Edition du 04-12-2020

Bayer recentre ses activités sur les sciences de la vie

Publié le vendredi 19 septembre 2014

Le groupe allemand Bayer a annoncé jeudi sa décision de se concentrer intégralement sur ses activités des Sciences de la Vie – HealthCare et CropScience – et d’introduire MaterialScience en bourse, en tant que société distincte. Objectif : se positionner comme un des leaders mondiaux dans les domaines de la santé humaine, animale et végétale. Aujourd’hui, les sciences de la vie représentent déjà près de 70% des ventes de Bayer.

Le Conseil de Surveillance a ainsi approuvé jeudi à l’unanimité le projet du Directoire. « Notre intention est de créer deux sociétés leaders mondiales : Bayer en tant qu’entreprise mondiale leader dans l’innovation, présente dans les activités des Sciences de la Vie, et MaterialScience en tant qu’acteur de premier plan dans le domaine des polymères », a annoncé le Président du Directoire de Bayer AG, Dr. Marijn Dekkers. Les deux sociétés sont très bien positionnées dans leurs industries respectives, a-t-il ensuite déclaré. « L’emploi devrait rester stable au cours des prochaines années, tant en Allemagne qu’au niveau mondial », indique le groupe dans un communiqué.

« Au cours des dernières années, le coeur des activités de Bayer s’est largement déplacé vers les Sciences de la Vie, avec le lancement réussi de nouveaux produits pharmaceutiques, l’acquisition en cours de la division produits de santé grand public de l’américain Merck & Co., Inc. et le développement très positif de l’activité CropScience », explique le groupe. « L’objectif est de poursuivre la dynamique de croissance de ces activités grâce à de nouveaux investissements ciblés sur les marchés porteurs. Après avoir régulièrement évalué son portefeuille d’activités, le Directoire a finalement décidé de recentrer le groupe sur ces deux domaines. Aujourd’hui, les Sciences de la Vie représentent déjà près de 70% des ventes de Bayer et 88% du résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA), avant éléments exceptionnels », poursuit-il.

« Bayer demeurera une entreprise au portefeuille attractif et équilibré avec un accent mis sur la croissance interne », a expliqué M. Dekkers. À cette fin, la société a l’intention d’augmenter ses dépenses de recherche et développement, renforcer de manière sélective la recherche commune entre HealthCare et CropScience, et continuer d’assurer la réussite de la commercialisation des produits pharmaceutiques lancés récemment. Bayer s’attend à ce que ces produits aient un potentiel annuel de ventes d’au moins 7,5 milliards d’euros : l’anticoagulant Xarelto™, le traitement ophtalmologique Eylea™, les médicaments contre le cancer Stivarga™ et Xofigo™ et le traitement pour l’hypertension artérielle pulmonaire Adempas™.

Les deux activités du futur groupe Bayer ont réalisé un chiffre d’affaires de près de 29 milliards d’euros en 2013. Elles emploieront près de 99 000 personnes, dont environ 29500 en Allemagne. Le siège social restera à Leverkusen.

« MaterialScience sera la quatrième plus grande entreprise du secteur de la chimie en Europe »

Bayer prévoit ainsi d’introduire MaterialScience sur le marché boursier comme une société distincte dans les 12 à 18 prochains mois. « Une des raisons majeures de ce projet est de donner à MaterialScience un accès direct à son capital pour son développement futur. Cet accès ne peut plus être garanti par le Groupe Bayer en raison des besoins conséquents d’investissements pour les activités Sciences de la Vie, à la fois pour la croissance interne et externe de l’entreprise », indique le groupe. « En outre, en tant que société distincte, MaterialScience peut aligner toute son organisation, ses processus et sa culture d’entreprise sur son propre environnement industriel et son business model », ajoute-il.

Selon Bayer, une fois l’introduction en bourse réalisée, MaterialScience sera la quatrième plus grande entreprise du secteur de la chimie en Europe, avec un chiffre d’affaires de plus de 11 milliards d’euros en 2013 (chiffre proforma). La nouvelle société devrait employer environ 16 800 personnes, dont 6 500 localisées en Allemagne. Elle prendra un nouveau nom et une identité séparée, et son siège sera basé à Leverkusen.

Source : Bayer








MyPharma Editions

Teva Santé lance Actu-Migraine.fr, une plateforme pour les professionnels de santé

Publié le 4 décembre 2020
Teva Santé lance Actu-Migraine.fr, une plateforme pour les professionnels de santé

Dans le cadre de son engagement en Neurologie, Teva Santé lance le site Actu-Migraine.fr avec l’objectif d’accompagner les praticiens dans ce contexte d’évolution permanente. Réservé aux professionnels de santé (accès sécurisé), Actu-Migraine.fr rassemble différents articles et ressources qui les aideront dans leur pratique quotidienne.

OSE Immunotherapeutics et le CHU de Nantes démarrent une étude clinique de Phase 1/2 avec FR104 chez les patients ayant reçu une transplantation rénale

Publié le 4 décembre 2020
OSE Immunotherapeutics et le CHU de Nantes démarrent une étude clinique de Phase 1/2 avec FR104 chez les patients ayant reçu une transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics et le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes ont annoncé que l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et le Comité de Protection des Personnes (CPP) ont donné leur autorisation pour démarrer un essai clinique de Phase 1/2 évaluant FR104, anticorps monoclonal antagoniste du CD-28, administré pour la première fois chez des patients ayant reçu une transplantation rénale. Cette étude sera menée dans le cadre d’un accord de collaboration entre OSE Immunotherapeutics et le CHU de Nantes.

Transgene : Hedi Ben Brahim nommé au poste de Président-Directeur Général

Publié le 4 décembre 2020
Transgene : Hedi Ben Brahim nommé au poste de Président-Directeur Général

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé que le Conseil d’administration a approuvé la nomination d’Hedi Ben Brahim en tant que Président-Directeur général de Transgene à compter du 1er janvier 2021.

Inserm : trois premiers essais cliniques vaccinaux prévus à partir du mois de décembre via la plateforme COVIREIVAC

Publié le 3 décembre 2020
Inserm : trois premiers essais cliniques vaccinaux prévus à partir du mois de décembre via la plateforme COVIREIVAC

La France, forte de l’excellence de sa recherche clinique en matière de vaccination s’est organisée pour contribuer à l’évaluation des candidats vaccins contre la COVID-19 les plus prometteurs via la plateforme COVIREIVAC de l’Inserm. Trois essais cliniques vaccinaux devraient démarrer en France dès le mois de décembre sous réserve de l’accord des autorités réglementaires.

Valneva : accélération du développement pédiatrique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 3 décembre 2020
Valneva : accélération du développement pédiatrique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé son intention d’accélérer le développement pédiatrique de son vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15, en collaboration avec Pfizer, avec l’initiation de l’étude VLA15-221 prévue au premier trimestre 2021, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires.

Provepharm Life Solutions acquiert Apollo Pharmaceuticals USA pour soutenir son développement aux Etats-Unis

Publié le 3 décembre 2020
Provepharm Life Solutions acquiert Apollo Pharmaceuticals USA pour soutenir son développement aux Etats-Unis

Provepharm Life Solutions a annoncé le rachat d’Apollo Pharmaceuticals USA Inc. (Floride), société basée aux Etats-Unis spécialisée dans la commercialisation de produits injectables stériles pour le milieu hospitalier. Les activités d’Apollo Pharmaceuticals USA Inc. seront fusionnées à celles de la filiale américaine du groupe Provepharm, en Pennsylvanie. Les termes financiers de l’accord ne seront pas dévoilés.

COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Publié le 2 décembre 2020
COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Pfizer et BioNTech ont annoncé mercredi 2 décembre que la Medicines & Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) au Royaume-Uni a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour leur vaccin à ARNm contre la COVID-19 (BNT162b2). Il s’agit de la première autorisation d’utilisation d’urgence, après un essai mondial de phase 3, d’un vaccin pour aider à lutter contre la pandémie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents