Edition du 20-01-2021

Accueil » Industrie » Produits

Boehringer Ingelheim : OFEV® autorisé dans l’UE pour le traitement de la Fibrose Pulmonaire Idiopathique

Publié le mercredi 21 janvier 2015

Le groupe pharmaceutique Boehringer Ingelheim a annoncé que la Commission Européenne (CE) a accordé l’autorisation de mise sur le marché du nintedanib (OFEV®) pour le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI), après une revue accélérée et l’avis favorable du CHMP formulé le 20 novembre 2014.

Le nintedanib sera commercialisé dans l’Union Européenne (UE) sous le nom de marque OFEV®. La FPI est une maladie pulmonaire rare, sévèrement invalidante et mortelle, avec une survie médiane de 2 à 3 ans après le diagnostic.

« Cette autorisation marque une nouvelle étape dans la prise en charge des patients atteints de FPI, pour lesquels les options thérapeutiques sont à ce jour limitées. Cette autorisation est l’aboutissement des efforts permanents de Boehringer Ingelheim en matière d’innovation dans les maladies rares en général et envers la recherche au bénéfice des patients atteints par une maladie redoutable comme l’est en particulier la FPI», a déclaré le professeur Klaus Dugi, directeur médical de Boehringer Ingelheim.

L’autorisation de la CE est basée sur les résultats des études parallèles de phase III INPULSIS®, conduites chez 1066 patients dans 24 pays. L’investigateur de l’étude, le professeur Luca Richeldi, Professeur en Pneumologie et occupant la chaire des maladies pulmonaires interstitielles à l’Université de Southampton, Royaume-Uni, a indiqué : « Récemment encore, les options thérapeutiques pour les patients atteints de FPI étaient limitées. L’autorisation du nintedanib dans l’UE donne aux patients dont le pronostic vital est engagé le choix d’un traitement à l’efficacité prouvée. Les données cliniques montrent que le nintedanib réduit d’environ 50 % le taux de déclin annuel de la fonction pulmonaire. Les données ont également montré que le nintedanib réduit le risque d’exacerbations aiguës pouvant entraîner l’hospitalisation du patient et son décès ».

A l’échelle mondiale, la FPI touche entre 14 et 43 personnes pour 100 000. Elle touche le plus souvent des personnes de plus de 50 ans. La FPI entraîne une fibrose irréversible des poumons et diminue la quantité d’oxygène que les poumons peuvent fournir aux organes du corps.

« C’est une très bonne nouvelle qu’il y ait désormais un choix de traitements pour les patients atteints de FPI. Cette autorisation représente un espoir important pour les patients qui vivent avec cette maladie terrible et pour les aidants », a indiqué le Dr Toby Maher, chef du service de médecine respiratoire au Royal Brompton Hospital de Londres, Royaume-Uni.

Source : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents