Edition du 18-02-2018

Sciences de la vie : « l’évolution de carrière est la clé pour conserver les talents »

Publié le jeudi 20 juillet 2017

Sciences de la vie : "l'évolution de carrière est la clé pour conserver les talents"Selon un rapport publié par ProClinical et compilant 1400 réponses issues d’un sondage sur l’engagement des employés du secteur, une forte implication chez les nouveaux employés est déterminée par l’évolution de carrière. Cette participation diminue avec le temps jusqu’au point où les employés projettent de s’en aller lorsque leurs employeurs actuels ne peuvent plus offrir d’avancement.

Ce rapport sur l’engagement des employés dans les sociétés pharmaceutiques et les organisations ayant trait aux appareils médicaux, à la biotechnologie et à la recherche clinique révèle que l’intérêt atteint jusqu’à 71 % chez les employés au cours de leurs 6 premiers mois de service ; cependant, ceci chute à 59 % chez ceux qui sont employés depuis 3 à 5 ans, ce qui correspond à la période même où les employés sont plus susceptibles de partir. Au cours de cette ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, seulement 39 % des employés se voient travailler dans la même entreprise dans les 12 mois à venir, à comparer aux 65 % employés durant leurs 6 premiers mois. Ce chiffre diminue progressivement avec 50 % chez le personnel employé pendant 6 à 12 mois, et passe à 43 % chez ceux qui travaillent pour leur employeur actuel depuis 1 à 3 années. Fait intéressant, la participation remonte à 45 % pour ceux qui sont employés durant plus de 5 ans.

Lorsqu’on leur demande ce qu’ils pensent avoir le plus d’influence sur leur engagement envers leur travail, 18 % des personnes interrogées déclarent que l’aide et les perspectives de développement de carrière offertes par leur employeur influencent leur engagement plus que toute autre chose, dont la reconnaissance (13 %), une rémunération équitable (8 %) et leur relation avec les cadres hiérarchiques (8 %). Bien que l’évolution de carrière des employés arrive en tête de leur ‘liste de souhaits’, seulement 39 % des personnes font état de leur satisfaction concernant les possibilités d’évolution qui leur sont offertes au sein de leur entreprise actuelle.

Richard Thomas, directeur des Services clientèle chez ProClinical commente : « L’un des problèmes que nos clients rencontrent souvent est la perte de productivité et les coûts croissants lorsqu’il leur faut remplacer du personnel clé. Les entreprises avec lesquelles nous travaillons et qui réussissent le mieux sont celles qui adoptent une approche proactive de l’avancement professionnel, en axant celui-ci sur la planification de la relève et en faisant appel à des plans de développement personnel, avec détachements d’employés afin de leur donner des possibilités d’évolution. Non seulement ces employeurs conservent les employés plus longtemps, mais encore ils se distinguent lorsqu’il s’agit d’attirer les meilleurs talents. »

Le sondage a également révélé que le personnel est le plus motivé par l’avancement professionnel entre 6 et 12 mois d’emploi ; un quart de ceux-ci affirme que ceci est leur plus grande motivation. Toutefois, la motivation liée aux visées de carrière tombe à 18 % chez ceux qui sont employés depuis 1 à 3 ans et elle diminue encore jusqu’à 15 % après une période de 3 à 5 années. Seulement 14 % des personnes employées depuis plus de 5 années estiment que l’évolution de carrière est ce qui affecte le plus leur engagement. Le changement, associé au dépassement de la ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, suggère qu’à ce stade les travailleurs ambitieux à qui il n’a pas été offert d’occasions d’avancement sont déjà partis, et que ceux qui restent sont plus motivés par d’autres facteurs.

Pour plus de détails, consulter le rapport ProClinical Employee Engagement Report.

Source et visuel : Proclinical








MyPharma Editions

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Publié le 16 février 2018
Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Biocorp, société française spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Chronicare entreprise américaine proposant des solutions connectées aux patients atteints de maladies chroniques, ont annoncé un accord portant sur le développement, la fourniture et la commercialisation d’une solution commune.

Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Publié le 16 février 2018
Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé vendredi que son partenaire local au Japon, Shionogi & Co., a obtenu l’autorisation de l’extension de l’indication d’ACTAIR®, comprimé sublingual d’immunothérapie pour le traitement de la rhinite allergique due aux acariens, aux enfants de moins de 12 ans.

Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Publié le 16 février 2018
Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Le groupe suisse Debiopharm a annoncé un investissement dans les antibiotiques avec l’acquisition d’une part minoritaire de la société espagnole ABAC Therapeutics qui développe de nouveaux traitements ciblés destinés aux patients souffrant d’infections sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions