Edition du 25-10-2020

Biogen Idec et Isis Pharmaceuticals vont développer un programme antisens ciblant l’atrophie musculaire spinale

Publié le mercredi 4 janvier 2012

Biogen Idec  et Isis Pharmaceuticals ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un contrat d’option et de collaboration exclusive au niveau mondial en vertu duquel les deux sociétés assureront le développement et la commercialisation du médicament expérimental antisens d’Isis, l’ISIS-SMNRx, pour le traitement de l’atrophie musculaire spinale (AMS).

L’AMS est une maladie neuromusculaire génétique caractérisée par une faiblesse et une atrophie musculaires; il s’agit de la cause génétique la plus fréquente de mortalité infantile. Un enfant sur 10 000 dans le monde naît atteint d’AMS. Les enfants atteints d’AMS apparaissent généralement normaux à la naissance, les symptômes se développant seulement quelques mois après la naissance; dans les formes les plus graves de la maladie, les enfants ont une espérance de vie significativement réduite. L’ISIS-SMNRx d’Isis est conçu pour compenser l’anomalie génétique sous-jacente à l’origine de l’AMS.

Selon les termes de l’accord, Isis touchera un montant initial de 29 millions de dollars et pourra recevoir jusqu’à 45 millions de dollars de paiements échelonnés au fur et à mesure du développement clinique de l’ISIS-SMNRx avant l’octroi de la licence. Biogen Idec dispose de l’option d’accorder une licence d’exploitation pour l’ISIS-SMNRx jusqu’au terme du premier essai de phase 2-3 fructueux. Isis pourrait recevoir une somme supplémentaire pouvant atteindre 225 millions de dollars en tant que frais de licence et paiements échelonnés réglementaires. En outre, Isis recevra des droits à deux chiffres sur les ventes de l’ISIS-SMNRx. Isis sera responsable du développement mondial de l’ISIS-SMNRx par le biais de la finalisation d’essais cliniques d’homologation de phase 2-3; Biogen Idec fournira pour sa part des conseils pour la conception des essais cliniques et la stratégie réglementaire. Si Biogen Idec exerce son option, elle assumera les responsabilités globales liées au développement, à la réglementation et à la commercialisation.

« L’AMS est une terrible maladie qui peut tuer les enfants avant leur 2e anniversaire et il n’existe actuellement aucune thérapie pour la traiter », a déclaré George A. Scangos, Ph.D., directeur général de Biogen Idec. « C’est exactement le genre de maladie et de programme sur lesquels nous nous concentrons chez Biogen Idec. Les besoins non satisfaits ne pourraient être plus importants et le programme cadre parfaitement avec notre mission qui est de proposer des thérapies novatrices aux patients atteints de maladies neurologiques graves; le composé antisens d’Isis dispose d’un potentiel certain et pourrait devenir un traitement très efficace et inédit sur le marché pour cette maladie mortelle. Nous avons le plus grand respect pour le leadership et l’expertise scientifiques d’Isis dans la technologie antisens, et nous avons élaboré une collaboration qui associe les atouts de nos deux sociétés pour avancer vers un objectif commun. »

« L’expertise de Biogen Idec dans le développement et la commercialisation au niveau mondial de thérapies innovantes pour les maladies neurologiques constitue une excellente complémentarité stratégique pour faire avancer l’ISIS-SMNRx », a déclaré Stanley T. Crooke, M.D., Ph.D., président du conseil d’administration et directeur général. « Cette alliance est cohérente avec notre stratégie commerciale visant à développer des médicaments antisens au stade de la validation de concept avec un partenaire expérimenté qui s’engage à soutenir le développement rapide du médicament. Étant donné l’importance des besoins non satisfaits par rapport à l’AMS, nos études de validation de concept devraient également servir d’essais préalables à l’enregistrement de l’ISIS-SMNRx. Nous pensons que conjointement avec Biogen Idec, nous serons en mesure de développer rapidement ce médicament expérimental avec l’espoir de mettre sur le marché un traitement efficace et indispensable pour améliorer la vie des enfants atteints d’AMS ».

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents