Edition du 07-12-2022

Accueil » Cancer » Produits

Cancer du pancréas : une chimiothérapie innovante développée par UNICANCER autorisée au Japon

Publié le jeudi 27 mars 2014

La polychimiothérapie Folfirinox, qui associe 4 médicaments, pour traiter les patients atteints d’un cancer du pancréas métastatique, vient d’être commercialisée au Japon. Il s’agit de la première fois qu’une autorisation de mise sur le marché est accordée à un protocole combinant différents produits et non à un seul médicament.

Ce schéma de traitement développé par UNICANCER représente une option thérapeutique significativement plus efficace dans les cancers du pancréas métastatiques chez les patients en bon état général. UNICANCER conduit actuellement deux nouveaux essais cliniques pour savoir si ces résultats encourageants peuvent se reproduire dans d’autres indications.

La société nipponne Yakult Honsha a lancé officiellement, au mois de mars, la commercialisation du protocole Folfirinox, développé par UNICANCER, dans le cancer du pancréas métastatique. Ce lancement fait suite à l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) accordée par le ministère de la Santé japonais en décembre 2013. C’est la première fois au monde qu’un protocole en son entier, comportant une association de quatre médicaments, obtient une AMM. Selon Christian Cailliot, directeur de la recherche d’UNICANCER : « Le fait que la société Yakult Honsha s’appuie sur les résultats obtenus par l’essai ACCORD 11 que nous avons conduit, pour obtenir une AMM au Japon, constitue une reconnaissance internationale de la pertinence de nos recherches. »

Avec 338 000 cas diagnostiqués en 2012, le cancer du pancréas est, selon le Centre international de recherche sur le cancer, le 12e type de cancer en termes d’incidence dans le monde. Le Japon est le 7e pays le plus touché, avec 30 000 nouveaux cas de cancer du pancréas par an.

Le protocole Folfirinox a apporté un peu d’espoir aux malades souffrant de ce cancer au pronostic très sombre. En 2010, après plus de 15 ans de recherches infructueuses dans le cancer du pancréas métastatique, les résultats de l’étude ACCORD 11 présentés par UNICANCER au congrès de l’ASCO (American Society of Cancer Oncology) démontraient que cette nouvelle chimiothérapie retardait de plusieurs mois la progression de la maladie et maintenait la qualité de vie.

Fortement intéressée par ces résultats, la société Yakult Honsha, détentrice du brevet des molécules utilisées dans la chimiothérapie Folfirinox au Japon, a contacté UNICANCER en 2011 pour disposer de la base de données de l’essai ACCORD 11. Les résultats français ont été confirmés par une étude clinique de phase 2 réalisée par Yakult Honsha auprès des patients japonais, ce qui a conforté le dossier pour l’obtention de l’AMM.

Un allongement de la survie de plusieurs mois

Le protocole Folfirinox a commencé à être développé en 1998 par des centres d’UNICANCER. Il associe dans une chimiothérapie 4 médicaments disponibles de longue date : oxaliplatine, irinotéecan, 5 fluorouracile et acide folinique. L’efficacité de ce protocole dans le cancer du pancréas métastatique a été détectée par le Pr Thierry Conroy, oncologue et actuel directeur de l’Institut de Cancérologie de Lorraine. De janvier 2004 à octobre 2009, UNICANCER a mis en place l’essai clinique de phase II/ III PRODIGE 4 /ACCORD 11, en collaboration avec la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD). Cet essai clinique, mené auprès de 342 patients traités pour un cancer du pancréas métastatique et en bon état général, avait pour objectif de tester l’efficacité du protocole Folfirinox comparé au traitement de référence, la chimiothérapie par gemcitabine. Les résultats finaux, présentés à l’ASCO en 2010 et publiés par UNICANCER dans la prestigieuse revue New England Journal of Medicine, ont montré chez les patients en bon état général une augmentation de la survie médiane de 4 mois, sans impact négatif sur la qualité de vie. Avec ce nouveau traitement, les chances d’être en vie à 1 an sont 2,4 fois supérieures : 48,4% des patients traités avec le Folfirinox étaient en vie à 1 an versus 20,6 % des patients traités par gemcitabine.

Deux nouvelles études en cours utilisant le Folfirinox

Les résultats encourageants du Folfirinox dans le traitement du cancer du pancréas métastatique ont conduit UNICANCER à initier en 2012 deux nouvelles études de phase III portant sur cette nouvelle polychimiothérapie. Elles sont coordonnées par le Pr Conroy en partenariat avec la FFCD.

L’étude PRODIGE 23 – UCGI 23 s’adresse aux patients atteints de cancers du rectum localement avancés. Elle compare un traitement constitué d’une radiochimiothérapie préopératoire à un traitement constitué d’une chimiothérapie néoadjuvante par Folfirinox suivie d’une radiochimiothérapie préopératoire.

La deuxième étude, PRODIGE 24 – ACCORD 24, en partenariat avec le groupe de recherche du National Cancer Institut of Canada, compare une chimiothérapie adjuvante de 6 mois par gemcitabine versus une chimiothérapie par Folfirinox chez les patients opérés d’un cancer du pancréas.

« Les résultats de la première étude avec le protocole Folfirinox ont posé de nombreuses questions dans le cadre de protocoles de recherche clinique, en particulier de savoir si ce traitement est applicable au stade de maladie localement avancée inopérable ou en situation adjuvante ou néoadjuvante et s’il permettra d’améliorer les chances de guérison. Ces deux nouveaux essais cliniques en cours nous apporteront ces réponses.», explique le Pr Thierry Conroy.

Source : UNICANCER








MyPharma Editions

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Publié le 7 décembre 2022
Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu l’autorisation 510(K) de la FDA (Food & Drug Administration) pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mallya, son dispositif médical intelligent rendant les stylos à insuline connectés.

France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Publié le 6 décembre 2022
France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Aujourd’hui plus de 60% des acteurs des sciences de la vie considèrent que le manque d’immobilier dédié est le principal frein à leur développement en France[1] et, de plus, les premiers retours de l’enquête préliminaire du Panorama France 2022 confirment que 30% des entreprises healthtech rencontrent des difficultés à trouver des locaux.

Acticor Biotech : approbation de l’EMA sur les paramètres clés d’ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l’AVC

Publié le 6 décembre 2022
Acticor Biotech : approbation de l'EMA sur les paramètres clés d'ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l'AVC

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement d’un médicament innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a discuté avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) du design de son étude pivot de phase 2/3 pour soutenir une potentielle future demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son médicament first-in-class, le glenzocimab.

Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

Publié le 6 décembre 2022
Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

L’association Campus Biotech Digital a annoncé la nomination de Christian Deleuze au poste de Président du Conseil d’Administration du Campus. Christian Deleuze représente Sanofi Winthrop industrie dans l’association dont les membres fondateurs sont pour mémoire : bioMérieux, Sanofi, Servier.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents