Edition du 25-07-2021

Progrès thérapeutique 2013 : les thérapies ciblées anticancéreuses toujours en « pole position »

Publié le jeudi 27 mars 2014

Selon le bilan du progrès thérapeutique 2013 présenté mercredi par le Leem, une série d’autorisations a confirmé la place croissante des thérapies ciblées dans l’arsenal thérapeutique  : 12 thérapies ciblées anticancéreuses pour l’EMA, 9 pour la FDA. Le bilan 2013 compte une quinzaine de médicaments biologiques, (15 pour l’Europe, 14 pour les Etats-Unis) et 5 médicaments orphelins autorisés par l’EMA (1 seulement pour la FDA ).

En 2013, 49 nouveaux médicaments ou associations de médicaments ont été autorisés par la Commission européenne. « Un chiffre qui démontre le dynamisme de la recherche pharmaceutique », estime le Leem. En 2013, les nouveaux médicaments se concentrent sur 11 aires thérapeutiques, contre 18 en 2012. Même tendance outre-Atlantique, le flux d’innovations ne se tarit pas avec 44 nouveaux médicaments autorisés.

Ces chiffres sont construits sur le périmètre de l’EMA incluant donc aussi les vaccins et les produits dérivés du sang. Au total, en 2013, 12 nouvelles molécules ou associations de molécules ont été enregistrées à la fois à la FDA et en Europe.

 En ligne avec les précédents bilans du progrès thérapeutique, les anticancéreux occupent toujours la première place avec 16 médicaments en Europe et 11 médicaments aux Etats-Unis, représentant la majorité des médicaments autorisés (entre le tiers en Europe et le quart aux Etats-Unis). L’infectiologie, avec 8 médicaments en Europe (dont 3 médicaments contre le VIH et 4 vaccins) et 7 aux Etats-Unis ainsi que les maladies du métabolisme, avec 7 médicaments contre le diabète en Europe et 4 aux Etats-Unis, arrivent respectivement en deuxième et troisième position, confirmant la vitalité de la recherche dans ces deux domaines thérapeutiques.

Les thérapies ciblées en « pole position »

Les thérapies ciblées dans le domaine du cancer, c’est-à-dire des thérapies « sélectives » s’attaquant aux cellules cancéreuses, tiennent la » pole position », représentant à elles-seules 80 % des produits anticancéreux autorisés en 2013 en Europe et aux Etats-Unis. Ce sont pour une large part des inhibiteurs de tyrosine kinase qui bloquent les signaux conduisant à la croissance des cellules cancéreuses. Ont aussi été autorisés un inhibiteur d’une autre voie de signalisation spécifique (la voie « hedgehog ») ainsi qu’un anticorps monoclonal ciblant spécifiquement la protéine HER2.

L’innovation est donc largement le fait du ciblage de mécanismes spécifiques de la maladie, que ce soit en bloquant les voies de signalisation des cellules ou en s’attaquant à des récepteurs de protéines spécifiques, afin « d’affamer les cellules cancéreuses » et les empêcher ainsi de se multiplier.

Les « premières » du bilan 2013

Dans le domaine du cancer, l’année 2013 a été marquée aux Etats-Unis par l’autorisation concomitante de thérapies ciblées et de leurs diagnostics compagnons associés. Il s’agit de l’afatinib (Gilotrif® (USA)/Giotrif® (EU) pour lequel la FDA a autorisé simultanément la mise sur le marché du test correspondant, le test therascreen EGFR/RGQ/PCR Kit. Le dabrafenib et le trametinib ont également été autorisés en même temps que leur test compagnon associé, le THxID™-BRAF.

L’Agence européenne du médicament a autorisé deux nouveaux produits de thérapies avancées. Il s’agit d’un nouveau produit d’ingénierie tissulaire, MACI® pour la réparation des lésions cartilagineuses aux extrémités des os de l’articulation du genou, et de Provenge® un vaccin thérapeutique.

La FDA a autorisé le premier médicament antisens2, le mipomersen (Kynamro®) pour le traitement de l’hypercholestérolémie familiale. Enfin, le premier représentant d’une nouvelle classe d’antiviraux, les inhibiteurs de la protéine NS5b du virus de l’hépatite C, a été autorisé par la FDA en 2013. Il s’agit du sofosbuvir (Sovaldi®) qui a obtenu le statut de « breakthrough therapy » de la FDA en 2013. Le statut de breakthrough therapy a été mis en place en juillet 2012. Il ouvre la possibilité d’un accompagnement de l’industriel par l’agence sur la conduite du développement en plus d’une évaluation accélérée. Ce statut est accordé à des traitements de maladies graves ou mortelles qui ont montré des premières données cliniques prometteuses.

Source : Leem








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents