Edition du 12-12-2018

Sciences de la vie : « l’évolution de carrière est la clé pour conserver les talents »

Publié le jeudi 20 juillet 2017

Sciences de la vie : "l'évolution de carrière est la clé pour conserver les talents"Selon un rapport publié par ProClinical et compilant 1400 réponses issues d’un sondage sur l’engagement des employés du secteur, une forte implication chez les nouveaux employés est déterminée par l’évolution de carrière. Cette participation diminue avec le temps jusqu’au point où les employés projettent de s’en aller lorsque leurs employeurs actuels ne peuvent plus offrir d’avancement.

Ce rapport sur l’engagement des employés dans les sociétés pharmaceutiques et les organisations ayant trait aux appareils médicaux, à la biotechnologie et à la recherche clinique révèle que l’intérêt atteint jusqu’à 71 % chez les employés au cours de leurs 6 premiers mois de service ; cependant, ceci chute à 59 % chez ceux qui sont employés depuis 3 à 5 ans, ce qui correspond à la période même où les employés sont plus susceptibles de partir. Au cours de cette ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, seulement 39 % des employés se voient travailler dans la même entreprise dans les 12 mois à venir, à comparer aux 65 % employés durant leurs 6 premiers mois. Ce chiffre diminue progressivement avec 50 % chez le personnel employé pendant 6 à 12 mois, et passe à 43 % chez ceux qui travaillent pour leur employeur actuel depuis 1 à 3 années. Fait intéressant, la participation remonte à 45 % pour ceux qui sont employés durant plus de 5 ans.

Lorsqu’on leur demande ce qu’ils pensent avoir le plus d’influence sur leur engagement envers leur travail, 18 % des personnes interrogées déclarent que l’aide et les perspectives de développement de carrière offertes par leur employeur influencent leur engagement plus que toute autre chose, dont la reconnaissance (13 %), une rémunération équitable (8 %) et leur relation avec les cadres hiérarchiques (8 %). Bien que l’évolution de carrière des employés arrive en tête de leur ‘liste de souhaits’, seulement 39 % des personnes font état de leur satisfaction concernant les possibilités d’évolution qui leur sont offertes au sein de leur entreprise actuelle.

Richard Thomas, directeur des Services clientèle chez ProClinical commente : « L’un des problèmes que nos clients rencontrent souvent est la perte de productivité et les coûts croissants lorsqu’il leur faut remplacer du personnel clé. Les entreprises avec lesquelles nous travaillons et qui réussissent le mieux sont celles qui adoptent une approche proactive de l’avancement professionnel, en axant celui-ci sur la planification de la relève et en faisant appel à des plans de développement personnel, avec détachements d’employés afin de leur donner des possibilités d’évolution. Non seulement ces employeurs conservent les employés plus longtemps, mais encore ils se distinguent lorsqu’il s’agit d’attirer les meilleurs talents. »

Le sondage a également révélé que le personnel est le plus motivé par l’avancement professionnel entre 6 et 12 mois d’emploi ; un quart de ceux-ci affirme que ceci est leur plus grande motivation. Toutefois, la motivation liée aux visées de carrière tombe à 18 % chez ceux qui sont employés depuis 1 à 3 ans et elle diminue encore jusqu’à 15 % après une période de 3 à 5 années. Seulement 14 % des personnes employées depuis plus de 5 années estiment que l’évolution de carrière est ce qui affecte le plus leur engagement. Le changement, associé au dépassement de la ‘zone de danger’ de 3 à 5 années, suggère qu’à ce stade les travailleurs ambitieux à qui il n’a pas été offert d’occasions d’avancement sont déjà partis, et que ceux qui restent sont plus motivés par d’autres facteurs.

Pour plus de détails, consulter le rapport ProClinical Employee Engagement Report.

Source et visuel : Proclinical








MyPharma Editions

Stallergenes Greer : plusieurs nominations au Conseil d’administration

Publié le 12 décembre 2018

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé le 12 décembre 2018 les nominations de Stefan Meister en tant que Président du Conseil d’administration, de Michele Antonelli en tant que membre du Conseil d’administration et Directeur général et de Elmar Schnee en tant que principal administrateur indépendant.

Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Publié le 12 décembre 2018
Theradiag : Bertrand de Castelnau nommé Directeur Général

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé la nomination, ce jour par le Conseil d’administration, de Bertrand de Castelnau en tant que Directeur Général. Bertrand de Castelnau succède à Michel Finance, dont le mandat prendra fin le 31 décembre 2018, et prendra ses fonctions à compter du 21 janvier 2019.

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le 11 décembre 2018
Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Boehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

Publié le 11 décembre 2018
genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

genOway et Merck ont annoncé avoir conclu une alliance stratégique dans le domaine des modèles CRISPR/Cas9 pour le marché des modèles de rongeurs, comprenant une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche. Les deux sociétés vont ainsi collaborer au développement de nouvelles technologies innovantes utilisant CRISPR/Cas9, technique dite des « ciseaux moléculaires » permettant de couper l’ADN à un endroit précis du génome, dans n’importe quelle cellule.

Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Publié le 11 décembre 2018
Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Cellectis, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé la nomination de William (Bill) Monteith en qualité de Vice-président senior U.S. manufacturing.

LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d’Administration

Publié le 11 décembre 2018
LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d'Administration

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, élargit son Conseil d’Administration à deux nouveaux membres externes, le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan.

Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Publié le 11 décembre 2018
Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Néovacs, leader de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a confirmé la volonté de Centurion Pharma de poursuivre le partenariat sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en juillet 2017 pour le développement de l’IFNalpha Kinoïde dans l’indication lupus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions