Edition du 25-07-2021

bioMérieux va acquérir l’américain BioFire pour 450 millions de dollars

Publié le mercredi 4 septembre 2013

Le spécialiste du diagnostic in vitro, bioMérieux, va réaliser une acquisition majeure en biologie moléculaire aux Etats-Unis avec le rachat de la société BioFire Diagnostics. Selon les termes du contrat, bioMérieux acquerra 100 % de l’américain. Le montant de la transaction inclura un prix de 450 millions de dollars et la reprise des dettes de la société.

bioMérieux a annoncé mardi avoir conclu un accord afin d’acquérir la société privée américaine BioFire Diagnostics, spécialisée en biologie moléculaire. Cette société a inventé, produit et commercialise le système FilmArray®, une solution de biologie moléculaire PCR multiplexe dédiée au diagnostic des maladies infectieuses.

« Grâce à une approche syndromique du diagnostic de ces maladies, FilmArray® contribue à améliorer la prise en charge des patients et à réduire les dépenses de santé. En dynamisant plus encore les ventes de ce système et en enrichissant son menu, bioMérieux entend renforcer sa position d’acteur majeur du diagnostic des maladies infectieuses, son principal axe stratégique », indique le groupe dans un communiqué.

Selon bioMérieux, les deux sociétés présentent de fortes synergies stratégiques. Le système FilmArray® est un atout clé pour le développement de la franchise de bioMérieux dans le diagnostic des maladies infectieuses, son domaine d’expertise principal qui représente 85 % de ses ventes dans les applications cliniques.

Sur la base des travaux de R&D en cours, FilmArray® devrait permettre d’ici 3 ans la détection de plus de 70 pathogènes à l’origine d’infections respiratoires, gastro-intestinales et sanguines. « FilmArray® complète ainsi idéalement le positionnement de bioMérieux d’acteur spécialisé de la biologie moléculaire, qui s’appuie notamment sur le système d’extraction easyMAG® et la gamme ARGENE », souligne le groupe dans un communiqué.

En outre, l’offre de BioFire bénéficiera de l’étendue et du dynamisme du réseau commercial de bioMérieux, notamment en Amérique du Nord et en Europe. Enfin, bioMérieux apportera son savoir-faire pour automatiser la production des réactifs et en améliorer le prix de revient.

Fondée il y a plus de 20 ans, BioFire a développé, produit et commercialisé de nombreux automates de biologie moléculaire, en particulier le LightCycler®, licencié à Roche Diagnostics.  La société dispose d’infrastructures de recherche et développement, de production et de commercialisation basées à Salt Lake City (Utah – Etats-Unis). Elle emploie plus de 500 collaborateurs. En 2013, elle devrait réaliser un chiffre d’affaires de 70 millions de dollars, dont 40 millions avec FilmArray® et enregistrer une perte opérationnelle courante de 7 millions de dollars, due à ses investissements de R&D (18 millions de dollars) et aux dépenses nécessaires à l’intensification du lancement commercial de FilmArray®.

«(…)  Nous disposons maintenant, sur tous nos marchés, d’un portefeuille complet de technologies particulièrement innovantes permettant à la fois de renforcer la valeur médicale du diagnostic et d’optimiser les flux de travail des laboratoires d’analyses médicales. En outre, le site de BioFire à Salt Lake City deviendra notre site principal pour le développement de nos activités en biologie moléculaire (…) », a notamment déclaré  Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général de bioMérieux.

La finalisation de cette acquisition reste soumise aux conditions d’usage, notamment l’obtention de certaines autorisations réglementaires, et devrait intervenir à la fin de cet exercice ou au début de l’année 2014.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents