Edition du 26-01-2021

Avis favorable du CHMP pour l’octroi d’une AMM pour six nouveaux médicaments

Publié le jeudi 30 juin 2016

Médicaments Pixabay CC0 Public DomainL’ANSM revient sur la réunion de juin 2016 à Londres du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Il a rendu 6 avis favorables pour une autorisation de mise sur le marché (AMM) et 7 avis favorables pour des extensions d’indication.

Le CHMP a rendu un avis favorable pour l’octroi de l’autorisation de mise sur le marché à :

. Zalmoxis, une thérapie cellulaire indiquée en ajout aux traitements habituels chez les patients adultes atteints d’hémopathies malignes recevant une greffe de cellules souches hématopoïétiques, afin d’aider la reconstitution du système immunitaire et réduire le risque de réaction du greffon contre l’hôte. Ce produit a une désignation de médicament orphelin. Zalmoxis est recommandé pour une AMM conditionnelle.

. Cinqaero (reslizumab) , en traitement additif chez les patients adultes atteints d’asthme allergique sévère.

Ainsi qu’à un médicament générique :

. Atazanavir Mylan (atazanavir)  dans le traitement de l’infection par le VIH-1.

Enfin, pour trois médicaments « hybrides » :

. Aerivio Spiromax et Airexar Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone),  dans le traitement de l’asthme et de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).

. Nordimet (méthotrexate) , dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active, de l’arthrite juvénile idiopathique et de l’arthrite psoriasique sévère.

Le CHMP a recommandé une extension d’indication pour :

. Cervarix (vaccin Papillomavirus Humain [Types 16, 18] recombinant, avec adjuvant, adsorbé) , pour la prévention des lésions anales en plus des indications déjà accordées.

. Ilaris (canakinumab), dans le traitement de la maladie de Still active incluant la maladie de Still de l’adulte et l’arthrite juvénile idiopathique systémique (AJIs) chez les patients âgés de 2 ans et plus, qui ont présenté une réponse inadéquate à un précédent traitement par anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et par corticoïdes systémiques. Ilaris peut être utilisé en monothérapie ou en association au méthotrexate.

. Keytruda (pembrolizumab) , dans le traitement des formes localement avancées ou métastatiques du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) chez les adultes dont la tumeur exprime PD-L1 et qui ont reçu au moins un protocole antérieur de chimiothérapie. Les patients dont la tumeur présente une mutation EGFR ou ALK doivent avoir reçu un traitement ciblant ces mutations avant de recevoir Keytruda.

. Nevanac (nepafenac) , indiqué chez l’adulte pour la réduction du risque postopératoire d’œdème maculaire associé à une chirurgie de la cataracte chez les patients diabétiques.

. RoActemra (tocilizumab) , en association avec le méthotrexate, dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active et progressive chez les adultes non précédemment traités par méthotrexate.

. Ryzodeg (insuline degludec/insuline aspart),  dans le traitement du diabète de l’adolescent et de l’enfant à partir de 2 ans.

. Zontivity (vorapaxar) , pour la réduction des évènements thromboemboliques chez les adultes présentant : un antécédent d’infarctus du myocarde, en association à l’acide acétylsalicylique et, si nécessaire, au clopidogrel ou une maladie artérielle périphérique symptomatique, en association à l’acide acétylsalicylique et, si nécessaire, au clopidogrel.

Par ailleurs, le CHMP recommande que Adempas (riociguat) ne soit pas utilisé chez les patients présentant une hypertension artérielle pulmonaire associée à une pneumonie interstitielle idiopathique. Cette recommandation fait suite à l’évaluation d’un signal d’augmentation de la mortalité et des évènements indésirables graves dans un essai clinique multicentrique international étudiant les effets du riociguat chez ces patients.

Modification du RCP et de la notice des spécialités Noxafil
Noxafil (posaconazole) en comprimés et en suspension orale ont des doses différentes qui ne sont pas interchangeables. Le résumé des caractéristiques du produit (RCP) et la notice de ces spécialités doivent donc être modifiés pour renforcer cette information.

Consulter le communiqué sur la réunion de juin 2016 du CHMP de l’EMA








MyPharma Editions

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents