Edition du 19-06-2021

Bisphénol A : des effets indésirables « probables » sur certains organes, selon l’EFSA

Publié le vendredi 17 janvier 2014

L’exposition au Bisphénol A (BPA) est « susceptible d’avoir des effets défavorables sur les reins et le foie, ainsi que des effets sur la glande mammaire », a estimé l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) dans un projet d’avis publié vendredi. Elle conclut toutefois que le risque sanitaire pour tous les groupes de population est faible.

L’EFSA s’est penchée sur plus de 450 études portant sur les dangers potentiels pour la santé associés au BPA et elle a identifié des effets indésirables probables sur le foie et les reins, ainsi que des effets sur la glande mammaire, comme étant liés à l’exposition à cette substance chimique.

L’avis se penche aussi sur les effets possibles du BPA sur les systèmes reproductif, nerveux, immunitaire, métabolique et cardiovasculaire, ainsi que sur le développement de cancers. « Bien qu’un lien entre le BPA et ces autres effets soit actuellement considéré comme improbable », l’EFSA conclut qu’ils pourraient constituer une « préoccupation potentielle » pour la santé humaine et qu’ils représentent une incertitude supplémentaire concernant les risques que présente cette substance.

Les experts de l’EFSA recommandent donc que la dose journalière tolérable (DJT) actuelle soit abaissée de son niveau actuel de 50 µg/kg de poids corporel/jour (ou 0,05 mg/kg/pc/jour) à 5 µg/kg pc/jour (0.005 mg/kg/pc/jour), et qu’elle soit établie sur une base provisoire.

L’EFSA conclut toutefois que le risque sanitaire pour tous les groupes de population est faible – y compris pour les fœtus, les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes. En effet, les estimations les plus élevées d’exposition combinée au BPA par voie orale et non-orale sont de 3 à 5 fois plus faibles que la DJT-p proposée, en fonction du groupe d’âge. Pour tous les groupes de population, l’exposition orale est, à elle seule, plus de 5 fois inférieure à la DJT-p proposée.

L’EFSA indique enfin avoir lancé une consultation publique en ligne jusqu’au 13 mars 2014 sur son projet d’évaluation des risques associés à l’exposition au bisphénol A (BPA) pour la santé humaine. « Une grande partie de la science qui sous-tend ces conclusions est en constante évolution », souligne enfin l’EFSA précisant que « ce projet d’avis contient par conséquent un certain nombre d’incertitudes ». Le groupe scientifique CEF doit ainsi procéder à l’évaluation de ces incertitudes dans la version finale de l’avis qui sera publiée plus tard dans le courant de cette année.

Source : EFSA








MyPharma Editions

Ethypharm annonce l’acquisition d’Altan Pharma

Publié le 18 juin 2021
Ethypharm annonce l'acquisition d'Altan Pharma

Ethypharm a annoncé aujourd’hui qu’elle a conclu un accord définitif pour acquérir Altan Pharma, une société pharmaceutique de spécialités qui développe, fabrique et commercialise des médicaments injectables à usage hospitalier.

Almirall devient partenaire de BIOMAP pour améliorer la compréhension du psoriasis et de la dermatite atopique

Publié le 18 juin 2021
Almirall devient partenaire de BIOMAP pour améliorer la compréhension du psoriasis et de la dermatite atopique

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, rejoint BIOMAP (Biomarkers in Atopic Dermatitis and Psoriasis), le premier projet de dermatologie de l’Initiative européenne pour les Médicaments Innovants (IMI), afin de renforcer la compréhension des deux affections cutanées inflammatoires les plus courantes et d’améliorer ainsi la vie des patients qui en sont atteints.

AbbVie : feu vert européen pour VENCLYXTO® en association avec un agent hypométhylant dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM)

Publié le 18 juin 2021
AbbVie : feu vert européen pour VENCLYXTO® en association avec un agent hypométhylant dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM)

AbbVie a annoncé que la Commission Européenne (CE) a approuvé VENCLYXTO® (vénétoclax) en association avec un agent hypométhylant, l’azacitidine ou la décitabine, pour le traitement des patients adultes atteints de leucémies aiguës myéloïdes (LAM) nouvellement diagnostiquées et non éligibles à une chimiothérapie intensive. L’autorisation est valable dans les 27 États membres de l’Union Européenne, ainsi […]

Pherecydes Pharma présentera ses travaux sur la mise à disposition de bactériophages pour l’usage thérapeutique au congrès France Bioproduction

Publié le 18 juin 2021
Pherecydes Pharma présentera ses travaux sur la mise à disposition de bactériophages pour l’usage thérapeutique au congrès France Bioproduction

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé que sa Directrice Qualité, Frédérique Vieville, Docteur en pharmacie et ingénieur en biotechnologie, présentera lors du congrès France Bioproduction le 18 juin 2021 sur le thème de « La mise à disposition de bactériophages pour utilisation thérapeutique ».

Bpifrance et le CNRS renforcent leur coopération pour soutenir la création de start-up issues de la recherche publique

Publié le 17 juin 2021

Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, et Johanna Michielin, directrice générale de CNRS innovation, ont signé, au salon VivaTech, le 16 juin 2021, une convention de coopération visant à mobiliser leurs moyens et leurs compétences pour amplifier le transfert des résultats de la recherche publique, en particulier sur les créations de start-up.

Crossject : accord de licence aux États-Unis et au Canada avec Eton Pharmaceuticals pour ZENEO® Hydrocortisone

Publié le 16 juin 2021
Crossject : accord de licence aux États-Unis et au Canada avec Eton Pharmaceuticals pour ZENEO® Hydrocortisone

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la signature d’un accord commercial couvrant les Etats-Unis et le Canada.

Servier et PRISM BioLab signent un partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie

Publié le 16 juin 2021
Servier et PRISM BioLab signent un partenariat dans le domaine de l’immuno-oncologie

Le groupe pharmaceutique Servier et PRISM BioLab, société de biotechnologie basée au Japon et propriétaire d’une plateforme de découverte de petites molécules thérapeutiques, appelée « PepMetics™ », ont annoncé avoir conclu un accord de collaboration et d’option de licence exclusive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents