Edition du 19-08-2019

Cancer : OSE Immunotherapeutics reçoit un financement de l’ANR pour valider des nouvelles cibles liées aux cellules myéloïdes

Publié le jeudi 25 juillet 2019

Immuno-oncologie : OSE Immunotherapeutics reçoit un financement de l’ANR pour valider des nouvelles cibles liées aux cellules myéloïdesOSE Immunotherapeutics vient d’annoncer qu’à l’issue du processus d’évaluation des projets soumis à l’appel à projet « AAPG 2019 », l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) a sélectionné le projet DC-TARGET et lui a attribué un financement à hauteur de 800 000 euros.

Ce programme de recherche est coordonné par le Docteur Christophe Caux, pionnier dans le domaine de l’échappement immunologique des tumeurs. Il dirige une équipe au sein du Centre de Recherche de Cancérologie de Lyon (CRCL) et du Laboratoire d’Immunothérapie du Cancer de Lyon (LICL), dans le Département d’innovation et de recherche translationnelle du Centre Léon Bérard qui regroupe plusieurs structures académiques de recherche d’excellence.

L’objectif est d’identifier des nouvelles cibles d’intérêt exprimées par la famille des cellules myéloïdes (macrophages associés aux tumeurs, cellules myéloïdes suppressives, cellules dendritiques). Ces cellules immunologiques suppressives jouent un rôle central dans l’échappement immunologique des tumeurs et dans leur processus invasif. Pour découvrir ces nouvelles cibles d’intérêt thérapeutique au sein du micro-environnement tumoral, ces cellules feront l’objet d’une analyse approfondie par des méthodes de séquençage ARN en cellule unique (Single Cell RNA seq – Cellenion) et par des études génomiques.

L’implication de la plateforme de bio-informatique créée par Gilles Thomas (1) et dirigée par Alain Viari(2) sera un outil indispensable pour analyser les milliers de données générées par les technologies utilisées, et pour définir les algorithmes des signatures immunologiques.

Une fois les cibles identifiées et validées au plan clinique, OSE Immunotherapeutics se focalisera sur le développement d’anticorps monoclonaux spécifiques capables de bloquer les cibles délétères qui auront pu être identifiées.

Ce programme de recherche en immuno-oncologie explorera en particulier des tissus issus de cancers du sein triple négatif (TNBC), un cancer à risque évolutif élevé.

« Cette nouvelle collaboration avec le Centre Léon Bérard, un centre de recherche d’excellence en cancérologie qui allie toutes les plateformes allant de la recherche à la clinique, est ici centrée sur un cancer du sein agressif avec un fort besoin d’innovations médicales. L’axe de la recherche sur les cellules myéloïdes nous intéresse tout particulièrement car nous sommes déjà fortement impliqués dans ce domaine en clinique », commente Alexis Peyroles, Directeur Général d’OSE Immunotherapeutics.

_____________________

(1) Le Pr Gilles Thomas, mondialement reconnu pour sa contribution majeure à la connaissance des prédispositions génétiques aux cancers, a créé la plateforme bio-informatique en 2009 dans le cadre d’une Chaire d’excellence senior de la fondation Synergie Lyon Cancer et l’a dirigée jusqu’à son décès, en 2014.

(2) Le Dr Alain Viari (Plateforme de Bioinformatics Gilles Thomas, Synergie Lyon Cancer, Centre Léon Bérard, Lyon) bénéficie d’une forte expertise en bio-informatique, biostatistiques, génomique, transcriptomique et médecine personnalisée. Il a de plus une grande expérience dans la recherche sur le cancer, notamment sur le cancer du sein, de la prostate et du carcinosarcome acquise dans le cadre de l’International Cancer Genome Consortium (ICGC).

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Publié le 7 août 2019
Sensorion : John Furey nommé membre indépendant du conseil d’administration

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pathologies de l’oreille interne, a annoncé que John Furey, dernièrement directeur des opérations chez Spark Therapeutics, l’un des principaux développeurs mondiaux de thérapies géniques, rejoindra le conseil d’administration en tant que membre indépendant du conseil.

Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Publié le 6 août 2019
Sanofi : feu vert européen pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère chez les adolescents

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux adolescents de 12 à 17 ans présentant une forme modérée à sévère de dermatite atopique candidats à une thérapie systémique.

Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Publié le 6 août 2019
Inotrem : autorisation IND de la FDA pour une étude de Phase IIb avec son candidat médicament contre le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) lui a accordé l’autorisation de procéder à une « Investigational New Drug » (IND) aux États-Unis dans le cadre de son étude ASTONISH (Phase IIb) visant à étudier la sécurité, la tolérance et l’efficacité de nangibotide (LR12), son candidat médicament pour le choc septique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents