Edition du 25-09-2020

Biogen-Idec et Elan: le CHMP recommande une mise à jour de l’étiquetage de TYSABRI®

Publié le lundi 18 avril 2011

Biogen Idec  et Elan Corporation ont annoncé aujourd’hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) avait émis un avis favorable afin d’inclure un facteur de risque supplémentaire – le statut d’anticorps anti-JCV – à l’étiquetage produit de TYSABRI® (natalizumab) dans l’Union européenne (UE). Le CHMP a également émis un avis favorable en vue du renouvellement, pour cinq ans, de l’autorisation de mise sur le marché de TYSABRI.

L’ajout du statut d’anticorps anti-JCV comme facteur de risque permet une approche à trois facteurs de la classification du risque. Un traitement préalable par immunosuppresseur et la durée de traitement sous TYSABRI sont des facteurs de risque avérés qui figuraient jusqu’à présent dans l’étiquetage du produit. L’incorporation de ce facteur de risque supplémentaire offre la possibilité d’identifier les patients présentant un risque inférieur ou supérieur de développer la leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), une maladie du cerveau rare mais grave.
« Nous sommes ravis que le CHMP ait recommandé l’ajout du statut d’anticorps anti-JCV comme troisième facteur de risque majeur de développer la leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP), sur l’étiquetage produit de TYSABRI. En identifiant et en comprenant les multiples facteurs faisant partie de l’équation risque / bénéfice, les patients peuvent être informés et armés pour engager une discussion avec leur médecin au sujet du choix du traitement approprié pour leur sclérose en plaques (SEP). Nous travaillons assidûment afin d’assurer la disponibilité de notre essai avec marquage CE pour les médecins européens dès la mise à jour de l’étiquetage produit », a déclaré Douglas E. Williams, Ph.D., vice-président exécutif de la recherche et du développement chez Biogen Idec. « La sécurité des patients est notre plus importante préoccupation. Nous nous engageons à mieux comprendre la LEMP et menons actuellement plusieurs initiatives afin d’identifier les facteurs supplémentaires capables d’atténuer davantage les risques ».
« Avant de prescrire TYSABRI, il est nécessaire de prendre en considération le bénéfice attendu ou observé pour un individu, et le risque de survenance d’effets indésirables potentiels associés au traitement », a ajouté Eliseo Salinas, M.D., M.Sc., directeur scientifique chez Elan. « Tous les facteurs de risque potentiels doivent être pris en compte lors d’une prise de décision quant au traitement approprié ».

TYSABRI est  aujourd’hui homologué dans plus de 60 pays. Il est approuvé pour les formes récurrentes de sclérose en plaques (SEP) aux États-Unis et de SEP récurrente-rémittente dans l’Union européenne.

Source : Biogen-Idec / Elan








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents