Edition du 16-01-2021

bioMérieux renforce son offre en immunoessais avec l’acquisition d’Astute Medical

Publié le jeudi 5 avril 2018

bioMérieux renforce son offre en immunoessais avec l'acquisition d'Astute MedicalbioMérieux, le groupe spécialisé dans le domaine du diagnostic in vitro, a annoncé l’acquisition d’Astute Medical, une société qui se consacre à l’amélioration du diagnostic des patients qui présentent une défaillance d’une fonction vitale, ou qui sont à risque de développer une complication sévère, par l’identification et la validation de biomarqueurs protéiques.

Astute a notamment développé le test NEPHROCHECK®, accrédité par la FDA pour l’évaluation précoce du risque d’insuffisance rénale aiguë (IRA), qui repose sur le dosage de deux biomarqueurs, IGFBP-7 (Insulin-like Growth Factor-Binding Protein-7) et TIMP-2 (Tissue Inhibitor Metalloproteinases-2).

Cette acquisition fait suite au partenariat conclu en 2015 entre Astute Medical et bioMérieux, lorsqu’Astute a accordé à bioMérieux une licence pour le développement et la commercialisation du test NEPHROCHECK® pour le système d’immunoessais automatisés VIDAS®. En outre, bioMérieux distribue depuis 2017 le test NEPHROCHECK® sur le système Astute140 Meter aux États-Unis.

Astute Medical a constitué un solide réseau de leaders d’opinion et a démontré la forte valeur du test NEPHROCHECK® sur la base d’études d’impact sur la santé des patients revues par des pairs. bioMérieux prévoit de continuer à investir dans des études médico-économiques portant sur le test NEPHROCHECK®, d’explorer le potentiel d’autres biomarqueurs prometteurs du pipeline d’innovation d’Astute et de travailler avec les partenaires d’Astute disposant actuellement d’accords de licence et de distribution afin de mettre le test NEPHROCHECK® à la disposition du plus grand nombre possible de patients dans le monde.

L’IRA est un enjeu majeur de santé publique : c’est une maladie fréquente, coûteuse et potentiellement mortelle pour les patients hospitalisés1. Aujourd’hui, jusqu’à 50 % des patients en soins intensifs développent une IRA2. Cela peut allonger la durée des séjours à l’hôpital3, évoluer en insuffisance rénale chronique4, accroître le risque de mortalité3 et augmenter les coûts de prise en charge3. Une étude publiée récemment par la revue Intensive Care Medicine5, fait état d’une baisse de 33,9 % des cas d’IRA modérée à sévère à la suite d’une intervention de chirurgie cardiaque, lorsque les cliniciens utilisent le test NEPHROCHECK® pour identifier les patients présentant un risque d’IRA modérée à sévère puis mettent en oeuvre un ensemble de soins suivant les recommandations de la fondaton Kidney Disease Improving Global Outcomes (KDIGO).

Pour les patients en état critique, des tests uniques comme VIDAS® BRAHMS PCT™ et le test NEPHROCHECK® sont complémentaires : les indications données par le dosage de la procalcitonine peuvent permettre de réduire la durée du traitement aux antibiotiques, ce qui peut être important pour préserver la fonction rénale, alors que le test NEPHROCHECK® établit le risque d’IRA et joue un rôle clé pour la gestion des antibiotiques et les autres interventions médicales.

« Nous sommes très enthousiastes à la perspective d’accueillir l’équipe Astute au sein de bioMérieux après 3 années de collaboration productive, » déclare Alexandre Mérieux, Président Directeur Général. « De par sa pertinence dans de nombreuses pathologies sévères, le test NEPHROCHECK® développé par Astute s’inscrit parfaitement dans la stratégie de bioMérieux visant à différencier le système d’immunoessais VIDAS® par des marqueurs brevetés ainsi qu’à fournir à nos clients des solutions diagnostiques innovantes et à forte valeur médicale pour une meilleure prise en charge des patients. »

Chris Hibberd, Directeur Général d’Astute Medical, ajoute : « Les marqueurs innovants développés par Astute pour détecter les insuffisances rénales aiguës offrent une opportunité unique d’apporter une solution à un champ important de la médecine intensive à l’hôpital. L’empreinte géographique globale de bioMérieux, sa présence dans le domaine des soins intensifs, et son engagement à répondre à des besoins médicaux majeurs positionnent parfaitement la Société pour promouvoir et développer cette opportunité avec l’équipe d’Astute et ses partenaires. L’équipe d’Astute a apprécié l’excellente collaboration avec bioMérieux et se réjouit de bâtir le futur de ces marqueurs ensemble. »

bioMérieux a convenu d’acquérir la totalité du capital d’Astute Medical Inc. pour environ 90 millions de dollars en numéraire. En raison des investissements nécessaires pour la commercialisation et les recherches supplémentaires sur l’impact économique et les effets sur la santé, les dépenses opérationnelles liées à l’acquisition d’Astute pour les 9 mois restants de l’année pourraient avoir un impact d’environ -60 points de base sur le résultat opérationnel courant contributif de bioMérieux en 2018.

Références :
(1) Lewington AJP, Cerdá J, Mehta RL Raising Awareness of Acute Kidney Injury: A Global Perspective of a Silent Killer. Kidney Int. 2013;84(3):457-467
(2) Mandelbaum T, Scott DJ, Lee J, et al. Outcome of critically ill patients with acute kidney injury using the AKIN criteria. Crit Care Med. 2011;39(12):2659-2664
(3) Dasta JF, Kane-Fill SL, Durtschi, AJ, Pathak DS, Kellum JA. Costs and outcomes of acute kidney injury (AKI) following cardiac surgery. Nephrol Dial Transplant. 2008;23:1970-1974.
(4) Hobson C, Ozrazgat-Baslanti T, Kuxhausen A, et al. Cost and mortality associated with postoperative acute kidney injury. Ann Surg. 2014;00:1-8
(5) Meersch M, Schmidt C, Hoffmeier A, et al. Prevention of cardiac surgery-associated AKI by implementing the KDIGO guidelines in high risk patients identified by biomarkers: the PrevAKI randomized controlled trial. Intensive Care Med. (2017). doi:10.1007/s00134-016-4670-3.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents