Les données cliniques et neuropsychologiques seront collectées dans les trois services hospitaliers membres du réseau de la Fondation FondaMental, (groupe hospitalier H. Mondor-A. Chenevier à Créteil, l’hôpital Robert Debré à Paris et l’hôpital Charles-Perrens à Bordeaux), et analysées par la Fondation FondaMental et Roche qui réaliseront également les mesures biologiques. Roche sera plus particulièrement impliqué dans la découverte de biomarqueurs sanguins qui permettront un diagnostic plus précoce et plus fin des différentes formes de TSA.

« Créée en 2007 par le Ministère de la Recherche et par des membres fondateurs (l’INSERM, l’AP-HP, le CEA et les universités Pierre et Marie Curie, Paris Descartes et Paris-Est Créteil), la Fondation FondaMental s’appuie sur un réseau de partenaires hospitaliers, de centres d’investigations cliniques et de laboratoires de recherche », explique le Pr Marion Leboyer, Investigateur Principal de l’étude et Directrice de la Fondation FondaMental. « Le succès d’« InFoR Autism » reposera tout particulièrement, pour le diagnostic et le suivi des patients, sur les outils cliniques utilisés pour le bilan diagnostic proposé dans les Centres Experts FondaMental ».

La recherche de nouvelles solutions thérapeutiques pour les troubles du spectre autistique fait partie des priorités des chercheurs du département neurosciences de Roche. Deux molécules sont aujourd’hui en cours de développement. Comme le souligne le Dr Luca Santarelli, Head of Neuroscience and Small Molecule Research, « Le succès du développement de nouveaux médicaments repose sur une étroite coopération entre les chercheurs de Roche et les cliniciens et scientifiques universitaires, afin d’identifier les signatures moléculaires des différents troubles autistiques et de mettre au point des traitements ciblés ».

« Nous sommes très heureux de cette collaboration avec l’Inserm et la Fondation FondaMental, réalisée avec le concours d’Inserm Transfert et basée sur un modèle collaboratif très ouvert, précise le Dr Céline Bouquet, directrice de l’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT). L’ensemble des données et résultats générés par cette étude seront accessibles à tous les partenaires de l’étude ».

« Nous nous réjouissons de la signature de ce partenariat. En tant que promoteur de l’étude, l’Inserm va contribuer à faire avancer les connaissances sur cette maladie complexe en apportant son expertise et son savoir-faire. C’est aussi une collaboration inédite avec la Fondation FondaMental dans le sens où un partenaire industriel est impliqué dès le début de l’étude. De nouvelles modalités se mettent en place pour le bénéfice du patient », conclut André Syrota, Président-directeur général de l’Inserm.

Source : Roche








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le 10 avril 2020
COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Sanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents