Edition du 16-05-2022

Biogen Idec et Knopp Biosciences : étude de phase III sur dexpramipexole dans le traitement de la SLA

Publié le jeudi 31 mars 2011

Biogen Idec et Knopp Biosciences ont annoncé aujourd’hui le recrutement de leur premier patient dans l’étude EMPOWER, une étude de phase III multinationale visant à évaluer l’efficacité, l’innocuité et la pharmacocinétique du dexpramipexole chez les patients atteints de la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

La SLA, également connue sous le nom de « maladie de Lou-Gehrig » et de « maladie des motoneurones », est une maladie dégénérative et progressive rapide des motoneurones du cerveau et de la moelle épinière. Elle provoque une atrophie et une spasticité musculaire, entraînant un état de faiblesse, une paralysie progressive et, à terme, le décès habituellement provoqué par une insuffisance respiratoire.
Merit Cudkowicz, M.D., MSc, directeur de la MDA ALS Clinic au Massachusetts General Hospital, et directeur de recherche de l’étude EMPOWER, a déclaré : « La SLA est un trouble sérieux qui touche les patients dans la fleur de l’âge et pour qui il existe un besoin urgent de nouveaux traitements efficaces. Ces dernières années, la recherche en matière de SLA a explosé et cela nous a permis de mieux comprendre la maladie et de tracer une voie potentielle pour la découverte et le développement de nouveaux traitements de la SLA ».

EMPOWER est un essai de phase III randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, en contrôle parallèle et multicentrique qui vise à évaluer l’innocuité et l’efficacité du dexpramipexole chez les personnes atteintes d’une SLA familiale ou sporadique. Environ 804 patients seront randomisés selon un ratio de 1/1 pour recevoir une dose de 150 mg de dexpramipexole deux fois par jour ou un placebo et seront suivis sur une période de 12 mois au minimum. Les chercheurs ont également la possibilité de maintenir le traitement selon la norme actuelle de traitement de la SLA pour tous les patients recrutés. L’objectif principal sera évalué à l’aide d’un classement commun des résultats fonctionnels ajustés pour la mortalité suivant l’échelle d’évaluation fonctionnelle de la SLA révisée (ALSFRS-R), un instrument d’évaluation validé utilisé par les médecins pour surveiller la progression du handicap chez les patients atteints de SLA.

« Biogen Idec est déterminée à travailler avec la communauté de la SLA pour trouver de nouvelles options thérapeutiques pour cette maladie mortelle et améliorer la vie des personnes qui en sont atteintes », a déclaré Alfred Sandrock, MD, Ph.D., premier vice-président du développement chez Biogen Idec. « Sur la base des données prometteuses d’essais cliniques antérieurs, nous croyons que le dexpramipexole peut apporter une avancée significative pour les personnes souffrant de la SLA, et nous allons explorer pleinement son potentiel en tant que nouveau traitement pour cette maladie dévastatrice. »
Michael Bozik, MD, président-directeur général de Knopp, commente : « Knopp Biosciences est très heureuse de constater l’entrée du dexpramipexole en phase III de développement avec le lancement de l’étude EMPOWER. Les propriétés prometteuses du dexpramipexole ont rassemblé un réseau multinational de chercheurs et coordonnateurs d’essais motivés, engagés à déterminer si ce médicament peut réaliser son potentiel de traitement pour les patients atteints de SLA. »

Biogen Idec a convenu avec la FDA (Food and Drug Administration) des États-Unis, d’adopter un protocole d’évaluation spécial (PES) pour la conception de l’essai clinique de Phase III du dexpramipexole. En vertu d’un PES, la FDA évalue un protocole d’essai clinique pour déterminer son adéquation aux exigences actuelles en matière scientifique et réglementaire pour une demande potentielle de mise sur le marché d’un nouveau médicament.  Le premier patient traité dans le cadre de l’étude EMPOWER débloquera un paiement d’étape de 10 millions USD de Biogen Idec à Knopp.

Source : Biogen Idec et Knopp Biosciences LLC








MyPharma Editions

Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Publié le 16 mai 2022
Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Sanofi a annoncé que les derniers résultats de l’essai clinique IKEMA de phase III évaluant Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (Kd) montrent que cette association thérapeutique a permis d’obtenir une survie médiane sans progression de 35,7 mois (Hazard Ratio [HR] 0,58 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 25,8 à 44,0 ; n=179), comparativement à 19,2 mois chez les patients ayant reçu le traitement Kd seulement (IC à 95 % : 15,8 à 25,1 ; n=123), selon l’évaluation réalisée par un comité indépendant.

Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Publié le 16 mai 2022
Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son Conseil d’administration a décidé le 13 mai 2022 de nommer Andreas Segerros Directeur Général de Nicox à effet du 1er juin 2022 suite à sa décision de mettre fin au mandat de Michele Garufi, co-fondateur de Nicox et Président Directeur Général depuis sa création en 1996. Michele Garufi restera membre du Conseil d’administration.

COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Publié le 16 mai 2022
COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir reçu de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de l’accord de fourniture de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001.

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Publié le 13 mai 2022
Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et développement de traitements innovants en immuno-oncologie ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), vient d’annoncer une levée de fonds Série A de €39m (US $42m) menée par Panacea Venture, CTI Life Sciences et 3B Future Health Fund, auxquels se sont joints adMare BioInnovations, Schroders Capital, Omnes, Turenne Capital, Theodorus, Viva BioInnovator et un investisseur déjà présent, Seventure Partners.

Accès aux nouveaux médicaments : les patients d’Europe du Sud et de l’Est attendent 6 fois plus longtemps

Publié le 13 mai 2022
Accès aux nouveaux médicaments : les patients d'Europe du Sud et de l'Est attendent 6 fois plus longtemps

Dans sa dernière étude, la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA) révèle notamment d’importantes disparités d’accès aux nouveaux médicaments pour les patients en Europe mais également au sein même d’un pays. Un écart de 90 % dans l’accès des patients a été constaté entre les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest et les pays d’Europe du Sud et de l’Est.

BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

Publié le 12 mai 2022
BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

BioWin, le pôle de compétitivité en santé de la Région Wallonne, vient d’annoncer le lancement d’Urgence Talents, une nouvelle initiative visant à relever les défis posés par le recrutement dans l’industrie biotech et medtech en Belgique. Pour la première fois, des acteurs publics et privés s’associent pour répondre aux besoins spécifiques et urgents des entreprises cherchant à recruter des talents dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie de la santé.

GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

Publié le 12 mai 2022
GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez des patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents