Edition du 23-01-2022

bioMérieux va acquérir l’américain BioFire pour 450 millions de dollars

Publié le mercredi 4 septembre 2013

Le spécialiste du diagnostic in vitro, bioMérieux, va réaliser une acquisition majeure en biologie moléculaire aux Etats-Unis avec le rachat de la société BioFire Diagnostics. Selon les termes du contrat, bioMérieux acquerra 100 % de l’américain. Le montant de la transaction inclura un prix de 450 millions de dollars et la reprise des dettes de la société.

bioMérieux a annoncé mardi avoir conclu un accord afin d’acquérir la société privée américaine BioFire Diagnostics, spécialisée en biologie moléculaire. Cette société a inventé, produit et commercialise le système FilmArray®, une solution de biologie moléculaire PCR multiplexe dédiée au diagnostic des maladies infectieuses.

« Grâce à une approche syndromique du diagnostic de ces maladies, FilmArray® contribue à améliorer la prise en charge des patients et à réduire les dépenses de santé. En dynamisant plus encore les ventes de ce système et en enrichissant son menu, bioMérieux entend renforcer sa position d’acteur majeur du diagnostic des maladies infectieuses, son principal axe stratégique », indique le groupe dans un communiqué.

Selon bioMérieux, les deux sociétés présentent de fortes synergies stratégiques. Le système FilmArray® est un atout clé pour le développement de la franchise de bioMérieux dans le diagnostic des maladies infectieuses, son domaine d’expertise principal qui représente 85 % de ses ventes dans les applications cliniques.

Sur la base des travaux de R&D en cours, FilmArray® devrait permettre d’ici 3 ans la détection de plus de 70 pathogènes à l’origine d’infections respiratoires, gastro-intestinales et sanguines. « FilmArray® complète ainsi idéalement le positionnement de bioMérieux d’acteur spécialisé de la biologie moléculaire, qui s’appuie notamment sur le système d’extraction easyMAG® et la gamme ARGENE », souligne le groupe dans un communiqué.

En outre, l’offre de BioFire bénéficiera de l’étendue et du dynamisme du réseau commercial de bioMérieux, notamment en Amérique du Nord et en Europe. Enfin, bioMérieux apportera son savoir-faire pour automatiser la production des réactifs et en améliorer le prix de revient.

Fondée il y a plus de 20 ans, BioFire a développé, produit et commercialisé de nombreux automates de biologie moléculaire, en particulier le LightCycler®, licencié à Roche Diagnostics.  La société dispose d’infrastructures de recherche et développement, de production et de commercialisation basées à Salt Lake City (Utah – Etats-Unis). Elle emploie plus de 500 collaborateurs. En 2013, elle devrait réaliser un chiffre d’affaires de 70 millions de dollars, dont 40 millions avec FilmArray® et enregistrer une perte opérationnelle courante de 7 millions de dollars, due à ses investissements de R&D (18 millions de dollars) et aux dépenses nécessaires à l’intensification du lancement commercial de FilmArray®.

«(…)  Nous disposons maintenant, sur tous nos marchés, d’un portefeuille complet de technologies particulièrement innovantes permettant à la fois de renforcer la valeur médicale du diagnostic et d’optimiser les flux de travail des laboratoires d’analyses médicales. En outre, le site de BioFire à Salt Lake City deviendra notre site principal pour le développement de nos activités en biologie moléculaire (…) », a notamment déclaré  Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général de bioMérieux.

La finalisation de cette acquisition reste soumise aux conditions d’usage, notamment l’obtention de certaines autorisations réglementaires, et devrait intervenir à la fin de cet exercice ou au début de l’année 2014.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents