Edition du 26-09-2022

Cancer : une enquête souligne le poids des inégalités deux ans après le diagnostic

Publié le mercredi 11 juin 2014

L’Institut national du cancer (INCa) et l’Inserm viennent de présenter  les résultats de l’enquête VICAN2 pour « Vie après le Cancer à deux ans du diagnostic ». Ces derniers soulignent l’impact de la maladie sur les ressources et l’emploi et les difficultés rencontrées dans la vie quotidienne et sociale. Aujourd’hui 3 millions de personnes sont ou ont été concernées par un cancer en France.

« L’incidence des cancers est en augmentation depuis plusieurs décennies, mais les progrès thérapeutiques ont significativement contribué à réduire la mortalité liée à cette maladie. Si le pronostic demeure mauvais pour certaines localisations, les perspectives de guérison et de survie à long terme évoluent favorablement en France pour nombre de cancers », rappelle l’Inca.

Néanmoins, le cancer reste une épreuve difficile au plan physique et psychologique. Les personnes doivent plusieurs années après leur diagnostic, composer avec le risque de rechute, les effets secondaires de la maladie et de ses traitements, mais aussi la reprise de leur vie quotidienne.

Le poids des inégalités

Les résultats de cette enquête de grande envergure, interrogeant 4349 personnes atteintes d’un cancer deux ans après le diagnostic, illustrent l’ampleur de l’impact du cancer sur l’existence des personnes atteintes, et mettent en évidence le poids des inégalités de santé, tout au long de la trajectoire de la personne. « Ces inégalités renvoient parfois aux pertes de chances dont souffrent les plus jeunes ou les plus âgés dans l’accès aux soins mais, elles sont liées surtout à des difficultés socio-économiques, qui pèsent parfois autant, voire plus, que la localisation du cancer, les traitements reçus ou les séquelles perçues. Le cancer apparaît alors comme un facteur d’aggravation des inégalités sociales qui lui préexistaient », explique l’INCa.

Une annonce du diagnostic qui s’est faite majoritairement dans de bonnes conditions

L’enquête explore les circonstances du diagnostic. Si les conditions de cette annonce ont progressé depuis 2004, elle est jugée encore trop brutale par 18 % des enquêtés. Les personnes les moins diplômées et disposant des plus faibles revenus portent encore plus souvent ce jugement. Les variations les plus nettes sont cependant observées en lien avec l’âge et le sexe des personnes interrogées : ce sont les femmes et les plus jeunes qui jugent le plus souvent brutale l’annonce de leur diagnostic (c’est le cas de 28 % des femmes âgées de 18 à 40 ans).

La proportion de personnes satisfaites de leur implication dans le choix des traitements, est en progression. « Par ailleurs, les proportions d’enquêtés estimant que l’information donnée par les soignants était trop importante ou trop compliquée, ou qu’eux-mêmes arrivaient mal à formuler leurs questions, ont toutes notablement baissé dans cette nouvelle enquête par rapport à 2004 », note l’INCa.

Un impact de la maladie sur la qualité de vie très lié à la localisation de cancer

Les résultats illustrent la dégradation générale de la qualité de vie induite par un cancer : cette dégradation dépend toutefois beaucoup de sa localisation (plus fréquente pour le cancer du poumon, elle est plus rare pour le cancer de la prostate), des traitements reçus et des séquelles perçues. Au-delà de ces facteurs médicaux, la qualité de vie mesurée dépend aussi des éventuelles situations de précarité sociale (faibles revenus, chômage).

Un impact également très marqué sur la situation professionnelle

Le cancer a un impact sur la situation professionnelle : au moment du diagnostic, huit personnes sur dix avaient un emploi, contre six sur dix, deux ans plus tard.
La perte d’emploi touche davantage les moins diplômés, les plus jeunes et les plus âgés, ceux qui exercent un métier d’exécution (ouvriers, employés), qui ont un contrat de travail précaire ou sont employés dans des PME.
En outre, la gravité du cancer accentue les inégalités : plus le pronostic initial est mauvais, plus l’écart observé entre métiers d’exécution et métiers d’encadrement s’accroît. Ainsi pour un cancer « de bon pronostic », le taux de maintien en emploi deux ans après le diagnostic est de 89 % pour les métiers d’encadrement et de 74 % pour les métiers d’exécution, contre respectivement 48 % et 28 % pour les cancers de mauvais pronostic.

Des discriminations peu fréquentes mais encore présentes

Un enquêté sur dix déclare que, dans son entourage, il lui est déjà arrivé d’être l’objet d’attitudes de rejet ou de discrimination liées directement à sa maladie. Les femmes et les enquêtés les plus jeunes sont les plus enclins à rapporter de telles expériences.
La fréquence des expériences de discrimination atteint 25 % parmi les personnes qui déclarent que leur ménage connaît des difficultés financières (contre 4 % parmi celles qui se disent « à l’aise »). Les inégalités sociales se répercutent ainsi sur les expériences de discrimination de la part de l’entourage.

Ces résultats seront discutés au cours d’un colloque organisé le mardi 10 juin par l’Institut national du cancer associant l’ensemble des parties prenantes et notamment les personnes malades et leurs représentants associatifs. « Cette réflexion engagée permettra de nourrir les actions du Plan cancer 2014-2019 qui s’attache notamment à limiter les conséquences sociales et économiques de la maladie, à faciliter la prise en compte du cancer dans le monde du travail, la poursuite de la scolarité et des études et autorise un « droit à l’oubli » dans l’accès à l’emprunt », indique enfin l’INCa.

L’enquête VICAN2 est disponible en intégralité à l’adresse suivante : http://www.e-cancer.fr/publications/99-recherche/774-la-vie-deux-ans-apres-un-diagnostic-de-cancer-de-lannonce-a-lapres-cancer

Source : INCa








MyPharma Editions

Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Publié le 26 septembre 2022
Franck Fourès nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire

Franck Fourès a été nommé directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire de l’Anses par arrêté des ministres chargés de l’Agriculture et de la Santé du 29 juillet 2022. Il prendra ses fonctions le 1er novembre 2022.

La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Publié le 26 septembre 2022
La Fondation du Leem récompense 12 projets pour innover dans les parcours de santé

Pour la troisième édition de son appel à projets sur l’innovation dans les parcours de santé, le Comité Exécutif de la Fondation du Leem a récompensé 12 lauréats avec une dotation totale de 300 000 euros.

Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l’étude de phase II du PXL065

Publié le 26 septembre 2022
Poxel : des résultats histologiques positifs dans la NASH lors de l'étude de phase II du PXL065

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les troubles métaboliques rares, vient d’annoncer des résultats histologiques positifs de l’étude DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de l’énantiomère R de la pioglitazone (PXL065) stabilisé par substitution au deutérium) dans la NASH.

Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Publié le 26 septembre 2022
Immunothérapie : Tollys présente au congrès OTS 2022 de nouvelles données démontrant l’activité antitumorale de son candidat TL-532

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-Like 3 (TLR3), annonce aujourd’hui la présentation des données les plus récentes sur le TL-532, lors du congrès de la Oligonucleotide Therapeutics Society (OTS), à Phoenix (Arizona, Etats-Unis) le 3 octobre 2022 (poster numéro 30).

Maladies rares : lancement de la plateforme « RareSim » pour sensibiliser les professionnels de santé et réduire l’errance diagnostique

Publié le 26 septembre 2022
Maladies rares : lancement de la plateforme « RareSim » pour sensibiliser les professionnels de santé et réduire l’errance diagnostique

SimforHealth lance officiellement sa nouvelle plateforme de simulation numérique dédiée aux maladies rares. Afin de sensibiliser les professionnels de santé aux maladies rares et plus spécifiquement à la culture du doute et à la réduction de l’errance diagnostique, l’équipe de SimforHealth a répondu à l’appel à projet « Améliorer le dépistage et le retard du diagnostic » porté par Coalition Next.

Merck poursuit son développement en France avec 130M€ investis sur son site de production alsacien

Publié le 26 septembre 2022
Merck poursuit son développement en France avec 130M€ investis sur son site de production alsacien

Merck, le groupe allemand de sciences et technologies, vient d’annoncer un investissement complémentaire de 130 millions d’euros sur le site de production Life Science de Molsheim en Alsace. Ce nouvel investissement permettra un accroissement des capacités de production du site par la création d’une troisième unité de production d’assemblages à usage unique – projet Mobius®. Il conduira au recrutement de 800 nouveaux collaborateurs d’ici à 2028.

Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Publié le 23 septembre 2022
Servier accélère sa transformation digitale avec Google Cloud

Servier, groupe pharmaceutique international, et Google Cloud annoncent une collaboration stratégique qui marque une nouvelle étape dans la transformation digitale initiée par Servier. Cet accord, centré sur l’usage de la data et de l’intelligence artificielle (IA), vise notamment à accroître les capacités d’innovation thérapeutique du Groupe au bénéfice des patients et dans le respect du cadre réglementaire applicable.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents