Edition du 24-01-2021

Bone Therapeutics : des données d’efficacité positives pour l’étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale

Publié le jeudi 6 octobre 2016

Bone Therapeutics : des données d’efficacité positives pour l’étude de Phase IIA dans la fusion vertébraleBone Therapeutics, biotech belge qui développe des produits de thérapie cellulaire destinés à la réparation et à la prévention des fractures, a annoncé des données d’efficacité positives de l’étude de Phase IIA en fusion vertébrale avec son produit allogénique ALLOB®.

« Les résultats de suivi de la première moitié des patients, traités avec ALLOB®, mettent en évidence le succès de la procédure de fusion vertébrale ainsi que d’importantes améliorations cliniques au niveau de la capacité fonctionnelle, de la douleur et de l’état de santé général, et ce dès six mois de traitement. L’ensemble de ces patients ont ainsi rempli les critères d’évaluation principaux et secondaires », indique la société dans un communiqué.

« La réussite de la fusion et les améliorations cliniques significatives, constatées dès les six premiers mois pour la première moitié des patients, renforcent notre confiance dans le potentiel d’ALLOB® pour devenir le traitement complémentaire de référence à la procédure de fusion actuelle. Ces résultats soutiennent ainsi notre conviction quant au succès de l’étude qui sera complétée après l’obtention de la seconde moitié des données, prévue pour le deuxième trimestre 2017. », commente Enrico Bastianelli, Directeur Général de Bone Therapeutics.

La procédure de fusion vertébrale est actuellement considérée comme le traitement de référence des discopathies dégénératives pour soulager la douleur et améliorer la capacité fonctionnelle. Cependant, la progression de la fusion avec les traitements actuels est lente et nécessite en général une période de 18 à 24 mois. Par ailleurs, la procédure chirurgicale peut conduire à une fusion incomplète avec une persistance de la douleur, laissant jusqu’à 30% des patients non satisfaits de l’intervention.

Les examens de radiographie dynamique ont montré l’absence de mouvement des corps vertébraux traités (i.e., succès de la procédure de fusion) chez six patients sur huit à 6 mois et chez tous les patients à 9 et 12 mois. La fusion vertébrale est mieux observable par les images de CT-scan qui révèlent la présence de ponts osseux dès le 6e mois chez 75% des patients évaluables. Les douleurs au niveau du dos et des jambes se sont considérablement améliorées, de plus de 50% et de plus de 80% respectivement, à 6 mois et à tous les stades de la période de suivi. Par ailleurs, l’évaluation clinique a mis en évidence une amélioration de 33% de la capacité fonctionnelle (calculée à partir de l’Echelle d’Incapacité Fonctionnelle) à 6 mois, et de 40% à 12 mois. L’état de santé général s’est amélioré de 50% à 6 mois, niveau par la suite confirmé à 12 mois.

L’étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire est conçue pour évaluer la sécurité et l’efficacité de l’association des cellules ALLOB® avec le traitement de référence des discopathies dégénératives. Cette procédure consiste à implanter une cage intersomatique entre les vertèbres endommagées avec des granules en biocéramique. Les critères principaux de l’étude sont l’évaluation radiologique de la fusion, l’amélioration de la douleur et de la capacité fonctionnelle ainsi que la sécurité. La société a pu démontrer au travers d’études précliniques que l’association des granules en biocéramique avec les cellules ALLOB® augmente significativement la formation de nouveaux tissus osseux et améliore la fusion en comparaison avec les granules utilisées seules.

Source : Bone Therapeutics








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents