Edition du 25-04-2018

Bayer HealthCare rejoint un consortium de génomique structurelle visant à accélérer la recherche en épigénétique

Publié le jeudi 19 décembre 2013

Bayer HealthCare rejoint un consortium de génomique structurelle visant à accélérer la recherche en épigénétiqueBayer HealthCare vient de rejoindre un Consortium de génomique structurelle (CGS), un partenariat public-privé sans but lucratif qui dispose de laboratoires de recherche active à l’Université de Toronto et à l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni. Bayer participera au financement du consortium en vue d’accélérer la recherche pharmacologique préconcurrentielle dans les domaines de l’étude des protéines et de l’épigénétique.

De plus, Bayer fournira au CGS une partie de sa banque de composés à des fins de criblage et effectuera des travaux de recherche chimique visant la découverte de sondes. Les efforts de recherche conjoints des membres du consortium pourraient ouvrir la voie à de nouvelles possibilités pour la mise au point de traitements novateurs, particulièrement en oncologie.

« Nous sommes très heureux de nous joindre au CGS, qui a un bilan impressionnant en matière de détermination de la structure des protéines par cristallographie aux rayons X et de découverte de sondes chimiques destinées à la recherche épigénétique », affirme le Pr Hanno Wild, vice-président principal et chef de l’équipe Générations et analyse de candidats du groupe mondial Découverte de nouveaux médicaments de Bayer HealthCare. « Ce partenariat public-privé unique allie les forces de partenaires de premier plan issus du milieu universitaire et de l’industrie, dans le cadre d’un vaste réseau scientifique international. En faisant progresser les connaissances grâce à la découverte de nouvelles sondes, nous espérons acquérir une meilleure compréhension des processus pathologiques et trouver de nouvelles avenues pour les programmes de découverte de médicaments, dans l’optique d’accélérer la mise au point de nouveaux médicaments dans des domaines où d’importants besoins restent à combler. »

Le CGS et Bayer HealthCare collaboreront à divers projets de recherche menés à Toronto et à Oxford afin de découvrir de petites molécules pouvant entraver l’activité des protéines intervenant dans la régulation épigénétique, dans le but d’élucider les mécanismes pathologiques. Les structures protéiques déterminées par cristallisation aux rayons X et les sondes chimiques que les travaux du consortium permettront de découvrir seront versées dans le domaine public, sans restriction quant à leur utilisation, pour servir d’outils à l’avancement de la recherche en épigénétique.

L’épigénétique est la branche de la biologie qui étudie les changements héréditaires et acquis survenant dans l’expression des gènes en l’absence de mutation de la séquence d’ADN sous-jacente. Grâce à la découverte de nouvelles sondes chimiques permettant d’étudier les processus épigénétiques et à la détermination de la structure de protéines cibles par cristallisation aux rayons X, qui aidera à mieux comprendre les phénomènes de liaison et à adapter les sondes, les connaissances scientifiques pourraient faire de grands pas en avant dans ce domaine. On espère ainsi paver la voie à de nouveaux programmes de découverte de médicaments ciblant des maladies jusqu’ici incurables.








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions