Edition du 19-10-2021

Bayer recentre ses activités sur les sciences de la vie

Publié le vendredi 19 septembre 2014

Le groupe allemand Bayer a annoncé jeudi sa décision de se concentrer intégralement sur ses activités des Sciences de la Vie – HealthCare et CropScience – et d’introduire MaterialScience en bourse, en tant que société distincte. Objectif : se positionner comme un des leaders mondiaux dans les domaines de la santé humaine, animale et végétale. Aujourd’hui, les sciences de la vie représentent déjà près de 70% des ventes de Bayer.

Le Conseil de Surveillance a ainsi approuvé jeudi à l’unanimité le projet du Directoire. « Notre intention est de créer deux sociétés leaders mondiales : Bayer en tant qu’entreprise mondiale leader dans l’innovation, présente dans les activités des Sciences de la Vie, et MaterialScience en tant qu’acteur de premier plan dans le domaine des polymères », a annoncé le Président du Directoire de Bayer AG, Dr. Marijn Dekkers. Les deux sociétés sont très bien positionnées dans leurs industries respectives, a-t-il ensuite déclaré. « L’emploi devrait rester stable au cours des prochaines années, tant en Allemagne qu’au niveau mondial », indique le groupe dans un communiqué.

« Au cours des dernières années, le coeur des activités de Bayer s’est largement déplacé vers les Sciences de la Vie, avec le lancement réussi de nouveaux produits pharmaceutiques, l’acquisition en cours de la division produits de santé grand public de l’américain Merck & Co., Inc. et le développement très positif de l’activité CropScience », explique le groupe. « L’objectif est de poursuivre la dynamique de croissance de ces activités grâce à de nouveaux investissements ciblés sur les marchés porteurs. Après avoir régulièrement évalué son portefeuille d’activités, le Directoire a finalement décidé de recentrer le groupe sur ces deux domaines. Aujourd’hui, les Sciences de la Vie représentent déjà près de 70% des ventes de Bayer et 88% du résultat avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA), avant éléments exceptionnels », poursuit-il.

« Bayer demeurera une entreprise au portefeuille attractif et équilibré avec un accent mis sur la croissance interne », a expliqué M. Dekkers. À cette fin, la société a l’intention d’augmenter ses dépenses de recherche et développement, renforcer de manière sélective la recherche commune entre HealthCare et CropScience, et continuer d’assurer la réussite de la commercialisation des produits pharmaceutiques lancés récemment. Bayer s’attend à ce que ces produits aient un potentiel annuel de ventes d’au moins 7,5 milliards d’euros : l’anticoagulant Xarelto™, le traitement ophtalmologique Eylea™, les médicaments contre le cancer Stivarga™ et Xofigo™ et le traitement pour l’hypertension artérielle pulmonaire Adempas™.

Les deux activités du futur groupe Bayer ont réalisé un chiffre d’affaires de près de 29 milliards d’euros en 2013. Elles emploieront près de 99 000 personnes, dont environ 29500 en Allemagne. Le siège social restera à Leverkusen.

« MaterialScience sera la quatrième plus grande entreprise du secteur de la chimie en Europe »

Bayer prévoit ainsi d’introduire MaterialScience sur le marché boursier comme une société distincte dans les 12 à 18 prochains mois. « Une des raisons majeures de ce projet est de donner à MaterialScience un accès direct à son capital pour son développement futur. Cet accès ne peut plus être garanti par le Groupe Bayer en raison des besoins conséquents d’investissements pour les activités Sciences de la Vie, à la fois pour la croissance interne et externe de l’entreprise », indique le groupe. « En outre, en tant que société distincte, MaterialScience peut aligner toute son organisation, ses processus et sa culture d’entreprise sur son propre environnement industriel et son business model », ajoute-il.

Selon Bayer, une fois l’introduction en bourse réalisée, MaterialScience sera la quatrième plus grande entreprise du secteur de la chimie en Europe, avec un chiffre d’affaires de plus de 11 milliards d’euros en 2013 (chiffre proforma). La nouvelle société devrait employer environ 16 800 personnes, dont 6 500 localisées en Allemagne. Elle prendra un nouveau nom et une identité séparée, et son siège sera basé à Leverkusen.

Source : Bayer








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents