Edition du 08-04-2020

Cancer du poumon : Bristol Myers Squibb France et Sivan annoncent un partenariat exclusif pour déployer la web application Moovcare®

Publié le mercredi 18 mars 2020

Cancer du poumon : Bristol Myers Squibb France et Sivan annoncent un partenariat exclusif pour déployer la web application Moovcare®Bristol Myers Squibb France, filiale d’une entreprise biopharmaceutique leader en oncologie, et la société Sivan ont annoncé un partenariat exclusif. Dans ce cadre, Bristol Myers Squibb apporte son support au déploiement de la web application Moovcare® auprès des professionnels de santé impliqués dans la prise en charge du cancer du poumon en France.

Cet accord s’inscrit dans les grands bouleversements de notre système de soins, avec l’arrivée de solutions digitales concrètes. Les avancées thérapeutiques s’accompagnent ainsi désormais d’un outil numérique validé cliniquement, pertinent à la fois pour les patients et les médecins.

« Ce partenariat avec Sivan est emblématique de la double révolution qui transforme la prise en charge des patients atteints de cancer du poumon : celle de l’immunothérapie et celle de la santé digitale », souligne Dana Vigier, Directrice exécutive Oncologie de Bristol Myers Squibb France. « Il existe aujourd’hui de nombreux outils digitaux tout comme il y a beaucoup de médicaments. Bristol Myers Squibb a choisi Moovcare® de Sivan, parce que nous partageons le même objectif – prolonger la vie des malades – et la même exigence, celle de la robustesse scientifique, seule garante de la valeur de l’innovation. Moovcare® a apporté un haut niveau de preuves scientifiques quant à son bénéfice pour les malades atteints de cancer du poumon. Bristol Myers Squibb va contribuer à son déploiement car nous sommes très attachés à ce que tous les patients français, où qu’ils se trouvent sur le territoire et quel que soit le centre de soins dans lequel ils sont suivis, puissent bénéficier des mêmes innovations dans leur prise en charge thérapeutique globale ».

« En avril 2019, le logiciel de télésurveillance médicale Moovcare® a obtenu une reconnaissance de la Haute Autorité de Santé et un avis favorable au remboursement. Grâce à l’implication de Bristol Myers Squibb dans cette aire thérapeutique, cette application de télésurveillance médicale pourra ainsi être connue des onco-pneumologues et bénéficier à un grand nombre de patients atteints d’un cancer du poumon », explique Ayala Bliah, Directrice Générale Adjointe de Sivan.
L’application détecte les rechutes et les complications, en analysant les réponses du patient à un questionnaire hebdomadaire portant notamment sur les symptômes liés à la pathologie. Si une anomalie est détectée, une alerte est adressée immédiatement à l’oncologue qui suit le patient. Des essais cliniques ont prouvé une amélioration de 7,6 mois de la survie globale, une amélioration de la qualité de vie et une réduction des hospitalisations en urgence lors du suivi avec Moovcare® (versus un suivi standard).

Pionnière en immuno-oncologie, Bristol Myers Squibb a été la première entreprise biopharmaceutique à mettre à disposition deux immunothérapies ces 10 dernières années. En 5 ans, l’immunothérapie a transformé la prise en charge de certains cancers, dont le cancer du poumon, le mélanome, les cancers de la tête et du cou ou encore le cancer du rein.

L’immunothérapie a entraîné une réduction du risque de décès pouvant atteindre 51% par rapport aux traitements historiques des cancers du poumon les plus fréquents1.

Face aux ravages du cancer du poumon qui en 2018 a été responsable de plus de 33 000 décès en France2, les attentes sont toujours fortes pour améliorer la prise en charge et le parcours de soins des patients. Une nouvelle approche est aujourd’hui possible avec ce nouvel outil de télésurveillance médicale.
______________________________

1 Annals of Oncology 29 (supplement4) : iv 192-iv237, 2018 doi:10.1093/annonc//mdy/275
2 https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-descancers/Les-cancers-les-plus-frequents/Cancer-du-poumon

Source et visuel : Sivan / Bristol Myers Squibb








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents