Edition du 12-12-2017

Sciences de la vie : « l’évolution de carrière est la clé pour conserver les talents »

Publié le jeudi 20 juillet 2017

Sciences de la vie : "l'évolution de carrière est la clé pour conserver les talents"Selon un rapport publié par ProClinical et compilant 1400 réponses issues d’un sondage sur l’engagement des employés du secteur, une forte implication chez les nouveaux employés est déterminée par l’évolution de carrière. Cette participation diminue avec le temps jusqu’au point où les employés projettent de s’en aller lorsque leurs employeurs actuels ne peuvent plus offrir d’avancement.

Ce rapport sur l’engagement des employés dans les sociétés pharmaceutiques et les organisations ayant trait aux appareils médicaux, à la biotechnologie et à la recherche clinique révèle que l’intérêt atteint jusqu’à 71 % chez les employés au cours de leurs 6 premiers mois de service ; cependant, ceci chute à 59 % chez ceux qui sont employés depuis 3 à 5 ans, ce qui correspond à la période même où les employés sont plus susceptibles de partir. Au cours de cette ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, seulement 39 % des employés se voient travailler dans la même entreprise dans les 12 mois à venir, à comparer aux 65 % employés durant leurs 6 premiers mois. Ce chiffre diminue progressivement avec 50 % chez le personnel employé pendant 6 à 12 mois, et passe à 43 % chez ceux qui travaillent pour leur employeur actuel depuis 1 à 3 années. Fait intéressant, la participation remonte à 45 % pour ceux qui sont employés durant plus de 5 ans.

Lorsqu’on leur demande ce qu’ils pensent avoir le plus d’influence sur leur engagement envers leur travail, 18 % des personnes interrogées déclarent que l’aide et les perspectives de développement de carrière offertes par leur employeur influencent leur engagement plus que toute autre chose, dont la reconnaissance (13 %), une rémunération équitable (8 %) et leur relation avec les cadres hiérarchiques (8 %). Bien que l’évolution de carrière des employés arrive en tête de leur ‘liste de souhaits’, seulement 39 % des personnes font état de leur satisfaction concernant les possibilités d’évolution qui leur sont offertes au sein de leur entreprise actuelle.

Richard Thomas, directeur des Services clientèle chez ProClinical commente : « L’un des problèmes que nos clients rencontrent souvent est la perte de productivité et les coûts croissants lorsqu’il leur faut remplacer du personnel clé. Les entreprises avec lesquelles nous travaillons et qui réussissent le mieux sont celles qui adoptent une approche proactive de l’avancement professionnel, en axant celui-ci sur la planification de la relève et en faisant appel à des plans de développement personnel, avec détachements d’employés afin de leur donner des possibilités d’évolution. Non seulement ces employeurs conservent les employés plus longtemps, mais encore ils se distinguent lorsqu’il s’agit d’attirer les meilleurs talents. »

Le sondage a également révélé que le personnel est le plus motivé par l’avancement professionnel entre 6 et 12 mois d’emploi ; un quart de ceux-ci affirme que ceci est leur plus grande motivation. Toutefois, la motivation liée aux visées de carrière tombe à 18 % chez ceux qui sont employés depuis 1 à 3 ans et elle diminue encore jusqu’à 15 % après une période de 3 à 5 années. Seulement 14 % des personnes employées depuis plus de 5 années estiment que l’évolution de carrière est ce qui affecte le plus leur engagement. Le changement, associé au dépassement de la ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, suggère qu’à ce stade les travailleurs ambitieux à qui il n’a pas été offert d’occasions d’avancement sont déjà partis, et que ceux qui restent sont plus motivés par d’autres facteurs.

Pour plus de détails, consulter le rapport ProClinical Employee Engagement Report.

Source et visuel : Proclinical








MyPharma Editions

Antibiotiques : l’ANSM publie son rapport annuel sur la consommation en France

Publié le 12 décembre 2017
Antibiotiques : l’ANSM publie son rapport annuel sur la consommation en France

Selon le dernier rapport annuel de l’ANSM, la situation de la consommation d’antibiotiques en ville reste préoccupante avec la poursuite de la tendance à la hausse observée depuis 2010. Entre 2015 et 2016, la consommation en ville est en hausse de 1,3 %, repassant au-dessus de 30 Doses Définies Journalières pour 1 000 habitants et par jour (30,3 contre 29,9 en 2015). Ce qui place la France très au-dessus de la moyenne européenne (21,9 DDJ/1000H/J).

Boehringer Ingelheim met en ligne le site « Au cœur de l’AVC »

Publié le 12 décembre 2017
Boehringer Ingelheim met en ligne le site « Au cœur de l’AVC »

Le laboratoire Boehringer Ingelheim a mis en ligne le nouveau site « Au Cœur de l’AVC ». Véritable plateforme d’informations, d’actualités, de partages d’expériences, de rendez-vous, ce nouveau site grand public remplace le site « Stop AVC ».

Sanofi : feu vert de la FDA pour l’insuline lispro injectable Admelog®

Publié le 12 décembre 2017
Sanofi : feu vert de la FDA pour l'insuline lispro injectable Admelog®

La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé Admelog®, la première insuline lispro « follow-on » du groupe pharmaceutique Sanofi pour aider les patients atteints de diabète à contrôler leur glycémie avant les repas.

Néovacs : résultats précliniques positifs pour l’IFNalpha Kinoide dans le diabète de type 1

Publié le 12 décembre 2017
Néovacs : résultats précliniques positifs pour l'IFNalpha Kinoide dans le diabète de type 1

Néovacs, la société spécialisée dans l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé aujourd’hui les premiers résultats positifs de son étude préclinique de preuve-de-concept (PoC) en cours, avec l’IFNalpha Kinoide dans le traitement du diabète de type 1.

Bone Therapeutics et Cellthera annoncent leur intention d’initier une collaboration

Publié le 11 décembre 2017
Bone Therapeutics et Cellthera annoncent leur intention d'initier une collaboration

Bone Therapeutics, la société de thérapie cellulaire osseuse, et Cellthera, une société spécialisée en thérapie cellulaire et filiale du groupe russe Pharmstandard, ont annoncé aujourd’hui leur intention d’initier une collaboration dans le domaine de la thérapie cellulaire appliquée à l’orthopédie et aux maladies osseuses.

Inserm : Claire Giry devient Directrice Générale Déléguée

Publié le 11 décembre 2017
Inserm : Claire Giry devient Directrice Générale Déléguée

Claire Giry devient Directrice Générale Déléguée de l’Inserm. Elle remplace Thierry Damerval, nommé P-DG de l’ANR. Claire Giry était, depuis juillet 2016, responsable du programme « Centres d’excellence » du Commissariat général à l’investissement (CGI).

Chugai : résultats intérimaires positifs de phase III pour l’émicizumab

Publié le 11 décembre 2017

Chugai, la filiale japonaise du groupe Roche, a annoncé que des résultats intérimaires positifs ont été enregistrés dans l’étude mondiale de phase III HAVEN 4 (NCT03020160) pour l’injection sous-cutanée d’émicizumab (ACE910) toutes les quatre semaines chez des patients atteints d’hémophilie A (âgés de 12 ans ou plus) avec ou sans inhibiteurs au facteur VIII.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions