Edition du 10-08-2022

Bone Therapeutics : publication des résultats de l’étude de phase I/IIa d’ALLOB pour le traitement des fractures à retard de consolidation

Publié le mercredi 30 juin 2021

Bone Therapeutics : publication des résultats de l’étude de phase I/IIa d’ALLOB pour le traitement des fractures à retard de consolidationBone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, a annoncé la publication des résultats de son essai clinique de Phase I/IIa qui évaluait ALLOB, sa thérapie cellulaire allogénique osseuse, chez des patients souffrant de fractures avec retard de consolidation. Les résultats ont été publiés au sein de Stem Cell Research & Therapy, la revue scientifique internationale évaluée par des pairs dédiée à la recherche translationnelle en thérapies basées sur des cellules souches.

« Environ 5 à 10% des fractures des os longs ne guérissent pas de manière adéquate et évoluent vers des fractures avec retard de consolidation ou non-consolidées. Les seules options de traitement viables existant à ce jour reviennent à subir une chirurgie corrective douloureuse et très lourde entrainant une longue convalescence. A date, plus d’1,7 million de ces procédures pour le traitement de fractures non consolidées ou présentant un retard de consolidation sont réalisées chaque année en Europe, aux Etats-Unis et au Japon (1). Ces conditions entrainent de graves conséquences physiques, mais aussi socio-économiques pour les patients, leurs proches et pour la société de manière plus générale, » commente Sven Kili, MD, Directeur Medical par intérim de Bone Therapeutics. « Ces résultats prometteurs de l’étude de Phase I/IIa de ALLOB constituent une démonstration supplémentaire du potentiel des thérapies cellulaires allogéniques osseuses en tant qu’alternative thérapeutique valable pour ces patients. »

L’étude de Phase I/IIa dont les résultats ont été publiés était un essai ouvert évaluant sur six mois la sécurité et l’efficacité d’ALLOB dans le traitement des fractures des os longs présentant un retard de consolidation. Au total, 21 patients avec une fracture dont la consolidation n’a pas été atteinte entre trois et sept mois, ont reçu une administration unique d’ALLOB par voie percutanée directement à l’emplacement de la fracture, avant de compléter une période de suivi de 6 mois. La guérison de la fracture, observée chez les patients traités avec ALLOB, a été évaluée via un examen radiologique (via CT-scan) et clinique (incluant l’état de santé général et la douleur).

Les résultats publiés confirment qu’ALLOB a été bien toléré de manière générale et que tous les patients ont atteint le critère principal d’évaluation, défini par l’amélioration d’au moins 2 points du score de consolidation radiologique (Tomographic Union Score – TUS) ou par l’amélioration d’au moins 25% du score d’évaluation clinique de l’état de santé général (Global Disease Evaluation score – GDE) par rapport à la valeur de départ, six mois après l’injection du produit.

ALLOB est actuellement évalué dans une étude de Phase IIb randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo dans les fractures à risque du tibia. L’objectif de l’étude est d’évaluer le potentiel d’ALLOB, couplé à une chirurgie de stabilisation, le traitement de référence, pour l’accélération de la guérison et la prévention des complications tardives chez les patients par rapport à un placebo, après une période de suivi de 6 mois. ALLOB sera appliqué via une injection unique percutanée 24 à 96 heures après la réalisation d’une chirurgie de réduction définitive chez des patients souffrant de fractures récentes du tibia qui présentent un risque de retard de consolidation ou de non-consolidation. L’étude a été approuvée dans sept pays européens et prévoit le recrutement de 178 patients dans plus de quarante sites cliniques. La finalisation du recrutement des patients est actuellement prévue pour le premier semestre 2022 et les résultats principaux de l’étude sont attendus au second semestre 2022. Ces dates sont sujettes à modification en fonction de l’évolution de la pandémie de COVID-19, des mesures de confinements, de la réduction du nombre d’accidents et de la disponibilité réduite des infrastructures de santé pouvant en découler et impacter de manière négative la vitesse de recrutement.

(1) Estimations de Bone Therapeutics

Source :  Bone Therapeutics








MyPharma Editions

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents