Edition du 21-08-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Bristol-Myers Squibb : nouvelles données positives de phase II pour Nivolumab

Publié le vendredi 17 juin 2016

Bristol-Myers Squibb : nouvelles données positives de phase II pour NivolumabBristol-Myers Squibb a annoncé les résultats de l’étude CheckMate -205, une étude d’enregistrement non comparative de phase II, mono-bras multicohortes, évaluant nivolumab chez des patients atteints d’un lymphome de Hodgkin classique (LHc). Ces données ont été présentées lors du 21e congrès de la European Hematology Association (EHA) à Copenhague (Danemark) et sont publiées dans The Lancet Oncology.

Ces résultats, issus de la cohorte B de l’étude, concernaient des patients en rechute ou dont la maladie avait progressé après une greffe autologue de cellules souches hématopoïétiques (auto- GCSH) et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin (n = 80). Le taux de réponse objective (ORR), critère d’évaluation principal de l’étude, mesuré par un comité radiologique indépendant (IRRC), était de 66,3 % (IC à 95 % : 54,8-76,4). Le délai médian de réponse était de 2,1 mois et la durée médiane de rémission était de 7,8 mois (IC à 95 % : 6,6-NE). La plupart des patients (62,3 %) étaient toujours répondeurs au moment de l’analyse. Dans une analyse exploratoire, les auteurs ont observé que plus de deux tiers des patients (72,1 %), n’ayant pas répondu au traitement préalable le plus récent par brentuximab vedotin, ont répondu au nivolumab. Le profil de sécurité de nivolumab dans l’étude CheckMate -205 était cohérent avec les données précédemment rapportées dans ce type de tumeur.

Ces données ont été présentées lors du 21e congrès de la European Hematology Association (EHA) à Copenhague, Danemark, le dimanche 12 juin de 8:00 à 8:15 CEST (Abstract #S793) et sont publiées dans The Lancet Oncology.

« Il n’existe actuellement aucun traitement de référence pour les patients atteints d’un lymphome de Hodgkin classique en rechute ou dont la maladie a progressé après une auto-greffe et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin, » a déclaré Andreas Engert, M.D., lead investigator and professor of Internal Medicine, Hematology and Oncology, à l’Hôpital universitaire de Cologne en Allemagne. « Nous sommes encouragés par les taux de réponse objective et par le fait que la plupart des patients étaient encore répondeurs au moment de l’analyse dans l’étude CheckMate -205 évaluant nivolumab chez des patients lourdement prétraités. »

« Le lymphome de Hodgkin classique est une maladie qui touche essentiellement de jeunes gens, et il existe un besoin non satisfait significatif pour les patients qui ne sont pas soignés par les traitements de référence actuels, présentant un mauvais pronostic et pour qui les options thérapeutiques sont très limitées, » a précisé Jean Viallet, M.D, Global Clinical Research Lead, Oncology, Bristol-Myers Squibb. « Les données présentées lors du congrès de l’EHA montrent que nivolumab est une option thérapeutique importante pour les patients dont la maladie a progressé après une auto-greffe et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin. »

Nivolumab a récemment reçu sa première approbation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine le 17 mai 2016, date de la première approbation d’un inhibiteur de PD-1 dans le traitement d’une hémopathie maligne. Ce traitement a reçu une approbation accélérée sur la base du taux de réponse globale dans le traitement de patients atteints de LHc ayant rechuté ou progressé après une auto-greffe et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin, basée sur l’analyse combinée des données issues de l’étude de phase II CheckMate -205, plus limitées que celles présentées lors du congrès de l’EHA, et de l’étude de phase I CheckMate -039. La pérennité de l’autorisation dans cette indication sera liée à l’analyse des bénéfices cliniques obtenus lors des essais de confirmation. Nivolumab est actuellement en cours d’évaluation réglementaire dans le traitement du LHc dans l’Union européenne et au Japon.

Source : Bristol-Myers Squibb








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions