Edition du 27-01-2021

Cancer du pancréas : Erytech autorisé à démarrer son étude clinique de Phase II

Publié le mardi 6 mai 2014

Erytech Pharma, société biopharmaceutique française qui développe des traitements innovants pour la leucémie aiguë et d’autres indications oncologiques, a annoncé que l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) a accordé l’autorisation de démarrer une étude de Phase II en deuxième ligne de traitement des patients atteints de cancer du pancréas.

Dans le cadre de sa stratégie visant à élargir le champ d’application de son produit phare ERY-ASP, Erytech a retenu le cancer du pancréas, une forme très agressive de cancer avec peu d’options de traitement, comme première indication dans les tumeurs solides. Rien qu’en Europe et aux États-Unis, environ 125 000 patients sont diagnostiqués avec un cancer du pancréas chaque année. Avec un taux de survie globale à 5 ans inférieur à 10%, le cancer du pancréas est l’une des formes les plus agressives de cancer.

Lors d’une précédente étude de Phase I chez des patients atteints de cancer du pancréas à un stade très avancé, la bonne tolérance de ERY-ASP a été confirmée. ERYTECH a décidé de poursuivre le développement du produit en réalisant une étude de Phase II en deuxième ligne de traitement pour les patients atteints de cancer du pancréas métastatique progressif.

Après l’avis scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA) obtenu à la fin de l’année dernière, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a donné son feu vert pour débuter l’étude.

Dans cette étude d’environ 100 patients, ERY-ASP sera ajouté et comparé au traitement standard avec une randomisation de 2 à 1. Le critère principal d’évaluation sera la survie sans progression (PFS) à 4 mois. Les patients seront stratifiés en fonction de l’expression de l’asparaginase synthétase (ASNS) de leur tumeur primaire. La faible expression de l’ASNS est considérée comme un indicateur de sensibilité de la tumeur à l’asparaginase. ERYTECH estime que près de 70 % des patients sont négatifs en ASNS et pourraient être répondeurs au traitement. Le recrutement des patients devrait commencer au 2ème trimestre 2014.

Le Professeur Pascal Hammel, gastro-entérologue spécialisé en oncologie du système digestif à l’Hôpital Beaujon (Clichy- Paris, France), investigateur principal de l’étude commente : « Nous observons un nombre croissant de patients atteints de cancer du pancréas éligibles à un traitement de deuxième ligne, où nous avons un besoin médical important. Affamer la tumeur est une approche intéressante et avec un profil de toxicité anticipé limité d’ERY-ASP grâce à l’encapsulation dans les globules rouges, nous espérons que le traitement pourra contribuer à élargir notre arsenal thérapeutique pour ces patients ».

« L’approbation de cette nouvelle étude est une étape importante pour ERYTECH, et s’inscrit dans la stratégie définie lors de notre introduction en bourse qui consiste à élargir la portée de notre plate-forme de technologie à des indications dans les tumeurs solides. Avec notre formulation unique d’encapsulation dans les globules rouges, nous espérons être en mesure de contribuer à l’extension des solutions pour le traitement des patients atteints de cette terrible maladie », ajoute Gil Beyen, Président Directeur Général d’ERYTECH.

Source : Erytech Pharma








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Publié le 27 janvier 2021
COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Sanofi et BioNTech ont conclu aujourd’hui un accord aux termes duquel le laboratoire français prêtera son concours à la biotech allemande pour la fabrication et la fourniture de son vaccin COVID-19 qui est codéveloppé avec Pfizer. Sanofi donnera à BioNTech l’accès à son outil de production et à son savoir-faire afin de produire plus de 125 millions de doses du vaccin COVID-19 de BioNTech en Europe.

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents