Edition du 28-01-2022

Nouvel accord de licence et de partenariat pour Domain Therapeutics

Publié le jeudi 19 décembre 2013

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique française spécialisée dans la recherche et le développement de candidats médicaments ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), vient de signer un accord de licence et de partenariat sur une technologie des biocapteurs avec l’Université de Montréal (UdeM) et sa société de commercialisation l’Institut de Recherche en Immunologie et en Cancérologie — Commercialisation de la Recherche (IRICoR), ainsi que l’Université McGill.

La technologie des biocapteurs pour RCPGs a été développée grâce à une subvention du Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM), un consortium dont la mission est de financer des percées technologiques avec le support financier de sociétés pharmaceutiques. Ce projet a été placé sous la direction d’une équipe de chercheurs de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC), de l’UdeM dirigée par le Dr Michel Bouvier, un expert reconnu à l’échelle internationale pour ses travaux sur les RCPGs.

En vertu de la licence, Domain Therapeutics aura un accès co-exclusif, avec AstraZeneca, Merck et Pfizer au travers de leur participation au CQDM, à la technologie des biocapteurs développée par l’équipe du Dr Bouvier. Cette nouvelle approche permet de discriminer l’activation fonctionnelle des voies de signalisation intracellulaires associées aux RCPGs et s’avère une technologie de choix pour accélérer la découverte et le développement de ligands biaisés de cette classe de récepteurs.

De plus, Domain Therapeutics offrira un service unique de profilage de candidats médicaments aux industries pharmaceutique et biotechnologique. Domain Therapeutics exploite également une plateforme de criblage, DTect-All(TM), pour découvrir des médicaments innovants ciblant les RCPGs. La combinaison des deux technologies permettra à Domain Therapeutics de découvrir et optimiser des candidats thérapeutiques plus efficaces et dépourvus de toxicité pour ses programmes internes et pour les programmes menés en collaboration avec ses partenaires industriels.

La technologie des biocapteurs couvre déjà une vingtaine de voies de signalisation et l’entente prévoit l’établissement d’un partenariat pour le développement conjoint de biocapteurs supplémentaires. Les chercheurs de l’IRIC et leurs collaborateurs de l’UdeM, de l’Université McGill et de l’Université de Sherbrooke mettront à contribution leur expertise de recherche en pharmacologie moléculaire.

« Cette technologie unique au monde vient renforcer notre capacité à découvrir les médicaments de demain, plus efficaces, mais aussi plus sûrs », explique Pascal Neuville, Directeur général de Domain Therapeutics. « De plus, la qualité scientifique du laboratoire du Professeur Michel Bouvier, de renommée mondiale, apporte à notre société une expertise indispensable à l’utilisation de cette technologie. »

« La combinaison de nos approches novatrices conduisant à une collaboration associant nos expertises complémentaires est une excellente nouvelle, car l’amélioration de l’efficacité de médicaments existants et l’élaboration de nouveaux médicaments requièrent l’établissement de partenariats innovants comme celui avec Domain Therapeutics », déclare le Dr Michel Bouvier, chercheur principal à l’IRIC et Président-directeur général d’IRICoR.

Selon les termes de l’accord avec l’UdeM, Domain Therapeutics effectuera un paiement à la signature de l’accord. La société versera également un droit d’accès annuel à la technologie ainsi qu’une redevance sur les revenus qu’elle percevra de la vente de services de profilage pharmacologique, ainsi que de la vente de médicaments issus de ses propres activités de recherche et de ses partenariats. Enfin, Domain Therapeutics apportera un soutien financier à la découverte de nouveaux biocapteurs.

Source : Domain Therapeutics








MyPharma Editions

Alzprotect termine le recrutement pour l’essai de phase 2a pour AZP2006 dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP)

Publié le 28 janvier 2022
Alzprotect termine le recrutement pour l'essai de phase 2a pour AZP2006 dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP)

Alzprotect, société biopharmaceutique française qui développe des solutions thérapeutiques pour le traitement des maladies neurodégénératives notamment de la maladie d’Alzheimer, a annoncé qu’elle a terminé le recrutement des patients pour l’essai clinique de phase 2a de la société évaluant son actif de plateforme, AZP2006 (« EZEPROGIND ») dans la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie neurodégénérative rare qui affecte gravement la marche, l’équilibre, les mouvements oculaires et, dans le dernier stade de la maladie, la capacité à avaler.

Cenexi obtient l’autorisation FDA pour produire le médicament ProvayBlue® à destination des Etats-Unis

Publié le 28 janvier 2022
Cenexi obtient l’autorisation FDA pour produire le médicament ProvayBlue® à destination des Etats-Unis

Cenexi, acteur français du façonnage pharmaceutique (CDMO) spécialisé dans la formulation, le développement analytique et la fabrication de molécules thérapeutiques complexes, annonce avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire à destination des Etats-Unis ProvayBlue® (bleu de méthylène), médicament du laboratoire pharmaceutique français Provepharm, conditionné en flacons sur le site d’Hérouville-Saint-Clair. Cette autorisation représente une grande première pour le site normand.

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents