Edition du 24-10-2020

Accueil » Management » Nominations

Biogen Idec : deux experts de la SEP rejoignent l’équipe de R&D en neurologie

Publié le mardi 9 février 2010

Biogen Idec  a annoncé aujourd’hui que John R. Richert, M.D., allait rejoindre la société au poste de directeur de recherche dans le service de recherche et développement en neurologie et que Nancy D. Richert, M.D., Ph.D., allait être intégrée au poste d‘associée de recherche dans ce même service. Dans le cadre de son nouveau poste, le Dr Richert assurera « un rôle de leadership » dans le façonnage de la stratégie de Biogen Idec pour la sclérose en plaques.

« Nous sommes vraiment enthousiasmés d’ajouter à l’équipe de Biogen Idec ces deux sommités éminentes dans la communauté de la sclérose en plaques (SEP) », a déclaré Alfred Sandrock, vice-président directeur du service de recherche et développement en neurologie. « Les docteurs John et Nancy Richert ont une expérience étendue dans la recherche et le traitement de la SEP, ce qui aidera à façonner nos stratégies de développement de médicaments et à renforcer plus encore nos capacités à mettre sur le marché des traitements innovants qui améliorent la vie des patients. »

« J’ai consacré ma vie professionnelle à travailler pour faire avancer le traitement de la sclérose en plaques et je suis ravi de rejoindre l’équipe talentueuse et dévouée de Biogen Idec », a déclaré le Dr John Richert. « Biogen Idec est un leader dans le traitement de la sclérose en plaques et je suis impatient de travailler avec la société pour poursuivre ses recherches sur cette maladie débilitante. »

« La neuro-imagerie est une discipline qui progresse rapidement et qui est devenue un outil indispensable dans le diagnostic et le traitement de la SEP et d’autres maladies neurologiques », a déclaré le Dr Nancy Richert. « Je suis ravie de mettre à profit mon expertise pour aider Biogen Idec à promouvoir sa mission de développer des thérapies vitales et qui changent la vie pour les patients atteints de sclérose en plaques, de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurologiques graves. »

Parcours
Le Dr John Richert rejoint Biogen Idec après avoir travaillé pour la National Multiple Sclerosis Society (NMSS), où il était vice-président directeur des programmes cliniques et de recherche pendant les cinq dernières années. Avant de travailler pour la NMSS, il a passé 25 ans à l’Université de Georgetown, où il était professeur et président du département de microbiologie et d’immunologie, professeur de neurologie et fondateur de la clinique de l’université consacrée à la SEP. En début de carrière, il a été associé de la MS Society aux National Institutes of Health (NIH). Dans le cadre de son nouveau poste chez Biogen Idec, le Dr Richert assurera un rôle de leadership dans le façonnage de la stratégie de Biogen Idec pour la sclérose en plaques, notamment le développement de médicaments pour traiter les formes progressives de la SEP, pour lesquelles les options de traitement sont actuellement limitées, l’amélioration des interactions avec les sommités scientifiques de la SEP, et la continuation des initiatives visant à faire progresser la notion de médecine personnalisée pour traiter les patients atteints de SEP.

Le Dr Nancy Richert a tout récemment travaillé comme clinicienne attitrée du service de neuro-immunologie du National Institute of Neurological Disorders and Stroke et comme conseillère au département de radiologie et d’imagerie de diagnostic au Children’s National Medical Center à Washington, D.C. Avant cela, le Dr Richert était clinicienne attitrée du Laboratory of Diagnostic Radiology Research du centre clinique des NIH. Chez Biogen Idec, elle conseillera sur l’utilisation de l’IRM et d’autres technologies d’imagerie dans nos essais cliniques, développera des stratégies d’imagerie afin de faire avancer les efforts de la société en matière de médecine personnalisées et établira des relations avec les sommités scientifiques clés dans la neuro-imagerie pour la SEP, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurologiques

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents