Edition du 21-04-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Bristol-Myers Squibb : nouvelles données positives de phase II pour Nivolumab

Publié le vendredi 17 juin 2016

Bristol-Myers Squibb : nouvelles données positives de phase II pour NivolumabBristol-Myers Squibb a annoncé les résultats de l’étude CheckMate -205, une étude d’enregistrement non comparative de phase II, mono-bras multicohortes, évaluant nivolumab chez des patients atteints d’un lymphome de Hodgkin classique (LHc). Ces données ont été présentées lors du 21e congrès de la European Hematology Association (EHA) à Copenhague (Danemark) et sont publiées dans The Lancet Oncology.

Ces résultats, issus de la cohorte B de l’étude, concernaient des patients en rechute ou dont la maladie avait progressé après une greffe autologue de cellules souches hématopoïétiques (auto- GCSH) et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin (n = 80). Le taux de réponse objective (ORR), critère d’évaluation principal de l’étude, mesuré par un comité radiologique indépendant (IRRC), était de 66,3 % (IC à 95 % : 54,8-76,4). Le délai médian de réponse était de 2,1 mois et la durée médiane de rémission était de 7,8 mois (IC à 95 % : 6,6-NE). La plupart des patients (62,3 %) étaient toujours répondeurs au moment de l’analyse. Dans une analyse exploratoire, les auteurs ont observé que plus de deux tiers des patients (72,1 %), n’ayant pas répondu au traitement préalable le plus récent par brentuximab vedotin, ont répondu au nivolumab. Le profil de sécurité de nivolumab dans l’étude CheckMate -205 était cohérent avec les données précédemment rapportées dans ce type de tumeur.

Ces données ont été présentées lors du 21e congrès de la European Hematology Association (EHA) à Copenhague, Danemark, le dimanche 12 juin de 8:00 à 8:15 CEST (Abstract #S793) et sont publiées dans The Lancet Oncology.

« Il n’existe actuellement aucun traitement de référence pour les patients atteints d’un lymphome de Hodgkin classique en rechute ou dont la maladie a progressé après une auto-greffe et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin, » a déclaré Andreas Engert, M.D., lead investigator and professor of Internal Medicine, Hematology and Oncology, à l’Hôpital universitaire de Cologne en Allemagne. « Nous sommes encouragés par les taux de réponse objective et par le fait que la plupart des patients étaient encore répondeurs au moment de l’analyse dans l’étude CheckMate -205 évaluant nivolumab chez des patients lourdement prétraités. »

« Le lymphome de Hodgkin classique est une maladie qui touche essentiellement de jeunes gens, et il existe un besoin non satisfait significatif pour les patients qui ne sont pas soignés par les traitements de référence actuels, présentant un mauvais pronostic et pour qui les options thérapeutiques sont très limitées, » a précisé Jean Viallet, M.D, Global Clinical Research Lead, Oncology, Bristol-Myers Squibb. « Les données présentées lors du congrès de l’EHA montrent que nivolumab est une option thérapeutique importante pour les patients dont la maladie a progressé après une auto-greffe et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin. »

Nivolumab a récemment reçu sa première approbation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine le 17 mai 2016, date de la première approbation d’un inhibiteur de PD-1 dans le traitement d’une hémopathie maligne. Ce traitement a reçu une approbation accélérée sur la base du taux de réponse globale dans le traitement de patients atteints de LHc ayant rechuté ou progressé après une auto-greffe et un traitement post-greffe par brentuximab vedotin, basée sur l’analyse combinée des données issues de l’étude de phase II CheckMate -205, plus limitées que celles présentées lors du congrès de l’EHA, et de l’étude de phase I CheckMate -039. La pérennité de l’autorisation dans cette indication sera liée à l’analyse des bénéfices cliniques obtenus lors des essais de confirmation. Nivolumab est actuellement en cours d’évaluation réglementaire dans le traitement du LHc dans l’Union européenne et au Japon.

Source : Bristol-Myers Squibb








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions