Edition du 21-02-2019

Accueil » Produits

bioMérieux : un test de diagnostic moléculaire pour le SARM

Publié le lundi 9 novembre 2009

bioMérieux : un test de diagnostic moléculaire pour le SARMbioMérieux, le spécialiste du diagnostic in vitro, a annoncé vendredi le lancement de NucliSENS EasyQ® MRSA, un nouveau test automatisé pour le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), l’une des principales causes d’infections nosocomiales. Une demande d’enregistrement sera déposée auprès de la FDA américaine au cours du premier semestre 2010.

« Notre test de diagnostic moléculaire EasyQ MRSA permet de donner rapidement aux médecins des informations exactes. Il complète notre offre MRSA, qui est désormais la plus large du marché. bioMérieux se situe ainsi à l’avant-garde de la lutte contre les infections nosocomiales », a déclaré Stéphane Bancel, Chief Executive Officer de bioMérieux. « Réduire les dépenses de santé est de nos jours un enjeu majeur et nous sommes heureux de proposer un test de biologie moléculaire automatisé à un prix attractif. D’autres tests d’identification de bactéries résistantes, comme les ERV et C. difficile, seront lancés, à l’avenir, sur notre plateforme EasyQ. »

Les infections à SARM sont en augmentation régulière depuis une dizaine d’années. Le SARM est la bactérie multi-résistante la plus fréquente, désormais présent en dehors des établissements de santé. Dans certains pays, plus de 60 % des infections à S. aureus dans les unités de soins intensifs sont dues à des souches résistantes à la méthicilline, mais aussi à d’autres antibiotiques de première intention1.

bioMérieux commercialise déjà chromIDTM MRSA, milieu de culture chromogène qui permet la visualisation directe des colonies de bactéries présentes dans un échantillon prélevé sur un patient. « Avec ces deux produits, bioMérieux propose désormais aux hôpitaux et au personnel de santé des solutions peu onéreuses, adaptées à toutes les situations d’urgence et de routine », explique la société dans son communiqué.

NucliSENS EasyQ MRSA détecte sept types2 de SARM, correspondant aux souches les plus fréquentes. « La détection simultanée de deux cibles réduit le risque de résultats faux positifs. La spécificité du test est ainsi améliorée, ce qui évite la réalisation de tests de confirmation, l’administration inappropriée d’antibiotiques et l’isolement inutile des patients » ajoute bioMérieux qui précise que « ce test rend des résultats en moins de trois heures et peut être utilisé par lot de 46 tests ou pour un dépistage individuel ».

1) Laxminarayan, R., A. Malani. Extending the Cure: Policy responses to the growing threat of antibiotic resistance. Washington, DC, Resources for the Future 2007.
2) MREJ types 1,2,3,4,5,7 and 12

Source : communiqué bioMérieux








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions