Edition du 08-08-2022

bioMérieux renforce son offre en immunoessais avec l’acquisition d’Astute Medical

Publié le jeudi 5 avril 2018

bioMérieux renforce son offre en immunoessais avec l'acquisition d'Astute MedicalbioMérieux, le groupe spécialisé dans le domaine du diagnostic in vitro, a annoncé l’acquisition d’Astute Medical, une société qui se consacre à l’amélioration du diagnostic des patients qui présentent une défaillance d’une fonction vitale, ou qui sont à risque de développer une complication sévère, par l’identification et la validation de biomarqueurs protéiques.

Astute a notamment développé le test NEPHROCHECK®, accrédité par la FDA pour l’évaluation précoce du risque d’insuffisance rénale aiguë (IRA), qui repose sur le dosage de deux biomarqueurs, IGFBP-7 (Insulin-like Growth Factor-Binding Protein-7) et TIMP-2 (Tissue Inhibitor Metalloproteinases-2).

Cette acquisition fait suite au partenariat conclu en 2015 entre Astute Medical et bioMérieux, lorsqu’Astute a accordé à bioMérieux une licence pour le développement et la commercialisation du test NEPHROCHECK® pour le système d’immunoessais automatisés VIDAS®. En outre, bioMérieux distribue depuis 2017 le test NEPHROCHECK® sur le système Astute140 Meter aux États-Unis.

Astute Medical a constitué un solide réseau de leaders d’opinion et a démontré la forte valeur du test NEPHROCHECK® sur la base d’études d’impact sur la santé des patients revues par des pairs. bioMérieux prévoit de continuer à investir dans des études médico-économiques portant sur le test NEPHROCHECK®, d’explorer le potentiel d’autres biomarqueurs prometteurs du pipeline d’innovation d’Astute et de travailler avec les partenaires d’Astute disposant actuellement d’accords de licence et de distribution afin de mettre le test NEPHROCHECK® à la disposition du plus grand nombre possible de patients dans le monde.

L’IRA est un enjeu majeur de santé publique : c’est une maladie fréquente, coûteuse et potentiellement mortelle pour les patients hospitalisés1. Aujourd’hui, jusqu’à 50 % des patients en soins intensifs développent une IRA2. Cela peut allonger la durée des séjours à l’hôpital3, évoluer en insuffisance rénale chronique4, accroître le risque de mortalité3 et augmenter les coûts de prise en charge3. Une étude publiée récemment par la revue Intensive Care Medicine5, fait état d’une baisse de 33,9 % des cas d’IRA modérée à sévère à la suite d’une intervention de chirurgie cardiaque, lorsque les cliniciens utilisent le test NEPHROCHECK® pour identifier les patients présentant un risque d’IRA modérée à sévère puis mettent en oeuvre un ensemble de soins suivant les recommandations de la fondaton Kidney Disease Improving Global Outcomes (KDIGO).

Pour les patients en état critique, des tests uniques comme VIDAS® BRAHMS PCT™ et le test NEPHROCHECK® sont complémentaires : les indications données par le dosage de la procalcitonine peuvent permettre de réduire la durée du traitement aux antibiotiques, ce qui peut être important pour préserver la fonction rénale, alors que le test NEPHROCHECK® établit le risque d’IRA et joue un rôle clé pour la gestion des antibiotiques et les autres interventions médicales.

« Nous sommes très enthousiastes à la perspective d’accueillir l’équipe Astute au sein de bioMérieux après 3 années de collaboration productive, » déclare Alexandre Mérieux, Président Directeur Général. « De par sa pertinence dans de nombreuses pathologies sévères, le test NEPHROCHECK® développé par Astute s’inscrit parfaitement dans la stratégie de bioMérieux visant à différencier le système d’immunoessais VIDAS® par des marqueurs brevetés ainsi qu’à fournir à nos clients des solutions diagnostiques innovantes et à forte valeur médicale pour une meilleure prise en charge des patients. »

Chris Hibberd, Directeur Général d’Astute Medical, ajoute : « Les marqueurs innovants développés par Astute pour détecter les insuffisances rénales aiguës offrent une opportunité unique d’apporter une solution à un champ important de la médecine intensive à l’hôpital. L’empreinte géographique globale de bioMérieux, sa présence dans le domaine des soins intensifs, et son engagement à répondre à des besoins médicaux majeurs positionnent parfaitement la Société pour promouvoir et développer cette opportunité avec l’équipe d’Astute et ses partenaires. L’équipe d’Astute a apprécié l’excellente collaboration avec bioMérieux et se réjouit de bâtir le futur de ces marqueurs ensemble. »

bioMérieux a convenu d’acquérir la totalité du capital d’Astute Medical Inc. pour environ 90 millions de dollars en numéraire. En raison des investissements nécessaires pour la commercialisation et les recherches supplémentaires sur l’impact économique et les effets sur la santé, les dépenses opérationnelles liées à l’acquisition d’Astute pour les 9 mois restants de l’année pourraient avoir un impact d’environ -60 points de base sur le résultat opérationnel courant contributif de bioMérieux en 2018.

Références :
(1) Lewington AJP, Cerdá J, Mehta RL Raising Awareness of Acute Kidney Injury: A Global Perspective of a Silent Killer. Kidney Int. 2013;84(3):457-467
(2) Mandelbaum T, Scott DJ, Lee J, et al. Outcome of critically ill patients with acute kidney injury using the AKIN criteria. Crit Care Med. 2011;39(12):2659-2664
(3) Dasta JF, Kane-Fill SL, Durtschi, AJ, Pathak DS, Kellum JA. Costs and outcomes of acute kidney injury (AKI) following cardiac surgery. Nephrol Dial Transplant. 2008;23:1970-1974.
(4) Hobson C, Ozrazgat-Baslanti T, Kuxhausen A, et al. Cost and mortality associated with postoperative acute kidney injury. Ann Surg. 2014;00:1-8
(5) Meersch M, Schmidt C, Hoffmeier A, et al. Prevention of cardiac surgery-associated AKI by implementing the KDIGO guidelines in high risk patients identified by biomarkers: the PrevAKI randomized controlled trial. Intensive Care Med. (2017). doi:10.1007/s00134-016-4670-3.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents