Edition du 23-09-2018

Avis positif du CHMP pour le Zydelig de Gilead pour le traitement de la leucémie lymphoïde chronique et du lymphome folliculaire

Publié le lundi 28 juillet 2014

La société américaine Gilead a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), avait adopté une opinion positive sur la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) du Zydelig (MD) (comprimés pelliculés d’idélalisib 150 mg), un traitement de pointe destiné aux patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) et de lymphome folliculaire (LF), le sous-type le plus fréquent de lymphome non hodgkinien indolent (iNHL).

« L’opinion du CHMP soutient l’administration du Zydelig en association avec le rituximab pour le traitement de patients adultes atteints de LLC ayant reçu au moins un traitement antérieur, ou comme traitement de première intention pour des patients atteints de LLC en présence de délétion 17p ou de mutation TP53, chez des patients pour lesquels une chimio-immunothérapie est contre-indiquée et également comme monothérapie pour le traitement de patients adultes atteints de LF réfractaire à deux lignes de traitement antérieures. », indique la société dans un communiqué.

La LLC et le LF sont des cancers du sang à progression lente incurables qui entraînent des complications engageant le pronostic vital telles qu’une anémie, des infections graves et une insuffisance médullaire nécessitant un traitement. La récidive survient fréquemment après la chimio-immunothérapie initiale et de nombreux patients atteints d’une LLC ou d’un LF récidivant ne peuvent pas tolérer la chimiothérapie, ce qui peut limiter leurs options de traitement.

L’opinion positive du CMUH pour Zydelig est basée sur les données de deux essais cliniques – L’Étude 116 et l’Étude 101-09. L’Étude 116, un essai pivot de phase 3, a examiné l’efficacité et l’innocuité du Zydelig en association avec le rituximab chez des patients atteints d’une LLC précédemment traitée. L’étude 101-09 de phase 2 a évalué l’efficacité et l’innocuité du Zydelig chez des patients atteints d’iNHL réfractaire au rituximab et aux agents alkylants. Les résultats de l’étude 116 et de l’étude 101-09 ont été publiés en mars 2014 dans le New England Journal of Medicine.

Les réactions indésirables les plus fréquemment signalées (incidence ≥20 %) ont été la diarrhée, la pyrexie, la fatigue, la nausée, la toux, les douleurs abdominales et les réactions fébriles. Des élévations de grade 3 ou 4 de l’ALT et de l’AST (indicateurs de fonction hépatique) ont été également observées dans des essais cliniques du Zydelig. Une pneumonie de grade 3 ou 4 et une diarrhée/colite de grade 3 ou 4 ont été également observées chez certains patients dans les essais cliniques.

La recommandation du CMUH sera maintenant examinée par la Commission européenne, qui est autorisée à approuver l’administration des médicaments dans les 28 pays de l’Union européenne (UE).

Source :  Gilead Sciences








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions