Edition du 16-10-2018

Bristol-Myers Squibb et Enterome annoncent une collaboration en Immuno-oncologie

Publié le mercredi 16 novembre 2016

Bristol-Myers Squibb et Enterome annoncent une collaboration en Immuno-oncologieBristol-Myers Squibb et la biotech française Enterome ont annoncé la signature d’un accord stratégique de collaboration dédié à l’immuno-oncologie pour la recherche et le développement de cibles thérapeutiques et de molécules bioactives issues du microbiote intestinal pour le traitement du cancer.

Cette collaboration porte également sur la recherche de nouveaux biomarqueurs issus du microbiote intestinal susceptibles d’améliorer les effets cliniques chez les patients traités par les médicaments issus du portefeuille d’agents immuno-oncologiques de Bristol-Myers Squibb.

« Cette collaboration va permettre de combiner l’expertise de Bristol-Myers Squibb dans le développement de nouvelles immunothérapies avec la plateforme exclusive de métagénomique d’Enterome pour identifier de nouveaux agents immuno-thérapeutiques et des biomarqueurs issus de la science du microbiote intestinal – domaine de recherche en pleine expansion », expliquent les deux partenaires dans un communiqué.

Un faisceau croissant de preuves scientifiques met aujourd’hui en évidence l’importance du rôle joué par le microbiote intestinal dans la modulation des mécanismes de réponse et la résistance des organismes traités aux immunothérapies anticancéreuses. Les changements intervenus dans le système immunitaire de l’hôte, produits par des altérations du microbiote, peuvent être exploités pour identifier des cibles thérapeutiques ainsi que des molécules bioactives permettant d’augmenter la réponse immunitaire anticancéreuse.

Aux termes de cet accord, Bristol-Myers Squibb sera le détenteur exclusif de la propriété intellectuelle et des thérapies développées dans le cadre de cette collaboration, en contrepartie de quoi il versera à Enterome un montant de 15 millions de dollars pour l’accès à sa technologie. Le financement de la R&D effectuée par Enterome sera également pris en charge par Bristol-Myers Squibb. Enterome bénéficiera également de la part de Bristol-Myers Squibb de paiements associés à des jalons de développement, ainsi que des royalties sur les ventes nettes des produits issus de leur collaboration et exploités par Bristol-Myers Squibb. Enterome sera aussi éligible, pendant la durée de cette collaboration, à des paiements complémentaires pour la recherche et le développement de nouveaux diagnostics. Les deux entreprises n’ont pas souhaité donner plus de détails sur cet accord.

Source : Bristol-Myers Squibb /Enterome








MyPharma Editions

Valneva : le développement de son candidat vaccin contre le Chikungunya progresse

Publié le 16 octobre 2018
Valneva : le développement de son candidat vaccin contre le Chikungunya progresse

Valneva, société de biotechnologie dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de vaccins innovants, a annoncé l’avancement de son programme de Phase 1 visant à développer un vaccin à injection unique contre le Chikungunya.

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions