Edition du 01-12-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Stratégie

Cancer: WIN Consortium et Pfizer collaborent à l’avancement de la medicine personnalisée

Publié le lundi 10 décembre 2012

Le Consortium WIN (Worldwide Innovative Network), dédié à la médecine personnalisée du cancer, a annoncé lundi que Pfizer est le premier laboratoire pharmaceutique à devenir membre du consortium. Les compétences de Pfizer dans la mise au point de thérapies ciblées vont permettre au Consortium de profiter de connaissances et d’offrir de nouvelles opportunités. Le réseau mondial WIN est composé de centres anti-cancer universitaires de premier plan, d’industriels de la santé et d’ associations de patients qui collaborent afin d’offrir aux patients du monde entier les thérapies personnalisées les plus efficaces.

 » (…) L’engagement ferme de Pfizer dans le développement de thérapeutiques ciblées pour traiter le cancer et sa grande expertise dans la mise au point de médicaments oncologiques seront essentiels pour permettre aux patients de bénéficier plus rapidement des avancées de la médecine personnalisée. Nous sommes fiers que Pfizer soit le premier laboratoire pharmaceutique à devenir partenaire de WIN et nous estimons que cette collaboration sera profitable aux malades du cancer à l’échelle mondiale », a notamment  déclaré  le professeur Alexander Eggermont, directeur général de l’Institut Gustave Roussy et vice-président du Consortium WIN.

Les compétences de Pfizer dans la mise au point de thérapies ciblées permettront au Consortium de profiter de connaissances et d’offrir de nouvelles opportunités. Pfizer développe un solide pipeline de molécules actives contre une cible ou une voie de signalisation précise, en particulier dans les domaines suivants: gènes pilotes/signalisation cellulaire, anticorps, antiangiogénèse et cellules souches, métabolisme et épigénétique. Pfizer, le plus grand laboratoire pharmaceutique axé sur la recherche, participe à plus de 100 essais cliniques en oncologie par an.

« Pfizer est impatient de devenir le premier laboratoire pharmaceutique à joindre le Consortium WIN et de pouvoir contribuer, à travers son expertise et ses ressources dans le développement de médicaments oncologiques, à cette importante collaboration », a affirmé le Docteur Richard Buller, vice-président Oncologie Translationnelle de Pfizer. La médecine personnalisée en oncologie est une part importante de notre mission chez Pfizer et cette initiative offre une tribune unique pour échanger nos perspectives, nos vues et avoir une incidence positive sur les malades du cancer ».

Créé en 2010 à l’initiative de l’Institut Gustave Roussy (France) et de l’Université du Texas – MD Anderson Cancer (États-Unis), le Consortium WIN est un réseau mondial formé de 25 organisations de premier plan issues du monde universitaire, de l’industrie de la santé et d’associations de patients. L’objectif de cette collaboration vise à accélérer le rythme et à réduire le coût de l’introduction de nouveaux traitements innovants du cancer en lançant des essais cliniques et des projets de recherche s’appuyant sur la génomique à l’échelle mondiale. WIN est un organisme non gouvernemental à but non lucratif dont le siège se situe à Paris.

Source : Consortium WIN








MyPharma Editions

Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Publié le 1 décembre 2021
Sanofi va acquérir Origimm Biotechnology

Sanofi a annoncé la signature d’un accord portant sur l’acquisition d’Origimm Biotechnology GmbH, une entreprise de biotechnologie autrichienne à capitaux privés, spécialisée dans la découverte de composants virulents du microbiote cutané et le développement d’antigènes issus de bactéries à l’origine de maladies de la peau, comme l’acné.

AB Science : recrutement du 1er patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

Publié le 30 novembre 2021
AB Science : recrutement du 1er patient dans l'étude de phase 2 évaluant l'activité antivirale du masitinib contre le virus SARS-CoV-2

AB Science a annoncé le recrutement du premier patient dans l’étude de phase 2 évaluant l’activité antivirale du masitinib chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19.

Pherecydes Pharma renforce sa propriété intellectuelle avec le premier brevet accordé pour ses phages anti-Staphylococcus aureus en Israël

Publié le 30 novembre 2021
Pherecydes Pharma renforce sa propriété intellectuelle avec le premier brevet accordé pour ses phages anti-Staphylococcus aureus en Israël

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord de l’office israélien des brevets pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Staphylococcus aureus et fait un point sur le calendrier de développement de ces phages.

Erytech obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’utilisation de la méthioninase suivie de l’asparaginase dans les tumeurs solides

Publié le 30 novembre 2021
Erytech obtient un brevet aux Etats-Unis pour l’utilisation de la méthioninase suivie de l’asparaginase dans les tumeurs solides

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé l’obtention du brevet américain 11,141,468, relatif aux traitements de tumeurs solides par l’administration de méthioninase et d’asparaginase. Le portefeuille de propriété intellectuelle d’Erytech comprend désormais au total 16 familles de brevets mondiales incluant plus de 310 brevets et 45 dépôts.

Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Publié le 29 novembre 2021
Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Sanofi vient d’annoncer un nouveau partenariat stratégique pluriannuel avec BioLabs Global, un réseau d’incubateurs ouvert aux start-ups à haut potentiel acteurs dans la santé et implantées dans des écosystèmes d’innovation majeurs en Europe.

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents