Edition du 21-09-2021

Automédication : NèreS lance sa plateforme de propositions en prévision des élections présidentielles de 2022

Publié le mercredi 15 septembre 2021

Automédication : NèreS lance sa plateforme de propositions en prévision des élections présidentielle de 2022NèreS a lancé, mardi 14 septembre 2021, sa plateforme de propositions : 2022.neres.fr en prévision des élections présidentielles de 2022. L’association professionnelle entend ainsi rappeler que les médicaments de prescription médicale facultative (PMF), les dispositifs médicaux (DM) de premier recours ainsi que les compléments alimentaires sont essentiels à la santé de tous les jours.

Sa mesure phare : qu’une vision politique et stratégique sur la place des produits de santé et de prévention de premier recours soit enfin développée en France. En effet, ces produits répondent non seulement aux attentes actuelles des Français en termes d’accessibilité et de rapidité d’accès aux soins mais également, en termes de nouveaux comportements de consommation ou de conseils adaptés à chacun prodigués par le pharmacien. Malgré cela, les politiques publiques de santé continuent à ne pas faire cas des produits de santé et de prévention de premier recours.

« 80% des Français ont recours, chaque année, aux produits de santé et de prévention de premier recours. NèreS, au travers de ses adhérents, demande ainsi la reconnaissance de ces produits dans l’organisation des soins d’aujourd’hui et de demain ! » explique Vincent COTARD, son Président. « Il est urgent qu’une vision politique et stratégique sur nos produits fasse jour ! Notre plateforme doit permettre aux différents partis politiques mais également aux médias de se saisir du sujet tout en leur apportant les informations et données nécessaires pour le faire. » ajoute-t-il.

En bénéficiant d’une telle vision, les produits de premier recours pourraient davantage contribuer à résoudre de nombreux défis de notre système de santé : amélioration de l’accès aux soins, déficit de l’assurance maladie etc. Ainsi, 25% des visites en pharmacie ont pour objet l’achat de produits de santé et de prévention de premier recours soit environ 310 millions de visites en pharmacie par an. Par ailleurs, une étude de l’Association of the European Self-Care Industry (AESGP), à paraitre d’ici la fin de l’année, indique également que le recours aux produits de premier recours permet d’économiser pour chaque médecin : 2,24h de consultation médicale par jour. Un gain de temps non négligeable pour les patients (consultation, trajets) permettant de facto un moindre impact sur leur vie professionnelle et personnelle. Cette même étude met en avant également que l’utilisation de nos produits permet d’économiser à la fois du temps des patients (presque 106 minutes) et celui de leur médecin (22 minutes). Ils ont donc un réel impact sur l’économie et la société dans son ensemble !

13 autres mesures pour que les produits de santé et de prévention de premier recours soient au coeur de la santé du quotidien

A découvrir également sur la plateforme, 13 autres mesures permettant de soutenir la demande phare de NèreS. Elles mettent également en avant le fait que les produits de santé et de prévention de premier recours sont une solution pour assurer la souveraineté sanitaire nationale, soutenir le rôle croissant du pharmacien dans la santé de la population ou bien encore, contribuer à la croissance économique tout en permettant à chaque Français de prendre en main sa santé. Vincent COTARD mentionne ainsi que : « Parmi ces mesures, nous promouvons aussi bien le Parcours de Soins Officinal (PSO) qui est un premier maillon de notre système de santé pour de nombreuses populations que la valorisation de la production de nos produits en France avec un label « Made in France » et plus largement le « Made in Europe » ou encore la réduction de l’impact environnemental que les décisions réglementaires peuvent avoir. ». Enfin, pour ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur l’ensemble des produits représenté par NèreS, une foire aux questions est également accessible à tous sur la plateforme.

Découvrir la plateforme de propositions : 2022.neres.fr

Source et visuel : NèreS








MyPharma Editions

Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Publié le 21 septembre 2021
Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Naobios, une CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) qui offre des services pour le développement de procédés et la production BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) de lots cliniques de vaccins viraux BSL2/ BSL3, de virus oncolytiques et de vecteurs viraux, a annoncé une nouvelle étape de son partenariat avec FluGen, Inc., une société au stade clinique qui optimise l’efficacité des vaccins contre les maladies respiratoires infectieuses.

Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Publié le 21 septembre 2021
Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Le Leem et cinq organisations syndicales de salariés représentatives de l’industrie pharmaceutique (CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA et FO) sont parvenus le 9 septembre 2021 à la signature d’un accord majoritaire de branche portant sur le télétravail. Cet accord s’articule autour de deux grands volets, le premier visant à encadrer la mise en place du télétravail régulier dans les entreprises et le second sur le télétravail pour circonstances exceptionnelles ou cas de force majeure.

Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Publié le 21 septembre 2021
Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, a annoncé la nomination de Lieve Creten en qualité de Directeur financier par intérim, en remplacement de Jean-Luc Vandebroek.

Néovacs poursuit le renforcement de sa plateforme technologique Kinoïde®

Publié le 21 septembre 2021
Néovacs poursuit le renforcement de sa plateforme technologique Kinoïde®

Néovacs a annoncé la poursuite de ses travaux pré-cliniques autour de sa plateforme technologique Kinoïde®. Dans ce cadre, Néovacs initie des expériences in vivo dans deux plateformes d’études fonctionnelles, afin, d’une part, de tester les optimisations des procédés de fabrication des Kinoïde® IL-4 et Kinoïde™ IL-13 et, d’autre part, d’explorer les possibilités d’utilisation de nouvelles technologies pour générer ses produits dans des programmes scientifiques en stade précliniques.

Poxel : recrutement finalisé des patients dans l’étude de Phase II du PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le 21 septembre 2021
Poxel : recrutement finalisé des patients dans l'étude de Phase II du PXL065 dans le traitement de la NASH

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la finalisation du recrutement de DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de la pioglitazone R (PXL065) stabilisée par substitution au deutérium dans le […]

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents