Edition du 30-09-2020

Accueil » Industrie » Recherche

Autisme : partenariat de recherche entre Roche, la Fondation FondaMental et l’Inserm

Publié le jeudi 22 novembre 2012

La Fondation FondaMental, l’Inserm, Inserm Transfert et l’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle s’unissent afin de mieux caractériser les troubles du spectre autistique (TSA), ce qui pourrait permettre d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques. Les TSA touchent 600 000 en France et il n’existe actuellement aucun médicament efficace.

L’accord de partenariat porte sur la réalisation d’une étude observationnelle chez 180 personnes, enfants, adolescents et adultes de 6 à 40 ans, sujets contrôles et atteints de troubles du spectre autistique. Baptisée « InFoR Autism », cette étude a pour objectif d’identifier différentes formes de la maladie, en se fondant sur des critères cliniques et biologiques. La communauté scientifique est en effet convaincue qu’à l’instar du cancer, il n’existe pas une forme mais des formes de TSA.

Il n’existe actuellement aucun médicament efficace permettant de traiter les principaux symptômes des TSA. Une meilleure caractérisation clinique et biologique de différentes formes cliniques qui composent les TSA est donc indispensable, afin de mieux prendre en charge les personnes atteintes de TSA et de développer une approche de médecine personnalisée pour ces patients.

Réunis autour du programme « InFoR Autism », l’Inserm, la Fondation FondaMental et Roche vont mettre en commun leurs expertises afin d’améliorer cette caractérisation des TSA. Biologistes, biochimistes, psychiatres, généticiens, neuropsychologues et experts de l’imagerie médicale participeront à cette recherche multidisciplinaire. 120 personnes atteintes de TSA et 60 témoins seront suivis pendant 2 ans afin d’observer l’évolution de différents paramètres cliniques, neuropsychologiques, neuro-anatomiques et de mieux caractériser les facteurs génétiques et biomarqueurs sanguins associés à ces troubles.

L’Inserm, promoteur de l’étude, apportera son expertise en termes de gestion d’études cliniques et d’échantillons biologiques. Les données cliniques et neuropsychologiques seront collectées dans les trois services hospitaliers membres du réseau de la Fondation FondaMental, (groupe hospitalier H. Mondor-A. Chenevier à Créteil, l’hôpital Robert Debré à Paris et l’hôpital Charles-Perrens à Bordeaux), et analysées par la Fondation FondaMental et Roche qui réaliseront également les mesures biologiques. Roche sera plus particulièrement impliqué dans la découverte de biomarqueurs sanguins qui permettront un diagnostic plus précoce et plus fin des différentes formes de TSA.

« Créée en 2007 par le Ministère de la Recherche et par des membres fondateurs (l’INSERM, l’AP-HP, le CEA et les universités Pierre et Marie Curie, Paris Descartes et Paris-Est Créteil), la Fondation FondaMental s’appuie sur un réseau de partenaires hospitaliers, de centres d’investigations cliniques et de laboratoires de recherche », explique le Pr Marion Leboyer, Investigateur Principal de l’étude et Directrice de la Fondation FondaMental. « Le succès d’« InFoR Autism » reposera tout particulièrement, pour le diagnostic et le suivi des patients, sur les outils cliniques utilisés pour le bilan diagnostic proposé dans les Centres Experts FondaMental ».

La recherche de nouvelles solutions thérapeutiques pour les troubles du spectre autistique fait partie des priorités des chercheurs du département neurosciences de Roche. Deux molécules sont aujourd’hui en cours de développement. Comme le souligne le Dr Luca Santarelli, Head of Neuroscience and Small Molecule Research, « Le succès du développement de nouveaux médicaments repose sur une étroite coopération entre les chercheurs de Roche et les cliniciens et scientifiques universitaires, afin d’identifier les signatures moléculaires des différents troubles autistiques et de mettre au point des traitements ciblés ».

« Nous sommes très heureux de cette collaboration avec l’Inserm et la Fondation FondaMental, réalisée avec le concours d’Inserm Transfert et basée sur un modèle collaboratif très ouvert, précise le Dr Céline Bouquet, directrice de l’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT). L’ensemble des données et résultats générés par cette étude seront accessibles à tous les partenaires de l’étude ».

« Nous nous réjouissons de la signature de ce partenariat. En tant que promoteur de l’étude, l’Inserm va contribuer à faire avancer les connaissances sur cette maladie complexe en apportant son expertise et son savoir-faire. C’est aussi une collaboration inédite avec la Fondation FondaMental dans le sens où un partenaire industriel est impliqué dès le début de l’étude. De nouvelles modalités se mettent en place pour le bénéfice du patient », conclut André Syrota, Président-directeur général de l’Inserm.

Source : Roche








MyPharma Editions

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents