Edition du 20-09-2018

Sciences de la vie : « l’évolution de carrière est la clé pour conserver les talents »

Publié le jeudi 20 juillet 2017

Sciences de la vie : "l'évolution de carrière est la clé pour conserver les talents"Selon un rapport publié par ProClinical et compilant 1400 réponses issues d’un sondage sur l’engagement des employés du secteur, une forte implication chez les nouveaux employés est déterminée par l’évolution de carrière. Cette participation diminue avec le temps jusqu’au point où les employés projettent de s’en aller lorsque leurs employeurs actuels ne peuvent plus offrir d’avancement.

Ce rapport sur l’engagement des employés dans les sociétés pharmaceutiques et les organisations ayant trait aux appareils médicaux, à la biotechnologie et à la recherche clinique révèle que l’intérêt atteint jusqu’à 71 % chez les employés au cours de leurs 6 premiers mois de service ; cependant, ceci chute à 59 % chez ceux qui sont employés depuis 3 à 5 ans, ce qui correspond à la période même où les employés sont plus susceptibles de partir. Au cours de cette ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, seulement 39 % des employés se voient travailler dans la même entreprise dans les 12 mois à venir, à comparer aux 65 % employés durant leurs 6 premiers mois. Ce chiffre diminue progressivement avec 50 % chez le personnel employé pendant 6 à 12 mois, et passe à 43 % chez ceux qui travaillent pour leur employeur actuel depuis 1 à 3 années. Fait intéressant, la participation remonte à 45 % pour ceux qui sont employés durant plus de 5 ans.

Lorsqu’on leur demande ce qu’ils pensent avoir le plus d’influence sur leur engagement envers leur travail, 18 % des personnes interrogées déclarent que l’aide et les perspectives de développement de carrière offertes par leur employeur influencent leur engagement plus que toute autre chose, dont la reconnaissance (13 %), une rémunération équitable (8 %) et leur relation avec les cadres hiérarchiques (8 %). Bien que l’évolution de carrière des employés arrive en tête de leur ‘liste de souhaits’, seulement 39 % des personnes font état de leur satisfaction concernant les possibilités d’évolution qui leur sont offertes au sein de leur entreprise actuelle.

Richard Thomas, directeur des Services clientèle chez ProClinical commente : « L’un des problèmes que nos clients rencontrent souvent est la perte de productivité et les coûts croissants lorsqu’il leur faut remplacer du personnel clé. Les entreprises avec lesquelles nous travaillons et qui réussissent le mieux sont celles qui adoptent une approche proactive de l’avancement professionnel, en axant celui-ci sur la planification de la relève et en faisant appel à des plans de développement personnel, avec détachements d’employés afin de leur donner des possibilités d’évolution. Non seulement ces employeurs conservent les employés plus longtemps, mais encore ils se distinguent lorsqu’il s’agit d’attirer les meilleurs talents. »

Le sondage a également révélé que le personnel est le plus motivé par l’avancement professionnel entre 6 et 12 mois d’emploi ; un quart de ceux-ci affirme que ceci est leur plus grande motivation. Toutefois, la motivation liée aux visées de carrière tombe à 18 % chez ceux qui sont employés depuis 1 à 3 ans et elle diminue encore jusqu’à 15 % après une période de 3 à 5 années. Seulement 14 % des personnes employées depuis plus de 5 années estiment que l’évolution de carrière est ce qui affecte le plus leur engagement. Le changement, associé au dépassement de la ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, suggère qu’à ce stade les travailleurs ambitieux à qui il n’a pas été offert d’occasions d’avancement sont déjà partis, et que ceux qui restent sont plus motivés par d’autres facteurs.

Pour plus de détails, consulter le rapport ProClinical Employee Engagement Report.

Source et visuel : Proclinical








MyPharma Editions

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Publié le 20 septembre 2018
Cellectis : le Dr. Stephan A. Grupp, pionnier des CAR-T, rejoint le conseil scientifique

Cellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé que le Dr. Stephan A. Grupp, MD , Ph.D., un oncologue pédiatrique de premier plan à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie et chef du département de thérapie cellulaire et de transplantation à l’Hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP) a rejoint le conseil scientifique de Cellectis.

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions