Edition du 24-04-2018

Biogen Idec et Cardiokine mettent fin à leur collaboration sur le Lixivaptan

Publié le jeudi 4 novembre 2010

Biogen Idec et la société pharmaceutique Cardiokine, dont le siège est à Philadelphie aux Etats-Unis, ont annoncé aujourd’hui qu’ils avaient convenu de mettre fin à leur collaboration sur le Lixivaptan. La cessation du partenariat, qui avait commencé en 2007, entraîne le retour de tous les droits relatifs au Lixivaptan à Cardiokine.
L’accord s’inscrit dans le cadre d’une décision stratégique plus large annoncée hier par Biogen Idec, et dont l’objectif est de circonscrire ses orientations en recherche et développement (R&D) et de mettre fin à ses initiatives dans le domaine de la médecine cardiovasculaire. Cette décision a été arrêtée avant l’achèvement du programme de développement de phase 3 pour le Lixivaptan.

« Je suis très heureuse que nous nous soyons réapproprié les droits exclusifs mondiaux sur le Lixivaptan, une avancée potentiellement importante dans le traitement de l’hyponatrémie », a déclaré Amber Salzman, Ph.D., présidente et directrice générale de Cardiokine. « Nous sommes sur le point d’achever le programme de phase 3. Nous attendons avec impatience les résultats de l’étude et nous confirmons nos projets d’enregistrement dans un avenir proche. »

Le Lixivaptan, antagoniste hautement sélectif, oralement actif du récepteur de la vasopressine, est actuellement dans le dernier stade de développement pour le traitement de l’hyponatrémie. On estime qu’il agit en tant qu’antagoniste de l’action de la vasopressine (également connue sous le nom d’hormone antidiurétique, ou ADH) sur les récepteurs V2 dans le tube collecteur du rein, favorisant l’excrétion de l’eau par les reins sans perte de sodium ou autres électrolytes. Sur la base de son mécanisme d’action proposé et d’après des observations effectuées dans des études antérieures, le Lixivaptan est un médicament prometteur dans le traitement d’états pathologiques associés à la rétention d’eau et/ou au déséquilibre électrolytique tels que l’hyponatrémie hypervolémique couramment associée à l’insuffisance cardiaque (IC) ou le syndrome de sécrétion inappropriée d’hormone antidiurétique (SIADH).

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions