Edition du 09-05-2021

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Publié le lundi 12 avril 2021

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutiqueCalixar, société de biotechnologie spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’isolement de protéines membranaires natives et fonctionnelles, a annoncé investir un million d’euros dans la création d’un pipeline de cibles et d’antigènes à fort potentiel thérapeutique. Cet investissement stratégique, soutenu par Bpifrance, permettra à la société de devenir le partenaire incontournable et exclusif en cibles thérapeutiques natives et fonctionnelles (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, récepteurs, antigènes viraux, …) pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques. Ces cibles serviront pour la recherche pharmaceutique de nouveaux candidats-médicaments (petites molécules, anticorps conformationnels, …) et pour le développement de nouveaux vaccins plus fiables et plus performants.

Alors que le développement d’un médicament n’a jamais été aussi coûteux (plus d’un milliard de dollars en 2020) et incertain (95% de taux d’échec), seuls quelques médicaments autorisés chaque année génèrent de réels bénéfices en termes de santé. Ce constat intervient malgré des avancées scientifiques considérables et des investissements toujours plus importants : plus de 150 milliards de dollars par an au niveau mondial (source : EvaluatePharma). Créée en 2011 pour répondre à ces besoins, Calixar a développé une technologie unique couplée à une plateforme de recherche permettant de produire des cibles thérapeutiques membranaires natives d’une qualité supérieure et couvrant l’ensemble des domaines thérapeutiques.

« Toutes les études s’accordent pour conclure que l’industrie pharmaceutique doit optimiser son modèle de développement de médicaments », explique Emmanuel Dejean, fondateur et PDG de Calixar. « Pour Calixar, les problèmes de développement clinique sont notamment liés au manque de fiabilité des cibles thérapeutiques isolées en amont. »

Les cibles thérapeutiques membranaires (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, etc.) sont essentielles comme matrices pour le développement de candidats-médicaments. Elles peuvent servir pour le screening de petites molécules, pour la découverte d’anticorps thérapeutiques ou comme antigènes dans la conception de nouveaux vaccins. Il en découle un lien direct entre la qualité d’une cible thérapeutique et la fiabilité du biomédicament obtenu en aval. La quasi-totalité des cibles disponibles est aujourd’hui obtenue à travers des procédés de purification et de stabilisation dénaturants, ce qui rend les candidats-médicaments et vaccins peu robustes. Cela explique également en partie les échecs observés en phase clinique et le manque de performance de la plupart des médicaments mis sur le marché.

Au-delà de ce manque de fiabilité, il existe plusieurs milliers de cibles thérapeutiques chez l’Homme et seule une minorité est actuellement disponible pour l’industrie pharmaceutique. C’est pourquoi Calixar a mis au point une technologie permettant de développer des cibles thérapeutiques natives – d’une grande fiabilité et jusque-là inaccessibles afin d’améliorer les taux de succès des études cliniques et d’ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques.

Calixar a validé sa technologie auprès de nombreux clients et partenaires (industries pharmaceutique et biotechnologique, instituts de recherche publics et privés). Sa plateforme a permis d’isoler plus de 100 cibles impliquées dans de nombreuses maladies, dont de nombreuses cibles qui n’avaient jamais été isolées de manière native et fonctionnelle. La qualité reconnue des cibles thérapeutiques développées par Calixar a permis en 2019 la signature d’une première licence exclusive sur une cible majeure avec la société américaine de biotechnologies Regeneron. Cet accord a confirmé la stratégie commerciale de Calixar, basée désormais sur le licensing de cibles thérapeutiques et le développement d’un pipeline d’une valeur estimée entre 100 millions et un milliard d’euros.

« En investissant sur leurs cibles d’intérêt, nous allons faire gagner à la fois du temps de développement et de l’argent aux sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques », ajoute Emmanuel Dejean. « Calixar va investir dans une quinzaine de cibles à fort potentiel thérapeutique et sera capable de les fournir dans un format natif et fonctionnel compatible avec les processus de recherche de nouveaux médicaments ou de développement de vaccins. Chaque cible, une fois validée par nos partenaires pharmaceutiques, sera accessible sous forme de licence exclusive. L’équipe de Calixar va débuter ses contacts avec les acteurs du top 100 de l’industrie pharma et biotech pour le licensing de son futur pipeline de cibles. »

La société sera notamment présente aux évènements virtuels suivants pour rencontrer les industriels souhaitant intégrer leurs cibles d’intérêt dans le pipeline de Calixar :

. Redefining Early Stage Investments (RESI) Conference, du 8 au 10 juin 2021
. BIO International Convention, les 10–11 et 14-18 juin 2021
. 9th Antibody Industrial Symposium, du 22 au 25 juin 2021
. BIO Asia Taiwan, du 21 au 25 juillet 2021

Source : Calixar








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents